AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Mar 16 Juin - 23:03




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Vingt-quatre heures, c'est le temps que j'ai passé avec Calypso, sans jamais m'éloigner d'elle à plus de trente mètres. Heureusement, cette fille est genre la femme de ma vie, c'était donc un plaisir de partager ma garde avec elle. Mais être résidente à l'hôpital n'est pas de tout repos et je suis contente quand l'heure de la pose arrive enfin. Nous nous dirigeons directement vers la caféteria afin de grignoter quelque chose pour reprendre des forces. Notre travail n'est pas encore fini, nous reprenons dans une heure, mais séparées cette fois. Je charge rapidement mon plateau d'une salade composée, une bouteille de coca pour me réveiller et un beignet au pomme en dessert. Je paye mon repas, et m'installe à notre table habituel.
J'ai les paupières lourdes et c'est à peine si j'arrive à porter ma fourchette jusqu'à mes lèvres. Je vois à travers mes yeux à moitié fermée que ma meilleure amie est dans le même état que moi. Durant le travail, nous sommes toujours très concentrées, et ne perdons pas notre temps à discuter. Je profite donc de cette pause déjeuner/dîner, je ne sais plus comment appeler ceci, avec elle, car je ne la reverrais que le surlendemain à la maison, après une grosse nuit de sommeil. Savoir que je vais passer les quarante-cinq minutes suivantes à papoter avec elle et à rire des patients que nous avons eu durant notre garde m'aide à me motiver pour les vingt-quatre heures qui vont suivre. J'adore ce que je fais, et je n'échangerais ma place pour rien au monde. Mais lorsqu'on n'a pas dormi depuis aussi longtemps, il est parfois un peu difficile de se rappeler ce pourquoi on est là.
J'avale encore quelques bouchées paresseusement, ce qui semble me redonner des forces. Si je m'endors la tête dans ma salade, pitié ne prends pas de photo. Je lui lance avec un petit sourire. Je plaisante, mais je l'ai prise en photo il y a deux semaines, alors qu'elle c'était endormie, appuyée contre un mur, à la fin de son service. La loi des représailles voudrait donc qu'elle ne se gêne pas pour me rendre la monnaie de ma pièce. Je tente donc de garder les idées claires et de chasser le sommeil qui assaille mon esprit. Malgré tout, j'adore nos petites blagues, qui nous font toujours bien rire. On ne s'ennuie jamais avec elle.
J'avale une grosse gorgée de Coca, afin de remettre du sucre dans mon sang. Tu as remarqué le patient à qui j'ai du recoudre au bras. Il était plutôt mignon, non ? Demandais-je. Je réussissais presque toujours à trouver un patient plus ou moins mignon par garde, cela m'amusais, et m'occupais les nuit où il n'y avait presque personne à soigner. Je sais que cela va la faire rire car c'est presque devenu un rituel pour moi. Evidemment, je n'ai jamais rien tenté avec aucun patient, je sais me montrer très professionnelle. Mais tout comme nous commentons les médecins qui travaillent dans l'hôpital, cela fait partie de nos discussions de filles.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Jeu 18 Juin - 20:20

THAÏS & CALYPSO

twenty-four hours with you. ✻✻✻ Je me mors la lèvre. C’est pas bien. Mes yeux sont rivés sur un sandwich poulet crudités. Je vois la mayonnaise débordée d’ici. C’est pas bien. Je lutte contre moi-même pour détourner le regard vers les autres plats proposés. Rien à faire, aucun ne parvient à m’ôter l’envie de ce sublime sandwich. Je regarde la salade que Thaïs vient de poser sur son plateau. Ok, elle veut me faire culpabiliser, c’est ça ? Elle a lu dans mes pensées. Je dois me décider vite étant donné que c’est bientôt à mon tour de passer à la caisse et je n’ai qu’une bouteille d’eau posée sur mon plateau. Oh et puis, c’est mon premier vrai repas depuis vingt-quatre heures, je l’ai mérité ce sandwich ! Je le pose sur mon plateau et pour me donner bonne conscience, je choisis une salade de fruits en dessert. A mon tour, je règle mon repas et rejoins ma meilleure amie à notre table habituelle qui est libre.
Je m’empare de mon sandwich avec envie. Je pourrais littéralement mourir de fatigue mais il n’y a pas moyen que je loupe l’occasion de manger pour aller faire une sieste. Entre la nourriture et le sommeil, je choisis la nourriture. Ce n’est pas toujours le cas mais étant donné mon état que je qualifierais de grandement affamé, la question ne se posait pas. Je croque dans mon sublime sandwich et j’en ferme les yeux de plaisir. C’est bien. C’est trop bien. J’ai l’impression de me sentir vivre à nouveau. « Si je m'endors la tête dans ma salade, pitié ne prends pas de photo. » Mes paupières s’ouvrent et mes yeux tombent sur Thaïs qui semble en bout de piste. Malheureusement, l’heure du repos n’a pas sonné puisque nous avons encore de nombreuses heures de travail devant nous. Je souris en la regardant. « Oh ma chérie, je pense que tu me connais suffisamment pour savoir que je ne fais pas de promesse que je ne tiendrais pas. » J’ai une revanche à prendre, je n’ai pas oublié. Je n’oublie jamais quelque chose de ce genre.
« Tu as remarqué le patient à qui j'ai du recoudre au bras. Il était plutôt mignon, non ? » Je souris, amusée. Je ne suis pas étonnée de cette remarque. Trouver un mec à son goût parmi les patients est devenu un véritable jeu pour Thaïs. Je me souviens de celui-ci. « Homo, si tu veux mon avis. » Je prends une seconde bouchée de mon sandwich. « Par contre, le père du petit à l’appendicite… » Je laisse ma phrase en suspens mais ma tête veut tout dire : totalement à mon goût.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Ven 19 Juin - 19:07




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Dans mon état léthargique, je parviens tout de même à jeter un coup d’œil à Calypso, qui mord avec envie dans son sandwich. Si j'avais plus de forces, je saliverais, mais c'est à peine si j'arrive à manger ma salade, qui va directement au fond de mon estomac. Son repas à l'air plus nourrissant que le mien, mais je n'ai pas le courage de faire autant d'efforts pour mâcher. Je prend donc des forces comme je le peux dans ma salade en essayant de visualiser toutes les vitamines que j'emmagasine. Je trouve finalement la force de prendre la parole pour faire une petite blague. Preuve que la fatigue se dissipe un peu. Oh ma chérie, je pense que tu me connais suffisamment pour savoir que je ne fais pas de promesse que je ne tiendrais pas. Je ris doucement, économisant encore mes forces. Je resterais sur mes gardes, alors. C'est dans les petits moments comme ceux-là, que je me dis que ma vie sans elle ne serait pas pareille. Elle est toujours présente, et elle est devenue un pilier de ma vie. Mes airs de peste, menteuse disparaissent quand je la côtoie.
Je change finalement de sujet, espérant un peu qu'elle oubliera cette histoire de vengeance, sans grand espoir. Et puis, j'adore parler des garçons, je suis une vraie fille pour ça. Elle casse malheureusement tous mes rêves, avec sa remarque : Homo, si tu veux mon avis. Bon, c'est vrai qu'il était bien fringué, et bien trop beau pour que cela ne cache pas quelque chose. Entre c*nnard et gai, ma meilleure amie à tranché. Par contre, le père du petit à l’appendicite… Je fronce les sourcils, essayant de me rappeler de qui elle parle, mais aucun visage ne me vient. Je l'ai pas vu. Ca devait être pendant que je m'occupais du papy, et son problème de couche. Evidemment, elle a eu à réconforter le papa sexy, pendant que je m'occuper du vieux et de son incontinence. La vie est vraiment injuste parfois.
J'ai presque fini ma canette, et il faudra sûrement que j'en reprenne une autre pour tenir le coup, ou alors un café bien corsé. Mais j'ai les idées plus claire et moins l'impression de bouger au ralenti. Pourquoi je dois faire équipe avec Nancy, tout à l'heure ? Je râle comme toujours, mais il faut dire que j'ai du mal à supporter cette fille. Si je n'étais pas ici pour le travail, je crois que je ne n'aurais pas supporter longtemps sa voix criarde et ses airs de fausse blonde. Mais je me tiens bien et réponds avec un sourire hypocrite à tout ce qu'elle dit, dès qu'elle est en ma présence. Tu es avec qui déjà ? Je sais qu'elle me l'a déjà dit, mais je redemande, ne réussissant pas à retrouver l'information dans ma mémoire embrumée.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Dim 21 Juin - 18:34

THAÏS & CALYPSO

twenty-four hours with you. ✻✻✻ « Je resterais sur mes gardes, alors. » Je souris. Simple et évidente, c’est souvent les deux adjectifs qui me viennent en tête pour décrire mon amitié avec la belle rousse. A mes yeux, on a tous déjà rêvé d’avoir une amitié de la sorte. Le genre d’amitié dans laquelle tout fonctionne à l’instinct, pas de retenu, que du vrai. Je me contente de hocher la tête à la réponse de ma meilleure amie. Cette dernière sait qu’elle a raison de se montrer méfiante puisque je ne rendrais pas les armes sans avoir obtenu ma revanche. Ensemble, nous pouvions être aussi bien matures que de vraies gamines, ce qui ne fait jamais de mal. Il y a un temps pour tout, comme on dit.
Parler mecs avec Thaïs, c’est devenu un véritable rituel surtout au boulot. On ne va pas se mentir, on passe le plus clair de notre temps dans cet hôpital. A force, c’est devenu un lieu de rencontre. « Je l'ai pas vu. Ca devait être pendant que je m'occupais du papy, et son problème de couche. » Elle ne sait décidemment pas ce qu’elle a loupé : un mélange comme ça, ça n’existe que dans les films. Evidemment, l’homme en question est déjà bien pris. L’alliance à son doigt ne prêtait à aucun doute. Oui, je suis observatrice. Je ne relève même pas le fait que Thaïs ait abordé l’incontinence d’un patient alors qu’on est en plein repas. Avec tout ce qu’on a vu et entendu, rien ne peut nous écœurer je crois bien. « Marié. » Un simple mot qui marque ma déception. Je ne comprendrais sûrement jamais pourquoi les canons sont toujours pris.
« Pourquoi je dois faire équipe avec Nancy, tout à l'heure ? » Je ne peux m’empêcher de rire face au cri de désespoir de Thaïs. Nancy, quasiment personne ne veut travailler avec elle et pourtant, elle continue à être aussi insupportable à croire qu’elle n’a pas compris le caractère désespérant de sa situation. « Le sort doit s’acharner sur toi. Courage. » Je pose une main réconfortante sur l’une des siennes. Malgré que la scène puisse paraître théâtrale, je suis sérieuse. Je sais que Thaïs a beaucoup de mal à supporter Nancy et faire notre boulot dans ces conditions, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. « Tu es avec qui déjà ? » Je souris. « Avec Adriel. » Je suis ravie car il s’agit d’un des titulaires de pédiatrie, spécialité dans laquelle je souhaite me lancer. Donc, c’est toujours un plaisir d’être dans ce service.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Mar 7 Juil - 13:28




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Le repas est loin de ressembler à celui d'un restaurant gastronomique, mais on s'y fait, et l'on accueille avec joie l'énergie qu'il nous redonne. Suffisamment pour entamer notre sempiternelle conversation sur les garçons. Aucune de nous deux n'a de relation sérieuse, et c'est même plutôt loin de nos attentes. Difficile d'entretenir une relation durable avec les horaires que nous faisons. Mais quand bien même, notre vie nous convient parfaitement sans la compliquer avec des histoires de cœur à dormir debout. Cela ne nous empêche pas pour autant d'apprécier les beaux spécimens masculins que nous avons l'occasion de croiser. Certains jours sont plus chanceux que d'autres, et cette fois, je n'ai pas tiré le bon lot. Mais je ne désespère pas de tomber sur un autre beau et jeune patient dans la suite de ma garde, afin d'égayer celle-ci.
Le tour des hommes séduisants venus durant notre service terminé, je ne peux m'empêcher de me plaindre de ma future partenaire. Je suis une véritable râleuse, Calypso en a d'ailleurs bien l'habitude. Mais dans le cas présent, je ne pense pas exagérer, car personne n'aime travailler avec cette fameuse Nancy. Le sort doit s’acharner sur toi. Courage. Je lui adresse un petit sourire pour la remercier de son geste compatissant. Mais au lieu de continuer à m’apitoyer sur mon sort, je m'intéresse au binôme de ma meilleure amie.  Avec Adriel. Elle a un grand sourire au lèvre en prononçant ses deux simples mots, mais je l'a comprend. Pouvoir assister un titulaire de la spécialité qui nous intéresse le plus est passionnant. Evidemment, tout nous passionne dans notre métier, mais nous avons chacun notre petite affinité faire une branche médicale qui s'accentuent au fil des années. Génial ! Les petits vont être bien soignés avec toi. Je ne dis pas cela pour la flatter, mais car je le pense réellement. Je l'a trouve vraiment douée, et elle sait toujours comment parler aux enfants pour les rassurer, ce qui n'est pas toujours mon fort. Je pourrais être jalouse, si je n'étais pas aussi fière d'elle. Fière du talent de ma meilleure amie.
Je vide le peu de liquide restant encore dans ma canette, avant de me lever. Il m'en faut une autre ! Tu veux que je te ramène quelque chose ? Je lui pose la question, avant de retourner devant les étagères où se trouvent les sodas et d'en récupérer une identique à la première. Je paye ensuite mes nouveaux achats et retourne m'asseoir, m'affalant de manière peu élégante sur la chaise. Je jette un coup d’œil sur l'horloge fixée au mur derrière Calypso. Plus que trente minutes. J'ai l'impression que le temps passe trop vite. Je veux profiter de ce moment, car on se croisera peu dans les heures à venir, puis nous rentrerons à la maison, mais dormirons pour récupérer, ce qui sera équivaudra à ne pas la voir avant deux jours environ.


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Ven 10 Juil - 0:33

THAÏS & CALYPSO

twenty-four hours with you. ✻✻✻ Je ne peux pas en vouloir à ma meilleure amie de râler sur la perspective de terminer sa garde avec Nancy. Certes, il arrive que Thaïs râle pour un rien. C’est une râleuse née mais sur le coup, je ne peux que lui donner raison. Je ne connais que peu de collègues qui aiment faire équipe avec Nancy. Cependant, il s’agit du monde professionnel. Nous ne travaillons pas toujours avec des personnes que l’on apprécie. Par conséquent, lorsque cela tombe sur nous, nous devons faire avec, prendre sur nous. Cela ne doit pas entacher nos compétences. J’ai confiance en Thaïs. Je sais qu’elle ne se laissera pas atteindre au point de négliger son travail. Avec Nancy ou quelqu’un d’autre, elle reste la même dans son boulot.
« Génial ! Les petits vont être bien soignés avec toi. » Je ne peux m’empêcher de sourire. J’aime travailler avec les enfants, c’est une vocation. Pour beaucoup, le fait de fréquenter des enfants malades à longueur de journées est bien trop compliqué à supporter mais ce n’est pas mon cas. Je me sens comme chez moi au service pédiatrie et pour cause, à une époque, ça l’a été. Je suis certaine que le fait d’avoir été patiente durant mon jeune âge m’a donné envie de devenir chirurgien pédiatrique à mon tour. Je ne saurais expliquer pourquoi mais c’est le cas. Thaïs le sait. Mon ancienne maladie et mon séjour à l’hôpital d’Oklahoma City ne sont pas des sujets que j’aborde souvent mais je l’ai fait avec la belle rousse.
« Tu veux que je te ramène quelque chose ? » Après réflexion, une boisson sucrée en plus de ma bouteille d’eau ne serait pas de refus. « Un fanta s’il te plait. » Thaïs revient peu de temps après avec nos boissons. Je la remercie en ouvrant ma canette. Sans attendre, je prends deux bonnes gorgées. « Plus que trente minutes. » Déjà la moitié du temps de repas bouffé. Je râle intérieurement. « J’ai vu un petit meuble de salle de bain sympa dans l’une des pubs qu’on a à la maison. D’après mes souvenirs, il n’est pas très excessif et il s’accorde bien avec les autres meubles que l’on a déjà. » L’inconvénient d’être deux filles à vivre sous le même toit, c’est la multitude de produits à ranger. Il y a toujours quelque chose qui traîne par manque de place.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Mer 15 Juil - 15:19




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Je suis heureuse pour Calypso, bien que fatiguante, sa garde va être passionnante et la rapprocher un peu plus de son objectif final. Plus le temps passe, et plus notre désir de nous spécialiser est présent. Cela nous mène dans des directions légèrement différentes : la pédiatrie pour Calypso, la cardiologie pour moi. Mais cela n'est que le reflet de nos différences de caractères, qui au lieu de nous éloigner, nous rapprochent encore plus.
Rassemblant ensuite mes forces, je me lève pour m'acheter une autre boisson. J'achète aussi un soda pour elle et reviens m'asseoir à ma place. Je lui tends sa boisson, et ouvre la mienne. Au coup d’œil à l'horloge me rappelle le temps qui passe et je fais par à ma meilleure amie du temps qu'il nous reste avant de reprendre le travail. Mais je suis la plus râleuse de nous deux. Elle enchaîne donc plutôt sur un autre sujet. J’ai vu un petit meuble de salle de bain sympa dans l’une des pubs qu’on a à la maison. D’après mes souvenirs, il n’est pas très excessif et il s’accorde bien avec les autres meubles que l’on a déjà. Nous sommes régulièrement à la recherche de petits éléments pour agrémenter la décoration de notre petite maison. Je pourrais très bien payer pour se meuble, mais Calypso insiste toujours pour que l'on partage les frais. J'essaie donc comme elle de faire attention au prix des choses, ce qui n'est pas évident pour moi. Je m'arrange donc de temps en temps pour acheter moi-même le mobilier, et je mens un peu sur le montant que cela m'a coûté, afin qu'elle ne se ruine pas en me remboursant la moitié. Je suis sûre qu'elle n'est pas dupe de mon petit jeu, mais je n'aime pas qu'elle dépense ses économies alors que j'ai les moyens de tout payer. Tu me montreras et on ira l'acheter dans trois jours, on devrait avoir le temps dans l'après-midi. Sauf si tu as autre chose de prévu ? Ce n'est pas toujours facile de trouver du temps pour aller faire des achats. Heureusement, il y a une épicerie pas loin de chez nous, ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre, qui nous est bien utile pour faire nos courses. Je me souviens que dans les premiers temps de notre aménagement ensemble, nous nous étions souvent retrouvées le frigo totalement vide, et une faim de loup. Depuis, nous avions pris l'habitude de faire régulièrement des courses, afin de ne jamais nous retrouver en galère, spécialement en rentrant de l'hôpital.
J'ai envie de repeindre ma chambre. Je lâche ça comme ça, mais cela fait en faite plusieurs semaines que j'y pense. Nous avions pourtant repeint la majorité des pièces en aménageant, mais j'avais envie de changement. Je ne savais pas si j'aurais le temps de m'y atteler, mais j'essaierais d'en trouver. Et je comptais sur ma meilleure amie pour m'aider à choisir une nouvelle couleur.


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Sam 15 Aoû - 16:43

THAÏS & CALYPSO

twenty-four hours with you. ✻✻✻ Réponse malencontreusement perdue.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Jeu 20 Aoû - 9:50




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Faire du shopping pour le mobilier est aussi plaisant à mon goût que le shopping vestimentaire. Notre maison, est comme une partie de nous, elle reflète notre image. Il est donc important de s'y sentir bien, tout comme dans nos vêtements. Nous avons des goûts assez similaires avec Calypso, ce qui facilite nos choix en matière de décoration. A croire qu'il y a très peu de sujets où nous sommes en désaccord.
Nous irons donc ensemble l'acheter, si notre emploi du temps chargé nous le permet. Mais en faisant le calcul, je me rend compte que cela reporte notre sortie à plusieurs jours. C'est ainsi, vivre décalée demande une organisation différente.  Dans trois jours, ça me semble si loin ! Je souris, amusée de voir que nous nous faisions la même réflexion. Je crois qu'on ne se ferait jamais totalement à ce rythme de vie, où les semaines défilent parfois aussi vite qu'une journée.  Mais je crois bien être libre alors je t’accorde mon après-midi. Je retiens mon rire pour lui répondre de façon théâtrale. Quel honneur. Je peux plus facilement compter les sorties que je fais sans elle, que celles où elle m'accompagne. C'est principalement lors d'événements mondains qu'elle trouve à se défiler. Je peux la comprendre, elle n'a pas grandit dans se milieu et même pour moi, ces événements sont parfois pesants. Et nous avons malgré tout développé avec le temps des amitiés différentes. Nous possédons un petit cercle en commun, mais je trouve important aussi que chacune ait ses activités. Nous vivons et travaillons ensemble, je crois bien que beaucoup se seraient tapés dessus depuis bien longtemps. Mais nous avons su trouver le bon équilibre.
Le souhait de repeindre ma chambre, me vient tout d'un coup. Du moins, je ne l'avais pas exprimé à l'oral jusqu'à présent, pensant à une lubie passagère. Mais chose peu étonnante chez moi, j'ai envie de changement. Je ne suis pas particulièrement adepte des choses figées dans le temps, préférant l'évolution. Le mouvement à l'attente. Ceci n'est qu'une autre facette de mon caractère impatient. Ma meilleure amie semble étonnée, mais n'est pas contre mon choix. Il faut dire que chacune est libre de décorer comme elle l'entend sa chambre. Tu penses à quelle couleur ? Ca c'est une bonne question en revanche. J'en ai marre du marron et beige qui recouvre actuellement mes murs, mais je ne veux pas choisir une couleur dont je me lasserais dans quelques mois. J'aime beaucoup la décoration de la chambre de Caly', elle colle parfaitement à sa personnalité et reflète son bon goût. Je compte donc sur elle pour m'aider à faire un bon choix.  Je ne suis pas encore sûre. Je regarderai les nuanciers au magasin de déco. J'ai vu une jolie peinture vert-d'eau dans un magazine, il y a peu, et j'ai vraiment aimé. Mais je dois trouver avec quelle couleur l'accorder.


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Jeu 20 Aoû - 23:17

THAÏS & CALYPSO

twenty-four hours with you. ✻✻✻ Je n’ai pas caché mon désespoir lorsque Thaïs m’a fait réaliser que nous pourrons nous libérer pour acheter un nouveau meuble de salle de bain uniquement dans trois jours. J’aime mon travail, encore plus que ça même. Il faut que ce soit une véritable passion parvenir à accepter les sacrifices qu’il impose. Cependant, je ne cache pas que j’aimerai un peu plus de facilité de temps en temps. Hélas ce n’est pas le cas et je suis souvent obligée de prévoir les choses à l’avance si je veux qu’elles se réalisent. Ça demande une organisation parfaite mais avec le temps, on s’y fait et on devient même très doué. Parfois, je me fais même peur à être trop organisée. C’est l’un des mauvais côtés du métier. Heureusement, j’ai su garder le peu de spontanéité que ma profession me permet d’avoir.
« Quel honneur. » Je souris en entamant ma salade de fruits. Le ton théâtral utilisé par ma meilleure amie m’amuse grandement. Des discussions endiablées me reviennent à l’esprit. Nous sommes capables de partir dans des échanges théâtraux assez impressionnants et parfois, il faut l’avouer, cela ne fait rire que nous. Après tout, c’est aussi ça le lien de meilleures amies : avoir des « délires » que seules nous peuvent comprendre et apprécier.
La discussion dérive sur la décoration de la chambre de Thaïs qui ne lui plait plus tellement à tel point qu’elle souhaite repeindre les murs. « Je ne suis pas encore sûre. Je regarderai les nuanciers au magasin de déco. » Je hoche la tête en mâchant un bout de pastèque. Les salades de fruits, je pourrais en manger sans arrêt comme trop de choses, c’est bien ça le problème. Une sonnerie reconnaissable entre mille retentie. Je ne mets pas longtemps à reconnaître le son d’un biper, reste à savoir si il s’agit du mien ou de celui de Thaïs ou même d’un autre chirurgien autour de nous. Finalement, un rapide coup d’œil vers le mien m’indique que l’urgence est bel et bien pour moi. « Et merde, une perturbation post-op. Je dois filer. » Je suis déjà levée et je finis ma canette de soda en deux grosses gorgées. « Bon courage pour la fin de la garde. » Je dépose un rapide baiser sur son front avant de quitter le self en courant. Je n’ai pas de temps à perdre, je dois rejoindre au plus vite le patient. Je n’ai même pas eu le temps de ranger mon plateau mais je sais que Thaïs le fera comme ça m’est déjà arrivé de le faire pour elle.
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs Mar 25 Aoû - 18:49




Twenty-four hours with you.

Mount Sinai Hospital ; cafétéria.

Surjouer, cela peut exaspérer certaines personnes, pourtant cela fait partie de notre lot quotidien lors de nos discussions. Nous adorons l'une comme l'autre théâtraliser, jouer sur le premier degré et en faire des tonnes. Cela peut nous mener à des situations réellement absurdes, et les personnes qui ne nous connaissent pas sont souvent étonnées. Mais j'adore nos joutes verbales et je n'arrêterais pour rien au monde.
Tout comme nos échanges passent souvent du coq à l'âne. Les transitions nous sont inutiles, nous nous comprenons. Tout simplement. La décoration reste un sujet sérieux pour nous deux, et non pas de simples banalités. Je sais qu'elle va prendre ma remarque en considération et y réfléchira de son côté pour me conseiller lors de mon choix. Celui-ci est d'ailleurs loin d'être fixé. Je peux être très impulsive, et je ne veux pas que cela soit le cas dans cette situation. Pour m'aider dans ma réflexion, j'entame ma barre chocolaté, que je n'avais pas encore ouverte. Le chocolat m'aide à réfléchir, c'est un véritable médicament. C'est une personne du milieu de la santé qui vous le dit, alors croyez-le. A peine la première bouchée enfournée, un biper s'allume, déclenchant nos réflexes. Un regard sur le mien me signifie que l'urgence n'est pas pour moi. En revanche, en relevant la tête, je comprends que c'est celui de ma meilleure amie. La pause est finie, il est l'heure de repartir sauver des vies, du moins pour elle. Et merde, une perturbation post-op. Je dois filer. Je hoche la tête, espérant pour elle rien de grave. Surtout qu'elle ne perde pas un patient. Bon courage pour la fin de la garde. Je la laisse déposer un baiser sur mon front avant de lui répondre. Toi aussi. Je n'ai pas le temps d'en dire plus, qu'elle quitte déjà le self, toutes ses pensées concentrées sur son urgence. Me retrouvant seule, je me lève et vais vider mon plateau ainsi que le sien, puisqu'elle n'a pas eu le temps de le faire. Il me reste encore une dizaine de minutes, je me trouve donc une salle de repos afin d'optimiser au maximum mon temps, et d'être au meilleure de ma forme lors de ma reprise. Mon biper reste cependant accroché à ma taille, une urgence pouvant survenir à n'importe quel moment.

RP.CLOS


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs

Revenir en haut Aller en bas

Twenty-four hours with you. - Calypso&Thaïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une nouvelle règle de 2 hours wargame !
» "il est twenty two" heures
» FTV: Twenty
» From the Vault: Twenty
» Vendredi 23 aout Tournoi EDH FTV : Twenty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: It's just a fucking game :: archives :: Part one-