AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Jeu 18 Juin - 22:10





Thaïs&Sia

Le Hampton's center est un lieu où j'ai mes petites habitudes, d'ailleurs à chaque fois que j'y vais je demande à avoir Pablo un des masseur les plus canons de cet endroit et surtout qu'est ce qu'il peut être doué, autant rendre l'utile à l'agréable en se faisant masser par un beau garçon. Aujourd'hui j'avais proposé à mon amie Thaïs d'y venir avec moi, cela faisait maintenant quelques temps qu'on se connaissait et cela je le devais à mon meilleur ami, notre relation avait plutôt commencé de façon étrange, en effet cette dernière m'avait prise pour une conquête de Toby. Son truc à Thaïs c'était de casser les coups de Tobias à ce que j'avais pu comprendre d'ailleurs je trouvais cela plutôt drôle et elle était douée pour cela.

Au fil du temps nous avions lié une amitié réellement sincère et c'est sans doute pour cela qu'elle avait accepté, d'ailleurs cela faisait beaucoup trop longtemps qu'on avait pas eu quelques temps pour nous, elle avait sans doute pas mal de chose à me raconter, dernièrement je m'étais plutôt occupée de mes soucis, des cours de danse et des soirées. C'était une bonne occasion de se faire chouchouter aujourd'hui tout en parlant entre filles, de toute façon qu'il y avait-il de mieux que de passer du temps entre filles ? Les garçons c'est bien connu ça râlent tout le temps, ça fait du boudin, que nous on rit, on s'amuse et surtout on profite de la vie.

Prenant la mercedes que j'avais reçu pour mon anniversaire par mes parents je me rendis au lieu où je devais retrouver la jeune femme en question, d'ailleurs je remarqua une fois sur place que mon amie m'attendait sur un banc à l'ombre non loin du spa en question, comme souvent j'étais en retard mais il fallait bien se faire désirer parfois. « Tu es prête pour voir Pablo le meilleur masseur des Hamptons voir de New York aussi, tu ne pourras jamais trouver mieux .. ? » demandais je à la jeune femme une fois en face d'elle avant de lui faire la bise avec un léger câlin, c'est quand même dingue de voir comment les relations peuvent évoluer en si peu de temps. « Allons y... au faite comment vas tu ? » ajoutais je par la suite alors qu'on était bras dessus, bras dessous direction l'endroit de l'institut de beauté où déjà Pablo nous attendait avec son sourire de charmeur italien.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Sam 20 Juin - 17:42




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Cette après-midi, le programme c'est détente au spa avec Sia. Je me suis bien vantée auprès de Calypso, avant de la laisser à la maison à ses propres occupations. En revanche, je n'ai jamais raconté la façon dont j'ai rencontré Sia, du moins pas dans les détails. Ma fâcheuse manie de toujours vouloir casser les coup de Tobias s'est retournée contre moi ce jour-là. En effet, la belle brune se trouvait avec lui, et la peste en moi avait fait comme à son habitude. Seulement, je m'étais ridiculisée, en comprenant que cette fille n'était pas sa nouvelle conquête du jour, mais sa meilleure amie. J'avais été très surprise, non pas que Tobias ait des ami(e)s, mais qu'il ne tente pas de la mettre dans son lit. Finalement, cette fille devait avoir quelque chose de spéciale pour être l'exception dans le comportement habituel du jeune homme. J'avais donc fait abstraction de mon sentiment de honte et de ma gêne pour entamer la discussion avec Sia, et nous avions rapidement sympathisées. Depuis, nous nous voyons régulièrement, et je la comptais parmis mes amis. Même s'il était toujours bizare pour moi de la voir avec Tobias, car le comportement de ce dernier changeait alors, le dragueur invétéré, disparaissait alors quelque peu. Je ne savais pas ce qu'il pensait de mon amitié avec sa meilleure amie, mais cela m'était bien égal, j'adorais cette fille, et je passais toujours de bons moments avec elle.
Nous ne nous étions pas vues depuis un moment, et j'avais accepté avec plaisir sa proposition de l'accompagner au spa. Me prélasser était exactement ce dont j'avais besoin, car mon métier était tout de même stressant. J'étais arrivée cinq minutes après l'horaire prévu, mais Sia n'était pas encore là, j'avais l'habitude de ses petits retard. Cela m'arrivait aussi, mais intentionnellement, pour attirer l'attention, ce dont je n'avais pas besoin aujourd'hui. Une mercedes entra sur le parking, et je reconnu mon amie au volant. Elle descendit et me rejoint. Tu es prête pour voir Pablo le meilleur masseur des Hamptons voir de New York aussi, tu ne pourras jamais trouver mieux .. ? Je ris légèrement face à son enthousiasme. Je ne connaissais pas ce Pablo, il faut dire que je ne faisait pas très attention au nom de la personne qui me massait quand je venais, mais j'avais hâte de faire sa rencontre. Elle me fis la bise et une accolade, avant que je lui réponde. J'ai hâte de le rencontrer ! Sur ce, on parti en direction de l'entrée du spa. Allons y... au faite comment vas tu ? J'aperçu un jeune homme qui semblait nous attendre devant l'entrée. Si c'était son Pablo, je voulais bien le laisser faire ce qu'il voulait de mon corps. Mais au lieu de baver devant lui, je tournais la tête vers Sia pour répondre à sa question. Très bien. Enfin, je suis épuisée par mes gardes à l'hôpital, mais j'ai l'habitude. Et toi ? Le temps d'échanger ces quelques mots, on se retrouva face au jeune homme, et je répondis au large sourire qu'il nous adressait.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Sam 20 Juin - 22:47





Thaïs&Sia

Parfois il suffisait de simple moment avec des personnes qui comptaient pour nous pour que tout soit parfait, en tout cas moi cela me suffisait largement, de plus avec thaïs je savais que l'après midi se passerait bien et cela me donnerait l'occasion de revoir Pablo le masseur du spa. Je le connaissais vu que je venais assez souvent lorsque je me trouvais dans les Hamptons, pour moi c'était important de faire attention à moi, sans perdre de temps j'avais rejoins mon amie qui se trouvait devant le spa en question où on s'était donné rendez vous. Arrivée devant elle je lui demanda si elle était prête pour voir le meilleur des masseur ce qu'elle confirma ajoutant qu'elle avait hâte de le rencontrer, « tu vas voir.. en plus de son talent il est mignon ce qui ne gâche rien que tout » lançais je en riant légèrement, j'avais même pensé que ce dernier était gay. Cela serait un dommage pour nous quand même.. Je lui fis la bise pour la saluer l'entraînant rapidement avec moi bras dessus, bras dessous en direction de l'entrée du spa. C'est là que la jeune femme m'avoua qu'elle allait bien même si elle n'avait pas trop le temps avec son travail ce que je pouvais comprendre, pour moi son métier était impressionnant, alors que moi je faisais juste que des études. « Tu m'étonnes, ne t'en fais pas aujourd'hui c'est fait pour te reposer un peu et surtout te détendre, tu ne vas pas le regarder regardes moi ça » lançais je en faisant réflérence à Pablo qui était à l'accueil avec un grand sourire « bonjour mesdemoiselles » lança t-il en souriant de plus belle, rien que son petit accent faisait plaisir à entendre, « Pablo, je suis contente de te voir tu es toujours fidèle à nos petits rendez-vous, je te présente Thaïs une bonne amie à moi » me contentais je de lui répondre en souriant avant de poser mon sac à l'accueil afin qu'il le range dans le petit placard prévu à cet effet. « Enchanté Mademoiselle Thaïs », c'était mignon quand même sa façon de parler, d'ailleurs il prit aussi son sac afin de le mettre avec le mien avant de nous donner deux peignoirs nous faisant signe d'ailleurs dans les vestiaires pour qu'on aille se changer. Sans perdre de temps je partis me changer enfilant le peignoir pour me retrouver en dessous en sous vêtements, mettant mes vêtements dans le petit panier qu'ils nous donnaient à chaque fois qu'on allait se changer dans les cabines. Après une dizaines de minutes je fis mon apparition dans le couloir où nous attendait Pablo, Thaïs quand à elle n'était pas encore sortie de la cabine, « Thaïiiiis, tu t'es endormie .. ? » demandais je à travers la porte pour la taquiner un peu c'est à ce moment qu'elle décida de faire son apparition devant nous, « allons y j'ai hâte de me faire chouchouter » dis je en faisant un grand sourire à Pablo avant qu'on ne parte dans une petite pièce où se trouvait deux tables de massage pour qu'on s'y installe, j'avais pris soin qu'on ne soit pas séparé durant notre après-midi car on était quand même venue pour passer du temps toutes les deux.

En plus de Pablo nous avions le droit à sa collègue qui était tout aussi gentille que lui, « alors Thaïs racontes moi ce que j'ai loupé depuis notre rencontre » dis je en lui souriant, nous n'avions pas trop le temps de nous retrouver donc c'était le moment d'en profiter pour parler entre filles, puis c'est bien connu les filles cela a toujours des trucs à raconter.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Lun 22 Juin - 15:55




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Déjà préssée de passer la journée à me relaxer en compagnie de Sia, mon impatience grandit en apercevant le fameux Pablo. Je ne pouvais pas encore juger de ses talents de masseur, mais j'étais totalement d'accord avec Sia, il était très mignon. Les personnes travaillant dans des centres de beauté comme celui-ci était souvent plutôt beaux, il faut l'avouer, pour plaire à la clientèle. Mais Pablo est encore au-dessus du lot, et j'ai hâte de sentir ses mains sur mon corps. Je me laisse donc entraîner par mon amie, en accordant un grand sourire au jeune homme. Bonjour, Pablo. Je lui confis mes affaires, avant de me glisser dans le vestiaire accolé à celui où Sia a disparu. Je me déshabille et plis mes affaires pour les ranger dans le panier prévu à cet effet. Une fois fini, j'enfile les manches du peignoir que Pablo m'a tendu plus tôt. Alors que je nous le lacet, j'entends Sia qui m'appelle de l'autre côté de la porte. Je pensais pourtant avoir fait vite, mais il faut croire que non. Je suis prête, c'est bon ! Je ris tout à sortant enfin de ma cabine. Allons y j'ai hâte de me faire chouchouter. J'approuve d'un grand signe de tête. Je suis Sia dans une salle de massage où deux tables nous attendent. je suis contente qu'on soit ensemble, cela aurait été dommage d'être séparées le temps des massages. Ainsi, nous pourront nous relaxer, tout en papotant tranquillement. Pablo nous a suivi, ainsi qu'une autre employé pour nous masser. Rien qu'en m'allongeant sur la table, je me sens déjà un peu plus reposée, et j'espère ne pas m'endormir durant la séance. Quoi que cela pourrait être assez comique. Alors Thaïs racontes moi ce que j'ai loupé depuis notre rencontre. Je te passe les détails sur le boulot à l'hôpital, ce n'est pas très glamour et je ne suis pas sûre que ça t'intéresse. Enfin, il y a quelques patients mignons parfois, mais impossible de draguer, c'est même un peu frustrant. Je rigole avant de poursuivre. Sinon, je trouve quand même un peu de temps pour sortir, j'ai même croisé Tobias il y a pas longtemps. Je ne pensais pas parler de lui, mais tout d'un coup cela m'est revenu, et comme c'est son meilleur ami, je sais que cela lui fera plaisir de parler de lui. Je pourrais même tenter de glaner des informations, afin de l'embêter encore plus la prochaine fois que je le verrais. Et toi, alors ? Evidemment, je veux aussi de ses nouvelles. Cela fait un moment que nous ne nous sommes pas vues, et je sais quelle a une vie bien remplie déjà rien qu'entre ses études de business et de danse.


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mar 23 Juin - 9:58





Thaïs&Sia

A mes yeux il n'y avait rien de mieux pour se relaxer que d'aller au spa, bien sur j'avais le sport qui me procurrait un bien être incroyable mais là pour être tranquillement avec une amie c'était quand même le meilleur moyen de passer du bon temps entre filles tout en profitant de Pablo le meilleur masseur des Hamptons. D'ailleurs j'avais fais son éloge à mon amie Thaïs et elle a accepté de me rejoindre ici pour s'amuser et voir du fameux garçon dont je parlais dans mes descriptions, puis il faut dire que son accent faisait quand même toute la différence. Une fois là bas on partit en direction du spa pour justement le rencontrer mais aussi qu'on aille se changer, on était quand même là pour prendre soin de nous et ce n'était pas rien, toutes les filles aiment se faire chouchouter et masser. Dans la cabine je mis mes affaires dans un petit panier prévu à cet effet en prenant soin d'enfiler le peignoir par dessus mes sous vêtements pour ensuite sortir, je remarqua que mon amie n'était pas là mais juste quelques minutes plus tard elle fit son apparition dans le couloir elle aussi avec son panier de vêtements. Elle approuva de la tête le fait que j'avais hâte de me faire chouchouter, dans la salle de massage on s'installa sur deux tables prévues à cet effet où on fut rejoint par Pablo et une masseuse tout aussi talentueuse que lui, c'était l'endroit idéale.  A peine allongée sur les tables je commença à me détendre tout en demandant à mon amie ce qui se passait pour elle depuis notre rencontre mais pour elle c'était entre son travail assez prenant et quelques patients mignons. Cette dernière ajouta qu'elle avait croisé Tobias mon meilleur ami pour qui elle en pinçait il n'y avait aucun doute sur la question, entre filles on sent ce genre de chose et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. « Tu as beaucoup de mérite avec ton travail alors tu as raison d'en profiter quand les patients sont charmants cela te change des grincheux qui te font devenir folle » lui dis je en grimaçant, cela ne devait pas être évident et je ne me voyais pas du tout faire son métier sachant qu'il y avait du sang et compagnie, je tombais dans les pommes à la vue du sang. Une vraie filette. « Ahaha, Tobias voyez-vous ça, petite cachottière, tu en pinces pour lui et ça se voit rien qu'avec le sourire que tu as sur le visage » lançais je pour la taquiner, ça c'était mon truc embêter les gens dès que j'en avais l'occasion, puis Tobias me parlait souvent de ce qui se passait dans sa vie alors je pouvais en dire des choses à son sujet. Par la suite la jeune femme me demanda ce qui se passait pour moi « tu sais depuis mon arrivée dans les Hamptons je passe le plus clair de mon temps à faire du surf, du sport ou encore à me détendre au bord de la piscine, rien de bien passionnant en soit » lui dis je tout naturellement. Bien sûr j'avais croisé quelques garçons plutôt charmants mais rien de bien sérieux, j'avais fuis un garçon à New York ce n'était pas pour me remettre dans une histoire compliquée enfin sauf si le garçon en valait la peine.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Dim 12 Juil - 11:13




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Après s'être rejointes devant le spa, nous n'avions pas perdu de temps avant d'aller nous changer. J'avais par la même occasion fait la connaissance du fameux Pablo. Il correspondait parfaitement à la description qu'elle m'en avait faite : grand, sexy et avec un accent à faire rougir. Cela collait parfaitement à l'idée que je m'étais faite d'une journée à se faire chouchouter.
On se changea donc rapidement dans les vestiaires, puis on rangea nos affaires dans les paniers prévu à cet effet. Pablo nous conduisit dans une salle de massage double, vite rejoint par une autre masseuse. Le but était de passer une journée détente, mais surtout de passer du temps ensemble, j'étais donc contente que nous soyons ensemble pour les massages. Cela aurait été dommage d'être chacune dans une cabine pour se faire masser. Mais Sia avait pensé à tout en réservant cette petite séance avec Pablo et l'autre masseuse.
A peine installée, notre petit papotage repris. Il faut dire qu'on ne s'était pas vues depuis quelques temps, on avait donc beaucoup de choses à se raconter. Mon amie me demande tout d'abord des nouvelles de ma vie en général. Je répondis en commentant mon travail qui me prenait la majeure partie de mon temps, sans trop entrer dans les détails pour autant. Tu as beaucoup de mérite avec ton travail alors tu as raison d'en profiter quand les patients sont charmants cela te change des grincheux qui te font devenir folle. Je ris à sa réponse, car c'était tout à fait ça. J'adorais ce que je faisais, même si ce n'était pas tous les jours facile. Mais je n'avais pas choisi cette branche pour la facilité, ce qui m'intéressais, c'était d'améliorer la vie des gens, à mon échelle. Sans trop savoir pourquoi, j'avais ensuite mentionné son meilleur ami. Il était la raison de ma rencontre avec Sia, par association d'idée et l'ayant vu récemment, j'en fis part à Sia. Mais en entendant sa remarque, je su que j'aurais du m'abstenir. Ahaha, Tobias voyez-vous ça, petite cachottière, tu en pinces pour lui et ça se voit rien qu'avec le sourire que tu as sur le visage. Je secouais la tête en souriant pour réfuter ses paroles. Certes, j'adorais embêter Tobias, surtout lorsque cela concernait les filles qu'il draguait. Mais c'était simplement pour le plaisir de lui pourrir la vie, et il en faisait de même avec moi. Nous nous ressemblions en beaucoup de points, et si on ne pouvait pas dire que nous soyons amis, nous adorions nous taquiner, rien de plus. Je ne cache rien du tout, la preuve je t'en parle ! Et je n'en pince pas du tout pour lui. Sans vouloir te vexer, les dragueurs qui jettent les filles alors que le soleil n'est pas encore levé ne sont pas du tout mon style. Elle connaissait le caractère de son meilleur ami, et on ne pouvait pas dire qu'il soit un gentleman, avec les filles qu'il ramenait chez lui, mais ce n'était un secret pour personne. Mais je ne voulais pas la blesser en parlant en mauvais termes de lui. Je pouvais concéder qu'il soit mignon, mais jamais je ne me laisserais avoir comme toutes ses gourdes qu'il arrive à embobiner. Je n'en pince pas pour lui, et il faudra que mon amie s'ôte cette idée de la tête. En mentionnant son nom, l'objectif était plutôt d'obtenir des informations pour le titiller la prochaine fois que je le verrais, mais cela c'était retourné contre moi. Je préférais donc changer de sujet et demander des nouvelles de sa vie à Sia. Tu sais depuis mon arrivée dans les Hamptons je passe le plus clair de mon temps à faire du surf, du sport ou encore à me détendre au bord de la piscine, rien de bien passionnant en soit. Peut-être pas "passionnant" comme elle disait, mais bien reposant. Elle était jeune et c'était l'été, une bonne raison pour profiter de la vie. Je trouve que c'est un bon programme pour un été dans les Hamptons. TU as bossé toute l'année pour tes cours, tu as le droit à un peu de détente. Et puis ici, rien ne reste bien calme très longemps. Les histoires, rumeurs et compagnie étaient légion par ici, profiter de la tranquillité devenait presque un luxe parfois.


love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Lun 13 Juil - 18:39





Thaïs&Sia

Le spa était quand même un des meilleur endroit pour se détendre, après s'être changé assez rapidement on avait pris la direction d'une petite salle où avait lieu nos massages et nos soins, tout allait être parfait et cela il ne fallait pas en douter vu que Pablo s'occupait de nous enfin de Thaïs. Pour moi j'avais sa collègue qui était vraiment elle aussi à la hauteur, puis je voulais que Thaïs se rende compte par elle même à quel point Pablo était totalement génial, elle n'allait plus en douter un seul instant : c'est sur !
Une fois bien installées on se mit à parler comme toujours, Thaïs elle me parla de son métier qui comme prévu lui prenait beaucoup de temps, c'était quand même dans la médecine, je trouvais cela très courageux de se lancer dans ce domaine moi rien qu'à la vue du sang sur les autres je tombe dans les pommes. Ce n'est pas bien brillant quand même... Je fis une petite remarque sur le fait qu'elle avait beaucoup de mérite avec son travail et qu'elle avait raison de profiter des beaux patients au lieu des vieux fous qui pouvaient faire chier le monde... Rapidement elle avait mentionné le nom de mon meilleur amie Tobias, j'avais entendu quelques petites rumeurs sur eux alors je fis ma curieuse comme souvent lui demandant si elle en pinçait pour lui ajoutant que cela se voyait pas mal en regardant son visage. La jeune femme reprit en disant qu'elle ne me cachait rien du tout et qu'elle en pinçait pas pour lui ce qui me fit sourire et encore plus quand j'entendis la phrase au sujet des dragueurs, « je vois d'ailleurs je suis un peu pareil que toi au sujet des dragueurs, mais tu sais Tobias est pas seulement que ça si jamais il t'intéresse un peu » lançais je tout simplement, je le connaissais un peu pour savoir que parfois il savait être sérieux quand il s'intéressait à une fille. D'accord comme tout les autres mecs il aimait draguer et parfois ce n'était pas le meilleur des gentleman avec les filles mais après tout parfois les gens sont différents et changent seulement pour une personne, de toute façon j'allais faire ma petite fouine dans le côté de Tobias pour voir ce qu'il pensait de la jeune femme.
Par la suite elle me posa des questions sur ma vie mais rien n'était brillant à part mon retour ici où je passais mon temps à faire du sport, du surf ou à me détendre, j'avais réellement besoin de cela pour me changer les idées dernièrement surtout après l'épisode de New York ; personne n'était au courant et j'espérais que cela reste comme cela. « C'est sur que c'est un bon programme en tout cas moi j'en ai besoin en ce moment et je serais prête à tout pour un peu de calme ne serait-ce qu'un seul instant, je sais qu'on va pas s'ennuyer encore cet été rien qu'avec le blackmailer tu as vu les mails et sms qui se baladent .. ? » demandais je à mon amie, peut être qu'elle aussi avait été embêté dernièrement...


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mar 28 Juil - 12:39




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Le spa, les massages, du papotage entre filles : c'était la journée détente parfaite. J'accumulais beaucoup de tensions avec le boulot, et cela allait me faire du bien de dénouer un peu mes muscles. C'était difficile de déconnecter complètement de l'hôpital, même en repos, les cas des patients me revenaient en tête. Mais aujourd'hui je pensais bien réussir à déconnecter complètement avec Sia.
Notre discussion anodine dériva sur son meilleur ami, à ma défaveur. Pourtant j'étais celle qui avait initié ce sujet. Mais je ne comprenais pas pourquoi Sia était persuadée qu'il se passait quelque chose entre nous. Je dois bien avouer que les circonstances de notre rencontre pouvaient porter à confusion. Mais après une explication et connaissant le caractère de Tobias, je pensais qu'elle se serait fait une raison. Force était de constater que ce n'était pas le cas. Je tentais donc de lui expliquer qu'elle faisait fausse route, sans pour autant trop le dénigrer. Et puis, il m'arrivait aussi de sortir avec des garçons juste pour une nuit. Ce serait donc l'hôpital qui se fous de la charité si je le pourrissais dans son dos. Mais ce n'était pas le genre de garçon qui m'intéressais pour envisager une relation sérieuse, bien que ce soit la dernière chose que j'envisage actuellement. Je vois d'ailleurs je suis un peu pareil que toi au sujet des dragueurs, mais tu sais Tobias est pas seulement que ça si jamais il t'intéresse un peu. Je lui souris, trouvant adorable la façon dont elle le défendait. Ils étaient très proches de ce que j'avais pu observer et connaissant les deux partis, ils avaient de la chance de s'avoir l'un l'autre, malgré leurs caractères différents.
Je préférais par la suite changer de sujet, ne voulant pas passer un interrogatoire à propos de son meilleur ami, ou dire quelque chose qu'elle pourrait interpréter dans le mauvais sens et retourner contre moi. Je savais qu'elle n'avait aucune mauvaise intention, juste un légère curiosité, mais je préférais éviter le sujet à présent. Je la questionnais donc plutôt sur sa petite vie et ses occupations. Comme elle le disait, elle ne faisait pas grand chose. Mais elle était en vacances et personne ne la blâmait d'en profiter. C'est sur que c'est un bon programme en tout cas moi j'en ai besoin en ce moment et je serais prête à tout pour un peu de calme ne serait-ce qu'un seul instant, je sais qu'on va pas s'ennuyer encore cet été rien qu'avec le blackmailer tu as vu les mails et sms qui se baladent .. ? Je ne fus pas réellement surprise par la fin de sa phrase. J'avais été contactée par se fameux blackmailer, et je pensais bien ne pas avoir été la seule. Oui, j'ai vu. Je n'arrive pas à déterminer si c'est juste un petit malin qui s'amuse à nous faire peur. Où si cette personne à réellement des informations sur nous. Mais je ne vois pas comment elle pourrait être au courant d'autant de choses. J'étais assez perplexe devant ce maître-chanteur. Mon côté pragmatique me disait de ne pas y prêter attention, ce n'était qu'une mauvaise farce. Mais de l'autre, une petite partie de mon cerveau ne pouvait s'empêcher de me dire que les année n'avaient rien effacées aux faits du passé. Et qu'un acte laisse toujours des traces d'une façon ou d'une autre.



love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Ven 31 Juil - 22:17





Thaïs&Sia

Le spa était le meilleur endroit pour se retrouver entre filles, puis Pablo a des mains de fée donc Thaïs n'allait pas être déçu de son massage bien au contraire, moi j'étais une fan de Pablo dès que je venais dans les Hamptons je venais ici pour me détendre ; on ne trouvait pas mieux que lui ici. Installées sur les tables de massage Pablo et sa collègues arrivèrent ensemble, c'est la jeune femme qui allait s'occuper de moi, je préférais quand même laisser Thaïs entre les mains de Pablo pour qu'elle se fasse une idée par elle même, c'est à ce moment que la conversation commença. Rapidement on parla de nos vies et des garçons parce que c'est bien connu une conversation de filles, je lança le sujet de mon meilleur ami Tobias qui selon le Blackmailer lui plaisait beaucoup, je m'informais un peu pour en savoir plus ; elle m'expliqua qu'il ne se passait rien entre eux. « C'est dommage... parce que vous serez trop mignons tout les deux » avouais je en adressant un grand sourire, d'ailleurs je lui avoua que mon meilleur ami n'était pas qu'un dragueur comme les autres mecs qu'on pouvait trouver, il avait des principes et ça de nos jours c'est rare !
Je lui parla de mes projets pour l'été et du fait qu'on allait pas s'ennuyer notamment avec Blackmailer qui commençait à pourrir la vie des habitants, peut être qu'on allait apprendre pas mal de choses sur les habitants ; Thaïs me confia qu'elle avait remarqué cela même si elle ne savait pas encore si c'était juste un malin qui faisait ça pour faire peur aux autres. J'espérais que cela soit le cas au moins on serait protégé, je ne cachais pas grand chose mais je n'avais pas réellement envie que tout le monde soit au courant pour le soucis d'il y a quelques semaines... « Tu sais tout se sait ici, parfois je me demande s'il n'y a pas de micro dans tout les coins des Hamptons ou alors si elle enquête pas sur les habitants » avouais je en grimaçant, après tout on est jamais à l'abri de ce genre de chose, puis ici tout le monde se critique quand ils peuvent alors forcément ça cause pas mal de soucis. « De toute façon... je crois qu'on peut pas faire grand chose contre lui, on verra bien ce que cela nous réserve mais j'ai hâte de savoir qui se cache derrière » ajoutais je tout simplement en grimaçant appréciant mon massage, la jeune femme qui était en train de me masser s'y prenait réellement bien, cela me permettait de me détendre ce dont j'avais réellement besoin : pour une fois je ne voulais plus penser à New York et au reste.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mar 4 Aoû - 16:20




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Pendant que l'on discutait, Pablo et sa collègue avaient commencé à nous masser. Tous mes muscles se relâchaient sour la pression de ses mains. je comprenais toutes les louanges que Sia m'avait fait sur son beau masseur. Et c'était gentil de sa part de me l'avoir laissé, se contentant de sa collègue, qui avait l'air très douée aussi, tout de même. C'était très agréable, et j'étais sûre que la séance allait passer beaucoup trop vite. Heureusement, l'argent n'était pas un problème, et je n'hésiterais pas à proposer à Sia une deuxième séance de massage, si la première ne suffisait pas.
Notre discussion avait commencée comme souvent par des banalités sur nos vies, afin de faire une mise au point sur ce que nous avions loupé dans la vie de l'autre depuis notre dernière rencontre. Le sujet des garçons, incontournable dans une vraie discussion de filles était rapidement venu sur la table, et spécialement celui de son meilleur ami, Tobias. Elle nous voyait déjà en couple, alors qu'il ne s'était jamais rien passé entre nous. Nous nous taquinions souvent, et il m'avait déjà fait des avances, mais plus pour le plaisir de me provoquer et j'avais toujours décliné. Je ne voulais pas être une nouvelle fille de son tableau de chasse, déjà bien rempli. C'était malgré tout un beau jeune homme avec qui je m'entendais bien, et bien que particulière, nous entretenions une véritable amitié. C'est dommage... parce que vous serez trop mignons tout les deux. Je la laissais donc dire, lui adressant un petit souriant amusé. J'aurais du mal la convaincre qu'il n'y avait rien entre lui et moi, je préférais donc abandonner pour aujourd'hui.
Puis notre discussion en vint à dériver sur le sujet de blackmailer, ce maître chanteur des temps moderne qui sévissait dans notre belle région des Hamptons. Tu sais tout se sait ici, parfois je me demande s'il n'y a pas de micro dans tout les coins des Hamptons ou alors si elle enquête pas sur les habitants. On aurait dit une théorie du complot, mais pour être honnête, plus rien ne me surprenait par ici. Je crois qu'il n'y a même pas besoin de micros. Les rumeurs et la ragots vont tellement vites, qu'il suffit de savoir écouter pour apprendre pleins de choses, qu'elles soient vraies ou fausses. Il y a beaucoup trop de personnes qui se délectent du malheur des autres par ici. Répondis-je, cyniquement. J'étais parfois blasée de l'ambiance qu'il pouvait régner par ici, et pourtant je fais partie de ce milieu. De toute façon... je crois qu'on peut pas faire grand chose contre lui, on verra bien ce que cela nous réserve mais j'ai hâte de savoir qui se cache derrière. Je partageais sa curiosité. Peut-être étais-ce quelqu'un que l'on connaissait, un ami, un proche ? Ou alors un illustre inconnu qui occupait sa vie en vivant celle des autres par procuration ? Peut-être qu'on ne saura jamais qui c'est. Mais dans le fond, "qui" n'était pas la question la plus importante, mais "pourquoi". Quoi qu'il en soit, je ne laisserais personne parler de ma vie sans mon autorisation.

love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mer 5 Aoû - 12:55





Thaïs&Sia

Le spa était sans doute le meilleur endroit pour avoir une discussion entre filles, d'ailleurs pendant qu'on se faisait masser le sujet arriva sur les garçons notament mon meilleur ami Tobi ; via Blakcmailer j'avais entendu parler de lui et Thaïs alors je voulais en savoir d'avantage sans pour autant la mettre mal à l'aise. Comme je remarqua qu'elle ne me répondait rien à son sujet je lui avoua tout simplement en souriant qu'ils seraient vraiment mignons tout les deux ce qui était le cas, en tout cas Thaïs serait une fille bien pour lui cela ne faisait aucun doute. Je connaissais Tobi depuis des années maintenant, donc je pouvais bien avouer qu'il était du genre coureur de jupons malgré qu'il soit professeur enfin il était encore jeune et il avait bien raison d'en profiter mais une chose est sur lorsqu’il trouverait la fille qui lui plairait il le dirait à voix haute assumant tout cela.
Rapidement le sujet du blackmailer arriva dans la conversation, personne ne savait qui s'était à part qu'il pourrissait bien la vie des habitants d'ici, d'ailleurs Thaïs avait raison en disant que les rumeurs allaient bien vite ici et qu'il ne devait sans doute pas avoir besoin de micro pour apprendre tout cela. Dans cette région beaucoup aimaient se réjouir du malheur des autres ce que je trouvais réellement dommage parce que finalement la roue tourne parfois et cela remet tout le monde à sa place ; « depuis que je suis toute petite j'entends des histoires sur les gens, sur leur vie, leurs histoires de cœur ou encore d'argent alors forcément dès que quelqu'un entend quelque chose il le répète mais parfois en rajoute en plus... c'est le téléphone arabe en réalité, tout le monde aime mettre sa sauce au potin » lui dis je en grimaçant c'était sans  doute cela le pire et ce qui faisait qu'à chaque fois on se retrouvait avec de scandale. C'est là que j'avoua qu'on avait pas grand chose à faire contre lui ce qui était la réalité, en faite on avait qu'à attendre que cela se calme un peu même si visiblement ce n'était pas trop le cas. Thaïs me répondit qu'on ne serait peut être jamais qui se cache derrière le Blackmailer, « c'est clair, sans doute quelqu'un qui n'a pas de vie en faite » lançais je en riant légèrement pendant que je me faisais toujours masser.
« Au faite.. que dirais tu si j'organisais une petite  fête chez moi, une pool party quelque chose de simple, drôle avec de la bonne musique, de l'alcool et tout ce qui va avec .. bien sûr oublions pas les beaux garçons ? » demandais je en lui adressant un grand sourire, la jeune femme allait pouvoir me donner son avis qui j'espérais soit positif, en ce moment j'avais trop besoin de faire la fête et de m'amuser. Connaissant Thaïs elle serait forcément de la partie !


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mer 12 Aoû - 17:57




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

En parlant de choses et d'autres on en vint au sujet de blackmailer. Cette mystérieuse personne faisait beaucoup parler d'elle ses derniers temps. Mais ce n'était qu'une façon de mettre un nom sur les rumeurs qui courraient par ici, là où d'habitude les gens disaient "qu'on" leur avait raconté telle ou telle chose. Ces messes basses perpétuelles pouvaient être amusantes, tout le monde aime parler des autres en critiquant et en se racontant les dernières nouvelles. Mais cela devenait aussi lassant de se voir réinventer une vie. Lorsque les rumeurs vous apprennent des choses sur votre propre vie que vous ignoriez, il commence à y avoir un problème. Depuis que je suis toute petite j'entends des histoires sur les gens, sur leur vie, leurs histoires de cœur ou encore d'argent alors forcément dès que quelqu'un entend quelque chose il le répète mais parfois en rajoute en plus... c'est le téléphone arabe en réalité, tout le monde aime mettre sa sauce au potin. J'étais plus que d'accord avec elle, nous avions la même vision des choses. les rumeurs partaient à la fois de tout le monde et de personnes, il était donc difficile d'identifier un seul coupable pour ses messages de menace. Et puis, peut-être y avait-il plusieurs personnes derrière un seul pseudonyme. En tout cas cette personne n'avait rien de mieux à faire, que de pourrir la vie des gens. C'est clair, sans doute quelqu'un qui n'a pas de vie en faite. Je rigolais avec elle. Il faut avoir rien d'autre à faire, pour traquer les gens de cette façon. Ajoutais-je.
Sia changea ensuite totalement de sujet.  Au faite.. que dirais tu si j'organisais une petite fête chez moi, une pool party quelque chose de simple, drôle avec de la bonne musique, de l'alcool et tout ce qui va avec.. bien sûr oublions pas les beaux garçons ? Je dirais que je suis totalement pour ! Je suis toujours partante pour ce genre de fête. C'était une très bonne idée qu'elle avait eu là. C'était l'été, nous étions jeunes, il fallait en profiter. Est-ce que je peux inviter Calypso, ou ça te dérange ? Je savais que ces deux-là ne s'appréciaient pas trop, chose que je n'avais jamais comprise. Elles étaient toutes les deux adorables. Caly' était ma meilleure amie, il était donc naturel pour moi de l'inclure dans presque toutes mes activités. Mais si cela posait un problème à Sia, je ne lui imposerais pas sa présence. D'ailleurs, ma meilleure amie en avait peut-être un peu marre de nos soirées de "riches", elle qui venait d'un milieu plus modeste.

love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mer 12 Aoû - 21:37





Thaïs&Sia

Thais était le genre de personne avec qui j'aimais passer du temps, elle avait toujours le sourire aux lèvres et comme moi elle adorait papoter entre filles, en se faisant masser par Pablo elle n'allait pas être déçu bien au contraire même ce qui me fit plaisir, on parla bien sûr du Blackmailer qui rendait quand même la vie dingue des habitants des Hamptons. Personnellement je me fichais qu'on parle sur moi, mais à force cela devenait réellement agaçant, Thaïs me répondit qu'il ne fallait avoir rien d'autres à faire pour traquer les gens comme cela, j'étais totalement d'accord avec elle surtout qu'ici certains étaient passionnés par ça ce que je ne comprendrais jamais, « c'est clair mais si chacun s'occupait de soit je crois qu'il n'y aurait moins de problèmes, surtout qu'à chaque fois tout est exagéré, on ne peut jamais savoir la vérité avec le Blackmailer ou encore les gens c'est dommage » me contentais je de lui dire en grimaçant. Je savais que la vérité allait se savoir sur moi et ce qui s'était passé à New York avec Alex mais j'allais assumé de toute façon ce n'était pas moi la coupable et la méchante dans l'histoire, au moins je verrais mes vrais amis et ceux qui me tourneront le dos comme souvent.
Par la suite je lui confia que j'avais envie de faire une soirée pool party ce qu'elle trouvait ça bien comme idée, en même temps qui n'aimait pas faire la fête ici, il faudrait franchement être bizarre puis c'était toujours une bonne occasion pour être avec les gens qu'on aime, elle me demanda par la même occasion si elle pouvait inviter sa meilleure amie. Certes je ne la portais pas dans mon cœur bien au contraire même mais elle comptait pour Thaïs alors je trouvais cela important puis je n'allais pas être obligé de lui parler et elle non plus, on pouvait être dans le même endroit sans se tuer, d'ailleurs on l'avait fais à la soirée blanche ! « Il n'y a pas de soucis, c'est une fête alors même si je ne m'entends pas avec elle, je ne vois pas pourquoi elle ne viendrait pas, puis c'est ta meilleure amie » lui dis je en adressant un léger sourire, certains pensaient peut être que j'étais une garce mais tout le monde était les bienvenus chez moi, le massage se termina après des bonnes minutes que j'avais apprécié. « Mon dieu, qu'est ce que ça fait du bien ! » dis je avec entrain, j'étais contente d'avoir partagé ce moment avec mon amie, puis j'avais vraiment besoin de me détendre ; j'avais fais d'une pierre de coup !


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thaïs K. Rose
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 1249
∞ Avatar : Holland Roden.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en concubinage, avec la déesse Calypso.
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs) Mar 18 Aoû - 23:17




Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile.

a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Le massage était divin, et j'adorais mes petits papotages avec Sia. Nous venions du même milieu et même si nous ne crachions pas sur ses avantages, nous savions en voir les défauts. Et blackmailer en faisait clairement parti. Il n'épargnais pas les personnes plus modestes pour autant, mais il était le reflet même de ce que je n'aimais pas dans les Hamptons. J'avais grandi ici, et j'adorais ses grandes plages, ses villas luxueuses et le mode de vie qui l'accompagnait. En revanche, je n'avais jamais supporté les rumeurs, les manigances et les moqueries de personnes se prétendant amies. Comme tout le monde je m'étais habituée et adaptée, finissant même par participer à cette mascarade lorsque c'était nécessaire, mais je n'aimais pas pour autant voir ma vie étalée sur la place publique, ni celle des autres. Comme le disait si bien Sia, si chacun s'occupait de sa vie, il y aurait moins d'histoires. Finalement on changea de sujet, car au final, discuter de ce blackmailer lui permettait de continuer d'exister, c'était le fait que les gens lui prote attention qui l'aider à rester dans nos vies.
Sia avait envie d'organiser une petite soirée chez elle, et je trouvais l'idée très bonne. Nous étions jeunes, faire la fête faisait partie de nos passe-temps favoris. Je profitais de l'occasion pour le demander si ma meilleure amie pourrai venir à cette soirée. Elles avait un différent, que je ne désespérais pas d'arranger. Mais pour le moment, ce n'était pas grand amour entre elles deux. Pour ma part, j'étais un peu perdue entre les deux. Mais une chose était sûre, leur désaccord n'aurait pas du les empêcher de sympathiser, j'en était convaincue. Peut-être pourrait tenter une nouvelle fois de les réconcilier lors de cette pool party. D'ailleurs, Sia accepta facilement sa présence, ce dont je lui était reconnaissante. Cette fille était vraiment adorable avec tout le monde.
Finalement notre séance de massage, se fini. Le moment était passé presque trop vite, mais nous avions bien profité. On retourna dans les vestiaires pour se changer, après avoir remercier chaleureusement Pablo et sa collègue. Une fois nos tenues normales retrouvées, on se quitta devant l'entrée du spa, tout en se promettant de se voir bientôt. La soirée chez Sia serait l'occasion parfaite, puisqu'elle comptait l'organiser bientôt. Sinon, il ne fallait pas qu'on laisse le temps passer, c'était bien trop agréable de passer du temps ensemble.

RP.CLOS

love.disaster

_________________

Bad things happen for good reasons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs)

Revenir en haut Aller en bas

Être une femme libérée tu sais c'est pas si facile (Thaïs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Vends] Minotaure Rackam et femme arbre Ultraforge
» Libérer l'Europe
» Jouer avec ma femme
» La femme au Serpent
» Recruter ma femme :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: It's just a fucking game :: archives :: Part one-