AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

tu peux plus te passer de moi ? (zia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Lun 3 Aoû - 23:39





Zac&Sia


Des semaines que je ne joue plus au foot, des semaines que je ne m'entraine plus et surtout des semaines que je suis de retour dans ma ville natale qui n'est nule autre qu'Hamptons. J'ai peu à peu repris mon rythme de vie 'normale' et me suis habitué à avoir un quotidien plus paisible et calme qu'en Angleterre. La vie ici me plaîsait plutôt pas mal, Hamptons me permettait de me resourcé, de me poser des questions sur moi-même et surtout de me resourcer. Mon agent m'harcelait, les médias et mon ancien club aussi. J'avais coupé tout pont avec eux voulant me retirer de ce monde médiatique durant quelques mois afin de réfléchir sur ce que je voulais réellement faire de ma vie. Le football était une passion ou uniquement un moyen de rendre fier mon père qui avait autrefois frolé le succés sportif ? Je ne savais même plus quoi penser de tout ça. Alors que je me trouvais chez moi à ne rien faire, j'avais décidé d'envoyer un message à Sia, histoire de l'embêter quelques temps. Entre nous, je commençais à apprécier cette nana qui se démarquait de la plupart des filles de cette ville. Elle avait un caractère bien trempé et une façon de me parler qui me faisait sourire. Sortant mon téléphone, j'avais décidé de textoter celle-ci. "C'est Zac, t'es où ?" demandais-je avant que la jeune femme ne me demande quel crétin avait osé me passer son numéro et qu'elle se trouvait au starbuck de la ville. Riant à sa réponse, je décidais de me préparer pour pouvoir la rejoindre. M'habillant d'un jean déchiré et d'un sweat à capuche, je partis en direction de l'endroit où elle se trouvait sans la prévenir d'une quelconque arrivée.

Arrivé au starbuck, je posais mes lunettes de soleil sur le nez ne voulant pas qu'on me reconnaise avant de chercher Sia du regard et de la trouver assise à une table. Elle était seule, c'est ce que j'espérais. Allant vers elle, je finissais par prendre place face à elle mettant ma capuche sur la tête. « j'ai pas trop envie de me retrouver à la une des magasines avec comme titre "le footballeur hamilton fuit son poste de millieu droit pour rejoindre une paysanne dans sa ville natale" si tu veux savoir pourquoi je me cache. » disais-je à la brunette avant d'appeler un serveur. Elle commençait à s'y habituer, jamais de mot tendre entre nous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 4 Aoû - 10:49





Zac&Sia

J'adorais me retrouver un peu seule pour me détendre et après ma séance de surf je m'étais directement rendue au starbuck où j'avais mes petites habitudes, ce matin cela avait été génial et la mer m'avait fais cadeau de pas mal de belles vagues, rien de mieux pour s'y amuser. Alors que j'étais tranquillement installée devant mon verre de refresha citron vers mon portable vibra, en regardant avec plus d'intention je vis un numéro inconnu qui venait de m'envoyer un sms :  "C'est Zac, t'es où ?" comment ce dernier pouvait-il avoir mon numéro de portable, c'est pas possible dans cette ville car tout tourne tellement rapidement qu'on ne peut pas être tranquille. « Mais d'où tu as mon numéro toi ? Je suis en train de prendre un verre au starbuck » ; message envoyé, tout en mettant mon téléphone dans la poche de ma veste je continua de boire ma boisson toute seule, qu'est ce que j'aimais me retrouver dans les Hamptons afin de me détendre, de me changer les idées puis avec ce qui s'était passé il y a quelques mois à New York j'en avais vraiment besoin.
Rapidement alors que j'étais toujours toute seule à table je vis quelqu'un s'installer devant moi tout en mettant une capuche sur la tête : Zac Hamilton ; il avait vraiment le don de me mettre dans des états pas possibles et il savait en jouer, il m'avoua que s'il mettait sa casquette c'était parce qu'il ne voulait pas se retrouver à la une d'un magasine. Cela je pouvais le comprendre mais le reste de sa phrase fit sortir mes yeux de leurs orbites, il me traita de paysanne en gros pour lui ma compagnie n'était pas bonne et cela pourrait nuire à son image de footballeur, « tu as de la chance que la paysanne ne soit pas en cloque sinon cela te ferrait une salle réputation encore plus » lançais je en le regardant avant de boire une gorgée de ma boisson pour ne plus lui prêter attention, pendant ce temps il commanda sa boisson auprès d'un serveur. « D'ailleurs qu'est ce que tu fais ici  ? Tu n'arrives plus à te passer de moi c'est ça ? » demandais je en le regardant sérieusement, il avait lancé la partie et je ne comptais pas me laisser faire bien au contraire, il avait ce don de me faire partir au quart de tour quand il me lançait des pics. Je devais sans doute cela à mon caractère de latino qui parfois m'avait causé quelques soucis.  « Puis au sujet des paparazzis si tu fais la une, les gens se diront juste que tu n'es plus gay et que la jeune femme qui t'accompagne est vraiment belle » lançais je pour le piquer un peu plus, il n'allait pas se laisser faire non plus mais c'était le but non ?


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Jeu 6 Aoû - 16:33





Zac&Sia


C'était vrai que je me sentais traqué quelques fois ave tous ces paparazzis à l'affut de mes moindres faits et gestes. Lorsque je fréquentais une fille, les médias étaient presque au courant de sa vie avant moi et il s'avérait parfois même qu'ils dénichaient des informations sur ma personne que moi-même ne connaissait pas. En gros, j'les détestais quoi. J'avais donc pris place place face à la charmante Sia n'oubliant pas de lui lâcher une petite pique en guise de salutation. Insolente comme elle est, elle ne pu s'empêcher de répondre à mon attaque ce qui avait le dons de me faire extremement marrer. « tu as de la chance que la paysanne ne soit pas en cloque sinon cela te ferrait une salle réputation encore plus » je riais ironiquement suite à ce qu'elle venait de me dire avant de reprendre rapidement. « quel fou oserait te mettre en cloque, sérieusement ? » la grossese des femmes était un sujet que j'essayais d'éviter le plus lorsque je fréquentais une fille. Vous me voyez père ? Non, hein ? J'me disais bien. Entre temps, un serveur passa à notre table me demandant ce que je voulais boire. Hésitant quelques secondes, je pris finalement un mojito pour me rafraichir de cette putain de chaleur qui devenait affreuse.  « D'ailleurs qu'est ce que tu fais ici ? Tu n'arrives plus à te passer de moi c'est ça ? » demanda-t-elle d'une façon assez sérieuse. J'étouffais un petit rire suite à ça, ne savant pas trop quoi lui répondre au début. Elle avait peut-être raison, je n'arrivais plus à me passer des moments à la faire chier pour pouvoir la pousser à bout. « j'avais tout simplement envie de boire un verre... » disais-je accompagné d'un sourire au coin sans pour autant répondre à la question qu'elle m'avait posé. Le serveur revint ensuite me servir ce que je lui avais demandé, je le remerciais suite à ça avant de boire une première gorgée. « Puis au sujet des paparazzis si tu fais la une, les gens se diront juste que tu n'es plus gay et que la jeune femme qui t'accompagne est vraiment belle » termina-t-elle sûre d'elle. Je ne fis même pas d'arrêt sur le fait qu'elle prétende que les gens pensent de moi que j'étais gay. Hamilton gay. Hamilton le gars qui ramène des filles différentes chaque soir à son hotel. C'était genre impossible. « Ils diront surtout que je me tape la petite amie d'un de mes co-équipier... » petite pause avant de reprendre. « Andréas, ça te dis quelque chose ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Jeu 6 Aoû - 22:59





Zac&Sia

Si je m'étais attendue à ce que Zac se retrouve en face de moi au starbuck ; surtout avec son excuse bidon comme quoi il se cachait des paparazzis pour pas qu'il le surprenne avec moi, non mais je suis pas le genre de fille à faire honte à qui que ce soit et parfois il fallait un peu assumer ses fréquentations. Je ne me laissa pas faire en lui disant qu'il avait beaucoup de chance que la paysanne qne soit pas en cloque car sa réputation en aurait pris un coup, et sans attendre il me demanda quel fou oserait me mettre en cloque, « tsss imbécile déjà il faudrait que je le veuille et crois moi dans ce genre d'histoire les filles savent bien jouer le jeu, mais pour les bébés je vais attendre j'ai pas envie d'être une baleine » avouais je en en buvant une gorgée de ma boisson, je ne comprenais pas pourquoi il était venue boire un coup avec moi si c'était pour finalement me pourrir la vie. Je savais qu'il ne portait pas dans son cœur et qu'en plus il adorait m'embêter, même si bien sur moi aussi j'aimais me défendre contre lui dans toutes les circonstances possibles, je lui demanda donc ce qui l'amenait ici et si ce dernier n'arrivait pas à se passer de moi. Il m'avoua juste qu'il avait envie de boire un verre, « tu sais qu'il y a énormément de personnes dans Hamptons et il faut que ton choix se porte sur moi en faite .. ? » demandais je une nouvelle fois en le regardant bizarrement, parfois je ne comprendrais jamais les garçons. Le serveur arriva à notre table pour donner la boisson à Zac avant que je ne reprenne la parole au sujet des paparazzis et du fait que les gens se diraient juste qu'il est accompagné d'une belle fille et que cela changerait des critiques sur les gays. Bien sur je savais qu'il n'était pas gay, même si Zac n'était pas là depuis longtemps il avait une sacré réputation avec les filles notamment qu'il était plutôt coureur de jupons, comme un peu tout les garçons que je connaissais en faite, c'était sans doute l'âge qui faisait ça. Rapidement Zac reprit la parole mais je ne m'étais pas attendue à sa réponse comme quoi il se tapait la petite amie de son co-équipier, depuis quand j'étais en couple ? J'avais du louper quelque chose non ? Andreas mon petit ami ? Qu'est ce que c'était que cette histoire ? « Depuis quand je suis en couple ? Tu as l'air plus au courant que moi en tout cas, pour ton information je ne suis pas en couple avec ton co-équipier et non plus avec quelqu'un d'autre, tu devrais arrêter d'écouter les potins ; en faite avec eux on change de mec tout les dix jours » lui répondis je en le regardant sérieusement. Je n'avais pas eu d'histoire depuis mon départ précipité de New York, que ce soit quelque chose de sérieux ou des histoires d'un soir, bien au contraire depuis mon arrivé dans les Hamptons j'avais passé mon temps à me détendre, à faire du surf ou encore retrouver des vieux amis rien de plus. Dans les Hamptons les potins allaient tellement vite qu'on pouvait se retrouver en couple avec le voisin et en changer au bout de deux jours ; à force je n'écoutais plus ce qui se disait sur moi et je laissais parler les gens.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Ven 7 Aoû - 15:39





Zac&Sia


Sia c'était le genre de filles que tu n'arrivais pas à cerner directement. Cela faisait quelques semaines déjà que je la connaissais mais il fallait dire que j'avais assez de mal à savoir qui se cachait derrière cette plastique presque parfaite. Et c'était ce mystère qui me poussait vers elle et qui m'obligeait à m'intéresser à elle. Aucun homme vous dura qu'il n'aimait pas la difficulté et moi le premier. « tsss imbécile déjà il faudrait que je le veuille et crois moi dans ce genre d'histoire les filles savent bien jouer le jeu, mais pour les bébés je vais attendre j'ai pas envie d'être une baleine » me répondit-il alors que je me sentais un peu plus gêné à chaque fois qu'elle prononçait un mot. Pourquoi ? Je n'en savais rien. Il fallait croire que ce sujet était peut-être tabou pour moi et qu'il ne m'inspirait pas forcémment. « pour une fois que je suis d'accord avec toi.  » répondais-je rapidement ne m'attardant pas sur ses paroles. Sia et moi avions beaucoup de point commun en y repensant. J'avais un peu la même vision d'elle sur les choses et l'avenir même si le lui avouer serait presque impossible. « tu sais qu'il y a énormément de personnes dans Hamptons et il faut que ton choix se porte sur moi en faite .. ? » je la regardais en haussant les épaules avant de retirer ma capuche et de faire apparaître mes cheveux qui étaient en sacré désordre. C'était ce qui donnait mon côté rebelle après tout et je n'échangerais cette touffe pour rien au monde. « à croire que ma présence ne te fais pas plaisir..  » je savais qu'elle ne me détestait pas autant qu'elle ne le prétendait et qu'au final, elle me portait ne serait-ce qu'une micro partie dans son cœur. Nous dérivions ensuite sur le sujet d'Andréas qui était l'un de mes amis de toujours.. Malgrés que nos caractères soit complètement opposés, nous nous entendions parfaitement bien et nous completions sur certains points. « Depuis quand je suis en couple ? Tu as l'air plus au courant que moi en tout cas, pour ton information je ne suis pas en couple avec ton co-équipier et non plus avec quelqu'un d'autre, tu devrais arrêter d'écouter les potins ; en faite avec eux on change de mec tout les dix jours » s'exclama-t-elle alors que je ne pouvais échapper un rire en guise de moquerie. Je savais qu'elle n'était pas en couple avec lui malgrés que la situation me paraîssait légèrement ambigüe entre les deux. « Du calme.. En faite, j'ai du mal à te cerner Sia. J'ai l'impression que tu es ce genre de filles super coincées qui n'arrive pas à donner sa confiance aux hommes aussi facilement. Après je peux me tromper mais c'est l'image que tu me renvoies. Je n'ai jamais entendu une quelconque histoire te concernant avec un mec de cette ville pourtant tout va très vite ici. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Ven 7 Aoû - 17:26





Zac&Sia

Même si je ne l'avouerais jamais j'aimais la présence de Zac et le fait de pouvoir l'embêter à chaque fois, d'ailleurs je ne manqua pas de le faire quand il parla des paparazzis et du fait qu'il allait avoir une sacré réputation si on le voyait avec moi, qu'est ce qu'il y avait de plus vexant pour une fille que d'entendre cela. Rapidement je lui répondis que cela serait pire si j'étais en cloque, bien sur cela ne risquait pas d'arriver, j'étais trop jeune pour cela et je n'étais pas prête pour ressembler à une baleine même si j'aimais les enfants, ils étaient adorables mais en faite … chez les autres. D'ailleurs Zac me répondit que pour une fois il était d'accord avec moi, comme quoi tout arrive j'ai réussis à me mettre d'accord avec lui, « tu es d'accord avec moi .. ? tu es sur que ça va ? Tu n'es pas malade au moins parce que pour une fois tu es d'accord avec moi je suis choquée » avouais je en le regardant avec des grands yeux. Je fis une remarque sur le fait qu'il y avait pas mal d'habitants dans les Hamptons mais que finalement son choix c'était portée sur moi, il ajouta qu'à en croire ce que je disais sa présence ne me faisait pas plaisir. « Je n'ai jamais dis ça, je dirais juste que tu apprécies beaucoup ma compagnie, n'est ce pas ? » demandais je en ayant un sourire malicieux sur les lèvres, parfois les garçons sont tellement faciles à comprendre que cela en devient un vrai jeu, Zac c'était pas réellement le cas je ne savais pas trop ce qu'il pouvait bien penser, autant lui demander directement les choses. C'est alors qu'il se mit à parler de moi et d'une relation avec Andreas un de ses ami mais actuellement je n'étais pas en couple ce que je lui confia, ce qui visiblement le fit plutôt rire. C'est alors que Zac m'avoua qu'il avait du mal à me cerner car il avait l'impression que j'étais une fille coincée qui ne donne pas facilement sa confiance aux garçons ; là il venait de marquer un point au sujet de la confiance ;  en faite il m'informa même qu'il n'avait pas entendu parler de moi avec un garçon dans les Hamptons. « Hum pour la confiance tu as raison, dernièrement je me suis faite avoir lorsque j'étais à New York avec un mec pas vraiment le meilleur à priori alors je suis venue ici pour penser à autre chose, me vider la tête et surtout me détendre » confiais je avant de boire une gorgée de ma boisson, bizarrement je venais de lui confier quelque chose de personnel que je n'avais même pas raconté à ma famille ou mes amis. Si j'étais là c'était pour une seule raison, oublier ce que j'avais vécu à New York, le stupide pari et encore les photos de moi, « et toi Zac racontes moi, pourquoi tu te donnes cette image de bourreau des cœurs ? » demandais je à mon tour, il avait été curieux c'était à moi de l'être avec lui et j'espérais réellement qu'il me réponde. Je ne savais rien du tout de lui, c'était le moment qu'il me fasse découvrir qui il était vraiment, même si moi j'avais pas parlé des photos et de l'argent que j'avais donné à mon ex pour que cela reste un secret.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Ven 7 Aoû - 18:20





Zac&Sia


Petit à petit, je me sentais de plus en plus à l'aise face à Sia. Je savais qu'elle était loin d'être une fille dont on devait se méfier et que malgrés son caractère explosif, cette fille-là devait avoir un cœur énorme. Je n'étais pas du genre à faire des compliments et à dire réellement ce que je pensais, ça faisait parti de mon caractère mais ce qui prouvait que je m'intéressait à elle était le simple fait que je me trouvais à ses côtés à ce moment précis. «
tu es d'accord avec moi .. ? tu es sur que ça va ? Tu n'es pas malade au moins parce que pour une fois tu es d'accord avec moi je suis choquée
» j'éclatais de rire suite à sa réaction. C'était vrai qu'en temps normal j'étais toujours en désaccord avec elle que ce soit pour la faire chier ou parce que je ne pensais pas comme elle tout simplement. Mais cette fois-ci, j'évitais cette discussion et le meilleur moyen de le faire était de ne pas débattre longtemps sur le sujet. « il y a une première fois à tout... » répondais-je avec un léger sourire au coin avant de finir mon verre de mojito d'une traite. Je lui avais ensuite fait sous entendre que ma présence ne devait pas lui déplaire autant qu'elle le montrait et c'est naturellement qu'elle réponda : « Je n'ai jamais dis ça, je dirais juste que tu apprécies beaucoup ma compagnie, n'est ce pas ? » elle n'avait peut-être pas tord. Peut-être oui donc elle pouvait bien avoir tord aussi. Un petit sourire se dessina sur mes lèvres, elle prenait un peu la confiance mademoiselle fernandez. « ne prends pas tes rêves pour la réalité chérie, mais si c'est ce que tu veux entendre alors oui c'est possible que j'apprécie ta compagnie. À petite dose seulement hein. » avouais-je avant de dériver sur un sujet un peu plus sensible pour Sia. C'était vrai qu'elle donnait une impression de fille coincée qui avait dû mal à faire confiance aux hommes et apparemment je ne m'étais pas trompé puisse qu'elle m'avoua quelque chose qui m'étonna assez. «
Hum pour la confiance tu as raison, dernièrement je me suis faite avoir lorsque j'étais à New York avec un mec pas vraiment le meilleur à priori alors je suis venue ici pour penser à autre chose, me vider la tête et surtout me détendre
» j'arquais un sourcil suite à ses paroles. Je ne savais pas vraiment quoi penser.. En temps normal, j'aurais pu me moquer de ce qui lui était arrivé mais la façon dont elle venait de m'en parler avait l'air plus délicate. « Tu t'es fais avoir dans quel sens si ce n'est pas indiscret ? Si tu ne veux pas me répondre je comprends tout à fait. J'ai loin d'avoir la gueule du mec à qui on peut avoir confiance.  » lui disais-je avec une pointe d'ironie. J'étais curieux, je voulais en savoir plus dans cette histoire et peut-être que cela me permettra de cerner un peu plus la brunette. « Mais tu n'as pas confirmé le fait que tu étais coincée, ça veut dire que j'ai tord alors ?  » rétorquais-je suivi d'un sourire quelque peu malicieux. Cette conversation prenait une tournure plutôt intéressante et j'appréçiais chaque instants de cette discussion. «
et toi Zac racontes moi, pourquoi tu te donnes cette image de bourreau des cœurs ?
» je riais suite à sa question, c'était ça qu'elle voulait savoir sur ma personne ? Alors, elle allait avoir sa réponse très rapidement. « Tu penses que c'est une image ? Je profite simplement de ce que la vie me donne. Les filles tournent autour de moi, je ne vais pas m'en priver.. La plupart ont un intéret pécunier avec moi et je le sais alors hors de questions de m'attacher à n'importe qui. Je n'ai jamais trouvé une fille qui s'intéresse à moi pour la personne que je suis et surtout qui m'intéresse en retour... Ça viendra peut-être un jour. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Sam 8 Aoû - 19:11





Zac&Sia

Zac avait avoué pour la première fois être d'accord avec moi sur quelque chose ce que je ne tarda pas à lui faire remarquer, c'était tellement rare qu'il fallait presque le mettre dans le journal tellement c'était un événement, simplement il m'avoua qu'il y avait une première à tout, c'est vrai parfois on peut être réellement surpris là il venait de me surprendre. « Tu as raison puis les première fois c'est pas mal on s'en souvient par la suite » me contentais je de lui dire en souriant, c'est clair que je n'allais pas oublier le fait que Zac Hamilton soit d'accord avec moi au moins une fois dans sa vie ; c'était à marquer d'une croix sur le calendrier.
Par la suite je lui répondis négativement quand il me demanda si sa présence me dérangeait, bien au contraire j'appréciais sa compagnie et aussi le fait que je pouvais le taquiner quand je le voulais, quand à lui il me confia que c'était possible qu'il apprécie ma compagnie mais seulement à petite dise ce qui me fit émettre un petit rire. Aaaaah les garçons ils n'avoueront jamais la réalité !  « Bon si c'est à petite dose c'est pas si mal » lui dis je en riant légèrement, j'étais de bonne compagnie et ça on me le disait souvent alors soit Zac avait un petit problème avec moi ou soit il mentait pour cacher ce qu'il pensait.
Bizarrement je commença à me confier à lui sur le fait que je ne faisais plus trop confiance aux garçons depuis New York car je m'étais faite avoir par un mec, bordel qu'est ce que je pouvais regretter de lui avoir donné entièrement confiance, voilà pourquoi j'étais venue précipétament dans les Hamptons. Zac me questionna afin d'en savoir plus avant d'ajouter que si je voulais pas en parler il comprendrait parfaitement, « j'étais un stupide pari pour lui rien de plus, alors tu comprendras que pour la confiance maintenant j'ai un peu de mal »  répondis je en grimaçant, de tout façon dans la vie on est souvent déçu mais j'allais m'en remettre il faut juste un peu de temps ; de toute façon maintenant que j'étais dans les Hamptons je comptais m'occuper de moi. C'est vrai que je n'avais pas parlé du fait d'être coincée avec Zac d'ailleurs il ne manqua pas un instant pour me le faire remarquer, « cela veut dire que je ne suis pas une fille coincée, juste une fille qui se respecte assez et puis si j'étais coincée je ressemblerais plus à une bonne sœur, je crois pas que cela soit le cas » avouais je en riant légèrement, c'est clair que je ne m'habillerais pas comme je le faisais mais un peu plus sagement et je crois même que je ne parlerais même pas aux garçons, les filles coincées sont plutôt du genre timides ce que je ne suis pas.
Ce fut à moi de poser des questions et de lui demander s'il était vraiment un bourreau des cœurs ou si c'était juste une image, il confia qu'il profitait juste de la vie et des filles qui lui tournaient autour mais malheureusement pour lui la plupart des filles préfèraient son argent à lui ce que je comprenais vu que cela m'était arrivée avec mon ex petit ami. L'argent toujours, l'argent à croire que les gens sont obsédés par cela ! Zac ajouta même qu'il n'avait pas encore trouvé une fille qui s'intéressait à lui en tant que personne mais que cela viendra peut être un jour, « les gens sont idiots dès qu'ils voient des dollars j'ai parfois l'impression qu'ils ne savent plus se maîtriser, pourtant l'argent ne fait pas le bonheur bien au contraire parfois ça pourri la vie » lançais je en grimaçant avant de terminer ma boisson. Je connaissais pas mal de couples qui étaient riches mais pourtant ils ne semblaient pas très heureux même plutôt malheureux, prenant des amants, n'ayant pas d'enfants, ni une vie de famille, mais juste un rapport avec l'argent.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Sam 8 Aoû - 23:51





Zac&Sia


Ce n'était plus un secret pour personne, j'aimais passer du temps à embêter Sia et la contredire sur tout et n'importe quoi même si il m'arrivait parfois avoir le même point vu qu'elle. Alors lorsque je lui avais avoué être d'accord avec moi, elle fut d'ailleurs très surprise ce qui m'amusait beaucoup. « Tu as raison puis les première fois c'est pas mal on s'en souvient par la suite » c'était vrai. On se souvenait toujours de nos premières fois. Que ce soit dans tous les domaines -pour une fois que je ne faisais aucune allusion sexuelle-. Je me contentais donc de lui sourire ne voulant pas plus m'attarder sur le sujet. J'avais avoué en quelque sorte que la présence de la brunette ne me dérangeait pas tant que ça même si il était préférable de la côtoyer uniquement à petite dose. Bien sûr mes paroles étaient comme toujours ironique et je savais qu'elle avait saisi ce que je voulais lui faire comprendre. « Bon si c'est à petite dose c'est pas si mal » declara-t-elle. C'était déjà ça, il ne fallait pas s'attendre à plus de ma part. Elle commençait à me cerner et à savoir comment je me comportais face aux gens. « c'est déjà ça ouais. »

Je lui avais ensuite demandé plus de précision sur le fait qu'un homme aurait pu la lui mettre à l'envers et c'était d'ailleurs tout naturellement qu'elle avait décidé de me répondre.
« j'étais un stupide pari pour lui rien de plus, alors tu comprendras que pour la confiance maintenant j'ai un peu de mal » m'expliqua-t-elle en grimaçant. Bon, c'était moins pire que je pensais malgré que je savais que les femmes étaient bien plus fragile que nous en amour. « Ow..  Je me souviens avoir fait ce genre de conneries lorsque j'étais au lycée... Mais à cet âge... J'ai du mal à comprendre. Ça doit sûrement être un idiot. Je te jure que si je le croise un jour, c'est le sol qu'il mangera ! Tu en étais amoureuse ? » repondais-je sincèrement à Sia. C'était con de sa part d'avoir fait ça surtout à une fille comme Sia qui ne courrait pas les rues. J'étais persuadé qu'à l'heure actuelle il devait sûrement s'en mordre les doigts. Je lui parlais ensuite du fait que par moment je pouvais la trouver coincée. « cela veut dire que je ne suis pas une fille coincée, juste une fille qui se respecte assez et puis si j'étais coincée je ressemblerais plus à une bonne sœur, je crois pas que cela soit le cas » Je ne pu m'empêcher de rire suite à ce qu'elle venait de me dire, Sia bonne soeur ? Impossible à imaginer. « Au début j'aurais pu croire que tu étais bonne soeur. C'est vrai tu n'as pas tord, mais bon ça me paraît quand même bizarre que tu n'es pas encore succombé à mon charme. Ou alors, tu fais juste semblant d'être indifférente. » disais-je avant de lâcher un petit rire. Ou alors, repartons sur ma première hypothèse du fait qu'elle était plus attirée par les femmes que les hommes. Quoi qu'il en soit je lui avais ensuite parlé de moi et la relation que je pouvais entretenir avec les femmes et c'était d'ailleurs à coeur ouvert qu'elle donna son avis.
« les gens sont idiots dès qu'ils voient des dollars j'ai parfois l'impression qu'ils ne savent plus se maîtriser, pourtant l'argent ne fait pas le bonheur bien au contraire parfois ça pourri la vie » pour la deuxième fois aujourd'hui j'étais en accord avec ses propos. C'était vrai que ne pas manquer d'argent c'était plutôt cool et que ça pouvait nous ouvrir des portes mais ça ne faisait pas le bonheur... La preuve en elle-meme il me manquait énormément énormément de choses dans ma vie pour être totalement accomplit. « Je pense pareil... même si au fond je ne cacherai jamais dans la soupe. Je préfère m'amuser et profiter de ce que la vie m'offre et peut-être qu'un jour qui sait je me poserais sérieusement avec une fille.. Même si j'y crois pas trop. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Dim 9 Aoû - 21:57





Zac&Sia

Même si avec Zac on passait notre temps à nous chamailler, il y avait une part de nous qui se comprenait et qui partageait les mêmes idées sur pas mal de choses notamment sur le fait que les premières fois étaient mémorables et ça touchait tout les domaines sans aucun doute. C'est alors que Zac confirma qu'il appréciait ma présence même si c'était juste à petite dose, c'est plutôt un bon début et puis de toute façon je savais qu'il mentait un peu parce que sinon il ne serait pas là avec moi afin de boire un coup, il y avait pleins de personnes avec qui il aurait pu le faire mais il m'avait choisis moi : il devait y avoir une bonne raison.
Bizarrement ce fut à lui que je commença à raconter l'histoire que j'avais vécu avec Alex, bien sûr je ne précisa pas tout je n'avais pas envie qu'il pense que j'étais une fille facile en plus ce n'était pas du tout le cas, j'avais juste fais confiance à quelqu'un et au final on m'avait prise pour une idiote malheureusement. Au moins le truc positif c'est que cela ne risquait plus d'arriver car je n'accorderais plus ma confiance comme cela, il fallait la gagner à présent pour que je m'ouvre à quelqu'un, la réaction de Zac me fit sourire, il avait totalement raison de dire que ce genre de comportement était de l'époque du lycée. Ce dernier ajouta même que s'il le rencontrerait il lui ferrait manger le sol me demandant pas la suite si j'en étais amoureuse ; drôle de question à laquelle je n'avais pas trop réfléchis ; « On dirait que tout les garçons ne sont pas beaucoup évolués en faite, mais au final je ne risque pas de me faire avoir une deuxième fois, je pense que tu risques de le croiser vu qu'il vient d'arriver par … surprise pour s'excuser à ce que j'ai compris » avouais je en grimaçant, c'était à cause de ma sœur qu'Alex s'était pointé sur le pied de la porte par surprise et je n'avais pas réellement apprécié. « Pour ce qui est de sentiments, aucune idée j'étais avec lui depuis juste deux semaines » ajoutais je tout simplement, je ne sais pas si on peut parler de sentiments en si peu de temps mais ce qui s'était passé entre nous m'avait clairement brisé. Je repris la parole pour lui dire que je n'étais pas une fille coincée et que j'étais pas le genre à ressembler à une bonne sœur ce qu'il confirma en disant que c'était quand même bizarre que je n'ai pas succombé à son charme ce qui me fit doucement rire, qu'est ce qu'il pouvait s'y croire parfois, son égo ne devait pas passer les portes. « Tu te prends pour une dieu en réalité c'est ça ? » demandais je curieusement, c'était aussi une bonne façon de l'agacer, de toute façon le connaissant un peu je savais qu'il répondrait du tac au tac trouvant la réponse parfaite à ce que je venais de lui dire.
Ce fut au tour de Zac de me parler un peu de lui m'avouant que les filles ne s'intéressaient qu'à l'argent, les gens pouvaient réellement être des idiots quand il y avait de l'argent en jeu, et dans ce genre de situation on ne pouvait pas savoir si les gens s'intéressaient à nous ou à tout ce pognon. Zac continua en disant qu'il préférait s'amuser et profiter de ce que la vie lui donnait, peut être qu'un jour il se poserait avec quelqu'un mais que pour cela il n'y croyait pas trop, « parfois tu peux être surpris, on sait jamais ce que la vie nous réserve ; c'est juste une grande surprise » lui dis je tout naturellement en souriant. « Diiis, tu fais quoi là dans l'heure à venir ? » demandais je à ce dernier qui se trouvait devant moi installé en train de boire avec toujours sa capuche sur la tête, d'ailleurs je me leva un peu pour lui tirer dessus et le lui retirer en adressant un grand sourire.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Dim 9 Aoû - 23:41





Zac&Sia


Les hommes. Qu'est-ce qu'on pouvait se montrer batard à certains moments. J'aimais moi-même énormément les filles et je mentirais en disant que je n'avais jamais joué avec celles-ci mais contrairement à d'autres, j'avais des limites et je ne ferais jamais de mal à quelqu'un pour un stupide pari qui ne me rapportera rien d'utile dans ma vie. « On dirait que tout les garçons ne sont pas beaucoup évolués en faite, mais au final je ne risque pas de me faire avoir une deuxième fois, je pense que tu risques de le croiser vu qu'il vient d'arriver par … surprise pour s'excuser à ce que j'ai compris » déclara-t-elle alors que je n'arque l'un de mes sourcils. Alors son ex avait fait tout ce chemin pour s'excuser ? J'étais persuadé qu'il devait regretter l'acte qu'il avait pu comettre.
« Ne généralise pas... On est tous différents. Certains sont moins malins que d'autres c'est tout ! Alors comme ça il est venu jusqu'aux Hamptons pour te demander pardon ? Alors là, c'est persuadé il regrette ce qu'il a pu faire et s'est rendu compte qu'il avait perdu quelqu'un à qui il tenait. » c'était mon point de vu sur la situation. Ce mec était soit con, soit amoureux mais dans les deux cas ce qu'il avait fait n'était pas au hasard. Elle m'avoua ensuite qu'elle n'avait aucune idée des sentiments qu'elle éprouvait pour lui étant donné qu'ils étaient restés ensemble que deux semaines. Putain. Je vénérais secrètement ce mec. Il était très fort. Je lui fis un léger sourire n'ayant pas grand chose à rétorquer sur ce sujet avant qu'elle ne rebondisse sur autre chose. « Tu te prends pour un dieu en réalité c'est ça ? » me demanda-t-elle. J'étouffais un rire suite à ce qu'elle venait de me dire, moi dieu ? Quand même pas. « Apollon plus précisément... Tu sais, ça ne va pas te tuer d'avouer que je te plais. » lui répondais pour la taquiner. J'avais du mal à savoir ce qui se passait entre nous, quel était la situation.. J'avais peut-être trop de fierté pour dire que je commençais à l'apprécier et qu'elle pouvait devenir une bonne amie à moi dans le futur -voir plus- mais ce qui était sur était que j'aimais bien les moments avec celle-ci. Je lui avais ensuite confié que je ne me voyais pas me poser pour le moment et j'étais tout à fait d'accord sur le fait qu'il y avait des surprises dans la vie comme me l'avait-elle bien répété. « Diiis, tu fais quoi là dans l'heure à venir ? » me demanda-t-elle ensuite avant que je n'affiche une expression du visage quelque peu étonné. « rien de prévu pourquoi ? Tu veux finir dans mon lit en faite. » disais-je en riant avant qu'elle ne commence à me tirer ma capucine. Insolente en plus. Je la poussais vers moi jusqu'à ce qu'elle ne tombe sur mes genoux. Je m'emparais ensuite de ses deux mains afin qu'elle ne puisse plus bouger de sa position. « Excuses-toi sinon je te jure que tu ne bougeras pas d'ici. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Lun 10 Aoû - 9:50





Zac&Sia

C'était quand même étrange que j'arrive à parler de l'histoire avec Alex avec Zac alors que j'en avais parlé à personne pour le moment, son retour allait sans doute faire exploser ce qui s'était passé et je ne l'espérais pas après les gens allaient penser tout et n'importe quoi sur moi alors que c'est lui qui a merdé.  Je précisa même à Zac qu'Alex était de retour dans les Hamptons pour sous disant s'excuser auprès de moi pour ce qu'il m'avait fais vivre mais personnellement je n'y croyais pas vraiment, Zac avait raison sur le fait que je ne devais pas généraliser tout ça, parce qu'après tout les personnes ne sont pas tous pareils, et selon lui il devait vraiment regretter s'il était venu jusqu'ici. « Qu'il regrette ou pas cela ne va rien changer à ce que j'ai traversé et ressentis, tu connais peut être le garçon en question qui sait le monde est petit dans les Hamptons » lui dis je en grimaçant. J’espérais pas que cela soit un ami à lui parce qu'Alex n'était pas le garçon parfait pour être ami bien au contraire, je l'avait vu se comporter avec ses amis à New York et franchement cela ne m'avait pas donné envie d'être son amie bien au contraire. Je lui avoua ensuite que je ne savais pas ce que je ressentais pour lui car cela faisait que deux semaines alors en deux semaines avoir des grands sentiments pour la vie c'était compliqué, en tout cas je ressentais surtout de la colère envers lui en ce moment pour qu'il m'ait prise pour une idiote.
Lorsque je demanda à Zac s'il se prenait pour dieu il répondit négativement car lui c'était plus Apollon, non mais j'aurais tout entendu avec lui quand même, d'ailleurs il ajouta que cela n'allait pas me tuer d'avouer qu'il me plaisait, « comment tu fais pour être si sur de toi .. ? » demandais je en riant légèrement. Je savais qu'il prenait cela pour rire et surtout détendre l’atmosphère après que je lui ai confié l'histoire avec Alex. C'est alors que j'eus une idée même s'il me prendrait sans doute pour une folle, de toute façon une fois de plus ou de moins c'était pas trop important, je lui demanda donc ce qu'il faisait dans l'heure à venir, par chance il n'avait rien de prévu et il me demanda si je voulais finir dans son lit. « Aaaah presque ça mais je te dis pas et tu dois me faire confiance en venant avec moi faire quelque chose que j'adore .. » lui dis je avec un grand sourire sur les lèvres, Zac ne me connaissait pas beaucoup et là c'était une façon de me connaître d'avantage. J'avais décidé de lui retirer sa capuche ce que je fis assez rapidement mais il m'attrappa pour que je finisse sur ses genoux sans pouvoir bouger vu qu'il avait pris mes mains dans les siennes. Officiellement piégée ! C'est alors qu'il me demanda de m'excuser sinon il n'allait pas bouger d'ici, « c'est moche le chantage tu sais mais bon comme j'ai vraiment envie d'aller faire ce truc … oh grand Apollon Zac je suis désolée de t'avoir retiré la capuche mais au moins tu es à découvert là et là si les paparazzis te voient toute suite avec moi je serais officiellement la paysanne » dis je en riant pour l'embêter un peu. C'était notre truc à Zac et moi se taquiner, s'embêter et même si aucun de nous de l'avouerait on aimait bien passer du temps tout les deux, « allleezz s'il te plaît vient avec moi, tu vas adorer je suis sur » ajoutais je par la suite en faisant un grand sourire malicieux pour le faire céder.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Lun 10 Aoû - 12:45





Zac&Sia


Hamptons n'était pas une si grande ville que ça, et c'était d'ailleurs ce que j'appréciais. Ici, les gens ne faisaient pas tellement attention à moi malgré ma carrière de foot et ne me poursuivaient pas à chaque coins de rues comme le faisaient les gens en Angleterre. Je regagnais en quelque sorte un petit soupçon d'intimité sur ma vie privée malgré que les paparazzis ne cessaient de rôder dans les parages. Concernant le cas Sia et son ex, elle m'avait avoué qu'il c'était pointé il y a peu à sa porte pour lui présenter des excuses. J'en avais donc déduis qu'il devait regretter l'acte qu'il avait pu faire et qu'il voulait sans doute se racheter une bonne conduite vis-à-vis d'elle. «
Qu'il regrette ou pas cela ne va rien changer à ce que j'ai traversé et ressentis, tu connais peut être le garçon en question qui sait le monde est petit dans les Hamptons
» disait-elle. Ça, c'était le discours type de la femme blessée qui finissait par resuccomber quelques temps après. Je savais de quoi je parlais. « je te laisse quelques semaines pour lui pardonner je vous connais les filles, vous êtes faibles face aux garçons. Hum.. C'est quoi son prénom? » c'était vrai que je le connaissais peut-être. La plupart des gens se connaissaient ici, cela ne me surprendrait pas d'avoir des amis ou connaissances communes avec lui. Elle me demanda ensuite si je me prenais pour un dieu c'est naturellement que je lui répondis que je ne me prenais pas pour n'importe quel dieu puisse que j'étais Apollon. L'un des dieux grecs les plus puissants bien entendu. « comment tu fais pour être si sur de toi .. ? » Je lâchais un petit rire suite à ça. Putain qu'est-ce qu'elle pouvait rendre fou à toujours répondre à côté de la plaque et à éviter mes questions. À croire qu'elle ne voulait pas assumer que j'étais un dieu pour elle et que ça la tuerait si ces mots là sortaient de sa bouche. « comment tu fais pour ne rien assumer devant moi ? » retorquais-je à la brunette qui m'avait ensuite demandé ce que que je faisais dans l'heure à suivre. Se fut assez étonnant de sa part mais à la fois intéressant je voulais vraiment savoir ce qu'elle avait à me proposer et j'étais prêt à la suivre. «Quelque chose que t'adore ? Hm.. J'ai hâte de voir ça, je te suis ! » lui répondais-je alors que je posais des milliers de questions dans ma tête. Qu'est-ce que cela pouvait bien être?  En espérant que ça ne soit pas encore un truc pourrit qu'aime faire les filles. S'en suivi le fait qu'elle voulu retirer ma capuche et qu'elle finissait prise au piège sur mes genoux. Position assez cocasse certes, mais meritable. « c'est moche le chantage tu sais mais bon comme j'ai vraiment envie d'aller faire ce truc … oh grand Apollon Zac je suis désolée de t'avoir retiré la capuche mais au moins tu es à découvert là et là si les paparazzis te voient toute suite avec moi je serais officiellement la paysanne » déclara-t-elle avant que je n'éclate de rire et que je finisse par lâcher ses deux mains. Je fis mine de me frotter les yeux avant de prendre la parole : « Je crois rêver là. Tu vois c'est pas si difficile d'avouer que je suis un dieu à tes yeux. » disais-je en riant avant de reprendre rapidement «Au final, c'est toi qui recevras des insultes de la part de mes groupies. C'est un privilège d'être assise sur mes genoux. » retorquais-je en plaisantant sur le fait que les gens penseront vraiment que je me la tapais. « allleezz s'il te plaît vient avec moi, tu vas adorer je suis sur » Je la regardais en souriant, avant de me lever de l'endroit où j'étais assis et de conclure. « je te suis, mais par pitié ne me fait pas regretté regretté de t'avoir fait confiance au moins une fois dans ma vie. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Lun 10 Aoû - 13:59





Zac&Sia

Selon Zac j'allais forcément pardonner à mon ex petit ami car les filles c'était comme cela on était trop faible devant les garçons, cette phrase me fit rire parce que parfois cela pouvait être le cas mais là non c'était juste impossible qu'en un seul claquement de doigts les choses s'arrangent, il faudrait du temps et beaucoup d'efforts. « On verra mais ce genre de choses ne s'oublient pas, il s'appelle Alex Dawson » lançais je tout simplement en guettant une réaction de la part de Zac pour savoir si c'était un ami à lui ou une connaissance, tout le monde se connaissait ici alors cela pouvait être le cas.
Je le taquina en ne répondant pas à sa question, en lui demandant juste comment il faisait pour être si sur de lui c'était comme une marque de fabrique pour lui, quand à lui du tac au tac il me demandant comment je faisais pour pas assumer devant lui, « assumer quoi Hamilton ? » demandais je curieusement, il voulait des compliments et puis quoi encore ?  « En tout cas je te piquerais bien ton côté sur de toi ça pourrait bien me servir » avouais je en souriant, après tout dans la vie il fallait être sur de soit dans certaines situations ce qui n'était pas trop mon cas, je manquais de confiance en moi même si je ne l'avouerais jamais, je faisais en sorte de cacher tout cela. Rapidement je lui proposa de me suivre, mais il me posa des questions pour savoir, je voulais garder la surprise avouant juste que c'était quelque chose que j'adorais, ce qui visiblement le décida pour me suivre, « aaaah super, tu verras tu ne seras pas déçu » lui dis je tout en souriant. Zac était sportif alors oui il allait adorer ce que j'allais lui proposer cela ne faisait aucun doute.
Après l'avoir embêté avec sa capuche il me fit atterrir sur ses genoux afin que je m'excuse ce que je fis en l'appelant même Apollon comme quoi tout arrive, il se frotta les yeux en disant qu'il pensait rêver et que ce n'était pas si dur à dire qu'il était un dieu, « ne t'habitues pas trop quand même » avouais je avant de me mettre à rire à mon tour. Quand je parla des paparazzis et de la paysanne il me répondit que c'est moi qui allait avoir des insultes de ses groupies, « il me faut plus que cela pour avoir peur tu sais, un privilège tant que ça ? » demandais je en me moquant de lui pour l'embêter un mon tour, il le faisait bien alors autant me venger un peu. C'est alors que je le supplia de venir avec moi ajoutant qu'il allait adorer, c'est bon il craqua en disant qu'il allait me suivre mais que je ne devais pas le faire regretter de m'avoir fais confiance dans sa vie, « tu ne vas pas regretter crois moi allez » dis je en me levant de ses genoux lui tendant la main afin qu'il se décide de se lever à son tour.
Quelques secondes après on se mit en marche direction ma voiture qui se trouvait devant le starbuck, on aurait pas besoin d'aller loin vu que la plage se trouvait devant, je pris la planche de surf qui se trouvait sur le toit de ma jeep « j'espère que tu sais nager sinon je vais devoir te sauver » lançais je en le taquinant, on avait une planche pour deux mais cela ferrait l'affaire. Une fois sur le sable je fis tomber mes vêtements pour me retrouver en maillot de bain deux pièces noir, « allez à l'eau Hamilton et fais pas ta fillette » lui dis je en l'attendant en ayant un grand sourire sur les lèvres, je ne sais pas si Zac aimait le surf mais moi c'était ma passion ce que j'adorais faire quand je me retrouvais dans les Hamptons.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 11 Aoû - 3:46





Zac&Sia


J'avais demandé quelques temps avant le prénom de celui qui avait pu briser le cœur de la belle Sia en ajoutant le fait que j'étais persuadé qu'elle finira par lui pardonner et à pourquoi pas resuccomber à son charme. « On verra mais ce genre de choses ne s'oublient pas, il s'appelle Alex Dawson » me repondait-elle alors que j'ouvrais grand mes yeux.  Mais oui. Qu'est-ce que je pouvais être con par moment.  Ce mec,  je le connaissais. Je l'avais d'ailleurs hébergé chez moi pendant quelques temps alors que je l'avais trouvé anéanti dans un bar.. hier soir. « Putain je suis choqué. Bien sûr que je vois qui c'est ce mec ! Je l'ai rencontré hier soir dans un bar et il m'a dit qu'il n'avait nul part où aller alors c'est naturellement que je lui ai proposé mon hospitalité le temps qu'il trouve un appart. » commençais-je par expliquer à mon interlocutrice qui avait l'air tout autant choquée que moi. « J'aurais du faire le lien avant. Mais pourtant, il à l'air sympa... Il n'a pas du tout la dégaine du batard que tu m'as décris. » avouais-je ensuite ne savant plus trop où me mettre.  C'était sur qu'à cet instant précis, l'image que j'avais du gars rencontré la veille avait totalement changé et que bizarrement, mon sang bouullait intérieurement.  Je lui avais ensuite demandé comment faisait-elle pour ne rien assumer devant moi. C'était vrai, elle n'avait jamais répondu sincèrement par apport à ça ou même jamais répondu du tout.. « assumer quoi Hamilton ? En tout cas je te piquerais bien ton côté sur de toi ça pourrait bien me servir » je riais légèrement à ce qu'elle venait de me dire. C'était vrai que je pouvais paraître sur de moi malgré que je ne le sois pas totalement au fond. Mais j'aimais bien réussir ce que j'entreprenais et en tant que compétiteur il le fallait bien. « Assumer que finalement tu ne me détestes pas autant que ça et que je te fais craquer tout simplement. » disais-je avant qu'un léger sourire au coin ne se dessine sur mes lèvres. Elle me proposa alors de la suivre dans un endroit mystère ce que j'acceptais sans broncher. J'aimais découvrir nouvelles choses et profiter de chaque moment alors pourquoi refuser une telle proposition ? Elle me confirma que je ne serais pas déçu ce qui me donna d'ailleurs encore plus envie de savoir ce qui allait m'arriver. Après avoir tenté de me retirer ma capuche, j'avais réussis à la prendre au piège et lui demander de s'excuser chose qu'elle fit avec grand plaisir.
« ne t'habitues pas trop quand même. Il me faut plus que cela pour avoir peur tu sais, un privilège tant que ça ? » repondu Sia avant que je n'hausse les épaules d'un faux air inocent. « Vu les mecs que tu frequentes, c'est quand même un privilège. » retorquais-je avant que celle-ci ne se lève et me tende la main pour la suivre je ne sais où. Prenant sa main, je me levais donc à mon tour la suivant jusqu'à sa voiture. Elle m'avait assuré que je n'allais pas regretté, pourtant je n'avais pas tellement confiance en elle. Elle finissait par se garer vers la plage quelques minutes plus tard descendant une planche de surf de son toit. OK. C'était une blague là ? « j'espère que tu sais nager sinon je vais devoir te sauver » me demanda-t-elle enthousiaste alors que je riais jaune de mon côté. En réalité je n'avais jamais fait de surf, d'ailleurs je ne m'étais jamais intéressé à cette activité que je trouvais légèrement débile mais aussi inutile. « Tu te fous de moi ? » disais-je doucement avant qu'elle ne m'amène jusqu'à sur le sable et qu'elle ne retire ses vêtements pour apparaître en maillot de bain. « C'est bien le seul point positif. » déclarais-je en faisant référence à sa tenue qui pour tout dire, était très sexy. « allez à l'eau Hamilton et fais pas ta fillette » termina-t-elle voyant bien que tout ça ne m'enchanter par forcément. « J'ai jamais fait de surf.. Je sais pas comment ça marche donc désolé de d'été décevoir mais je crois que je vais rester sur la plage à te regarder faire. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 11 Aoû - 11:52





Zac&Sia

Zac était la première personne à qui je parlais ouvertement de toute cette histoire donnant même le prénom de mon ex petit ami et en voyant sa tête je compris qu'il le connaissait, il confirma la chose en m'avouant qu'il l'avait rencontré hier et qu'il l'avait d'ailleurs même hébergé chez lui, non et puis quoi encore il faisait la charité ? « Il vit avec toi sérieusement ? » demandais je en le regardant étrangement, connaissant Alex il allait bien faire un autre pari stupide pour se jouer des habitants des Hamptons, « puis pourquoi il cherche un appart' je lui ai dis de retourner à New York » ajoutais je par la suite, en faite Alex était bien trop têtu et jamais il n'écouterait une fille. Zac reprit la parole en disant qu'il avait plutôt l'air sympa et qu'il n'avait pas du tout l'air de ce que je lui avais décris, « comme quoi les gens peuvent avoir plusieurs facettes, tu veux savoir la vérité ? » demandais je, peut être que Zac ne me verrait plus de la même façon après mais cela allait exploser et tout le monde allait être au courant par la suite, il fallait que j'assume dès maintenant !
Par la suite Zac m'avait demandé pourquoi je n'assumais pas avoir un faible pour lui, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a un sacré égo « je ne te déteste pas Hamitlon si cela te fait plaisir j'assume cela » avouais je en lui adressant un léger sourire, je n'avais rien dis de plus et je savais qu'au fond ça le rendrait dingue. Lorsque je lui proposa de me suivre il accepta même si au début j'avais cru que cela ne serait pas gagné quand même, installée sur ses genoux je m'excusa auprès de lui pour lui avoir retiré sa capuche mais il n'allait pas trop devoir s'habituer à se faire appeler Apollon.  Il avait vraiment la réponse à tout car selon lui être assise sur ses genoux était un privilège surtout vu les mecs que je fréquentais, « hum... c'est petit ça quand même, comment aurais je pu savoir ce qui se serait passé avec Alex, puis qui me dit que tu n'es pas comme les autres garçons ? » demandais je assez curieusement, après tout on sait jamais à qui on est confronté dans la vie ; on a tous une facette qu'on ne montre pas aux gens. Sans perdre de temps je me leva tout en lui tendant la main qu'il attrapa afin de me suivre dans ma voiture direction la plage, je ne savais pas du tout si cela allait lui plaire mais c'était quelque chose qui me tenait à cœur et j'avais envie de lui faire partager un peu.
Une fois à la plage je pris ma planche tout en allant sur le sable retirant ma tenue pour faire place à mon maillot de bain, c'est là que je découvris sa tête, il me demanda même si je me foutais de lui « jamais de la vie, je suis passionnée de surf depuis que j'ai six ans pour ton information » dis je en l'écoutant me dire que le seul point positif c'était le maillot de bain. « Espèce de pervers, peureux » lançais je en lui tirant la langue avant de prendre direction de l'eau vu qu'il avait décidé de rester sur le sable, « tu ne sais pas ce que tu loupes les vagues sont superbes aujourd'hui » ajoutais je en me retournant vers lui une dernière fois.
L'eau était réellement mon élément, allongée sur ma planche je nagea pour m'éloigner du bord, une fois à la bonne place je remarqua une vague parfaite, debout sur ma planche je me laissa guider par la vague en question bougeant légèrement pour rester stable sur ma planche ; c'était réellement mon truc ça. Le surf arrivait toujours à me faire changer les idées, oublier mes peines et m'amuser, c'était quand même cela le but, je devais cette passion de mon père qui lui surfait encore quelques fois, regardant la plage je vis Zac toujours installé sur le sable ; il n'avait pas pris la fuite devant ma passion.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 11 Aoû - 17:40





Zac&Sia


C'était vrai qu'au fond je n'étais pas si mauvais que les gens pouvaient le croire. La preuve, lorsque j'ai pu rencontrer Alex la veille je ne m'étais pas empêché de lui proposé de venir dormir chez moi quelques temps en apercevant le mal être qu'il dégageait. Je n'aimais pas voir les gens mal autour de moi surtout si je pouvais les aider à surmonter les difficultés qu'il rencontrait et lorsqu'il m'avait expliqué le fait qu'il n'avait aucune maison ni hôtel pour dormir c'était tout naturellement que je l'invitais chez moi sans faire de chichi. Sia n'avait d'ailleurs pas l'air enchantée de mon acte et me demanda même si il vivait avec moi sérieusement en ajoutant qu'elle ne comprenait pas pourquoi il cherchait un appart sachant qu'elle lui avait demandé de retour à New York. « Ouais sérieusement... Enfin, c'est pour quelques temps seulement, c'est pas l'hôtel ibis chez moi. Et puis avec ce que j'entends, il va pas faire long feu au final. » avais-je répondu à Sia. C'était vrai qu'il n'avait rien d'un garçon méchant et puis, les gens réagissent différemment face aux gens avec qui ils sont. J'ai moi même fait beaucoup de mal aux femmes, je n'étais donc pas très bien placé pour le juger. La brunette m'affirma alors que les gens avaient souvent plusieurs facettes et me demanda par la suite si je voulais savoir la vérité. « Alors tu m'as pas tout dit. » commençais-je par dire en haussant l'un de mes sourcils avant de reprendre ensuite, « je t'écoute Sia. » je me demandais réellement ce qui avait pu se passer entre les deux, cette situation m'intéressait et je me sentais presque concerné dans cette histoire d'exs.
Elle m'avoua par la suite qu'elle ne me détestait pas et qu'elle assumait parfaitement ça, mais n'avait toujours pas répondu sur le fait que je lui plaisais. Je secouais négativement la tête en riant légèrement voyant très bien que Sia essayait de me faire craquer. « C'est pas ce qui m'intéresse et tu le sais.. Et puis je ne sais même pas pourquoi je te demande d'assumer alors que je sais très bien que tu rêves nuit et jour du grand et futur ballon d'or Zac Hamilton. » déclarais-je en plaisantant n'oubliant pas d'échapper un petit rire moqueur. Je lui avais ensuite prévenu que s'asseoir sur mes genoux était un grand privilège voyant les mecs qu'elle fréquentait. Elle répliqua que ma réflexion était petit et que comment pouvait-on savoir que je n'étais pas comme les autres. « Il n'y a qu'un seul mec comme moi, je suis unique. Souvent imité mais jamais égalé. Je ne joue pas dans la même cours que tes petits copains, tu le verras par toi même dans tous les cas. » bon comme d'habitude, j'avais joué la carte de l'arrogance même si au fond, j'avais raison sur quelques points comme le fait qu'il n'y avait qu'un seul mec comme moi.

Sans que je ne m'en rende vraiment compte, j'avais suivi Sia jusqu'à la plage pour.. Faire du surf. Je m'attendais vraiment à tout sauf à ça. Je lui avais d'ailleurs demandé si elle se foutait de moi croyant en premier temps qu'elle me faisait sûrement une blague avant de me rendre compte qu'elle comptait vraiment surfer et qu'elle était d'ailleurs passionné par ce 'sport' si on pouvait appeler ça comme ça depuis sa plus tendre enfance. « T'as des goûts bizarres parfois... D'abord Alex, puis le surf. Je commence à me poser des questions. » disais-je en plaisantant avant de la suivre jusqu'à la plage où elle mit d'ailleurs son maillot de bain. Elle me traita ensuite de pervers ce qui me fit bien rire suite à la réflexion que j'avais fait sur sa tenue. De mon côté, j'avais décidé de rester sur la sable n'hésitant pas une seule seconde à m'asseoir pour la regarder rester debout sur une planche à rien faire. D'ailleurs, elle n'hésita pas à me rappeler que je ne savais pas ce que je ratais, ouais genre. « Ouais, ouais bah bien sûr. » concluais-je avant que Sia ne parte dans l'eau pour surfer. Je la regardais d'ailleurs faire, c'était vrai qu'elle était très douée sur la planche il n'y avait aucun doute la dessus.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 11 Aoû - 21:26





Zac&Sia

J'avais donné le prénom de mon ex petit ami à Zac mais ce dernier m'avoua qu'il vivait chez lui, en faite ils s'étaient croisés tout les deux et vu qu'Alex était à la rue, Zac avait joué les bon samaritain, je dois dire que cela m'énervait un peu qu'il s'occupe de lui surtout avec ce que j'avais pu vivre avec Alex. « Tu fais ce que tu veux Zac, ne te causes pas de soucis à cause de moi » lui dis je tout naturellement, je n'avais pas envie que Zac ait des ennuis à cause de moi même si je préférais qu'Alex soit bien loin de Zac. Je pris mon courage à deux mains pour lui dire le reste de la vérité, « non je ne t'ai pas dis la cause du pari... j'ai fais des photos avec Alex, des photos nues si tu vois ce que je veux dire et il m'a fais du chantage pour avoir de l'argent sinon elles allaient être mise partout dans l'université où on est tout les deux à New York. Bon... maintenant tu vas me prendre pour une salope ou autre mais je préfère que tu le saches de moi que de quelqu'un d'autres » lui confiais je tout en regardant le sol, il fallait vraiment être idiote pour faire ce genre de photos et moi je l'avais été encore une fois !
Par la suite je lui fis plaisir en lui disant que je ne le détestais pas bien au contraire même, mais sa réponse me fit totalement rire surtout à propos de mes rêves de lui la nuit, « aaaanh c'est ça les rêves que je vais la nuit, en faite quand je me réveille je ne me souviens plus du tout mais rappelles moi quand tu seras ballon d'or Hamilton » lançais je en riant légèrement, il me cherchait et je n'allais pas me laisser faire aussi facilement, ce n'était pas mon genre ! Zac m'avait même avoué que c'était un privilège d'être sur ses genoux et qu'il n'était pas comme les autres mecs ce qui me fit sourire, « dans ce cas j'ai hâte de voir ça, je te dirais ce que j'en pense après t'avoir étudié » dis je en lui adressant un léger sourire avant de me lever tout en lui tendant la main.
Zac avait accepté de me suivre à la plage afin que je lui fasse découvrir ma passion, par contre une fois sur le sable il refusa de venir avec moi faire du surf ce qui me fit sourire, je ne me fis pas prier pour le taquiner en l'appelant la fillette, tout en me mettant en bikini pour être prête. Selon lui j'avais des goûts bizarres, « je n'ai pas des goûts bizarres, j'aime juste le surf et l'océan c'est pas mal, toi tu aimes bien courir après un ballon... » répondis je du tac au tac, non mais oh d'où il critiquait ma passion ? Je ne l'avais pas fais avec son métier dont d'ailleurs il ne m'avait pas beaucoup parlé, il s'installa sur le sable alors que je partis vers l'eau me retournant une dernière fois vers lui pour lui dire qu'il ne savait pas ce qu'il loupait.
Une fois les pieds dans l'eau je lui fis ma petite démonstration, il ne pourra pas dire que je suis nulle dans ce domaine, tout les matins dès que je peux je viens surfer quand je suis dans les Hamptons et cela depuis l'âge de six ans, alors forcément j'ai quelques petits talents cachés dont je suis plus que fière. Quelques minutes plus tard après avoir pris une vague je décida de le rejoindre pour ne pas le laisser trop longtemps seul, sur le sable je planta ma planche pour arriver devant lui « alors tu n'as aucun regret ? » demandais je alors que j'étais toute ruisselante, pour me venger qu'il ne soit pas venu avec moi dans l'eau je secoua mes cheveux au dessus de lui pour qu'il soit un peu mouillé lui aussi. Affichant mon plus grand sourire je me mis à rire comme une enfant, voir la tête de Zac c'était réellement drôle !


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mar 11 Aoû - 23:46





Zac&Sia


Sia n'avait vraiment pas l'air enchanté sur le fait que j'avais pu hébergé son ex petit ami Alex qui était apparemment revenu en ville pour s'excuser vis-à-vis d'elle et apparemment elle ne m'avait pas tout dit. En effet, il s'avérait que leur histoire soit bien plus tabou qu'elle en avait l'air et c'est avec difficulté que Sia me raconta ce qu'elle cachait. Je fus surpris. Très surpris. En faite, je ne savais même pas quoi dire ni répondre par apport à ça. Alex était vraiment un mauvais type, je ne m'attendais pas à ça et cela pouvait se voir sur les traits de mon visage qui changeaient peu à peu.
« Qui est au courant de cette histoire ? Il t'a prit combien d'argent ? Je te jure que je vais tout récupérer ! » disais-je à la jeune femme en serrant les poings. Ses propos m'avait plus qu'énervé et pendant un certain temps, je voyais rouge. Voyant que Sia avait la tête baissé, je décidais de me calmer avant de relever sa tête doucement à l'aide de son menton et de reprendre plus calmement « Je ne te prends pas pour une salope, tu es libre de faire ce que tu as envie de ton corps et puis c'était quand même ton petit-ami.. C'est lui le fautif, pas toi. » soufflais-je doucement caressant sa joue quelques secondes. J'étais protecteur et même si rares étaient les fois où je pouvais me montrer doux, il était hors de questions de ne pas la rassurer suite à ce que je pouvais entendre. L'être humain était mauvais.
Nous partions ensuite dans un autre délire, elle n'hésita pas à me taquiner sur le fait qu'elle rêvait de moi mais qu'elle ne devait pas s'en rappeler, chose qui me fit bien rire. Par la suite, je lui avais expliqué que je n'avais rien à voir avec les garçons qu'elle avait pu fréquenté et elle me répondit d'ailleurs qu'elle me dirait ça après m'avoir étudié. « Par contre, il faut que tu m'étudies complètement hein.. » répliquais-je avec un sourire au coin. Moi pervers ? Non pas du tout voyons.

À la plage, je découvrais donc que l'activité qu'elle voulait faire n'était rien d'autre que le surf, sa passion. Je ne tarda pas à lui faire savoir qu'elle avait des goûts bizarres et mademoiselle répliqua en m'attaquant sur mon métier de footballeur. « Contrairement à toi, je gagne des millions grâce à ma passion.. » au moins c'était clair. Sia parti donc dans l'eau avec sa planche tandis que je m'étais assis sur le sable la regardant faire. Quelques minutes plus tard, elle finissait par regagner la plage n'oubliant pas de m'éclaboussait, chose qui me fit grimacer et sursauter. « Tu crois quand même pas que tu vas t'en tirer comme ça ? » concluais-je en riant avant de retirer mon t-shirt et de la porter d'un coup tel un sac de pomme de terre. Madame essayait de se débattre mais j'étais bien sûr beaucoup trop fort et puissant pour elle. La ramenant jusqu'à l'eau je m'avançais un peu plus loin avant d'y mettre nos têtes sous l'océan.
« j'espère que tu as beaucoup de souffle. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mer 12 Aoû - 0:23





Zac&Sia

Je n'avais pas hésité à confier tout cela à Zac, bizarrement je me sentais libre et à l'aise de lui raconter toute l'histoire mais en voyant sa tête j'avais un peu peur quand même, il me demanda rapidement qui était au courant de cette histoire et combien il m'avait pris d'argent promettant de tout récupérer. « On s'en fiche de l'argent Zac, c'est pas comme ci j'en manquais ! Hum... il y a que toi en réalité, parce que si j'en avais parlé à Tobias il l'aurait sans doute tué tout comme mon père donc au final j'ai rien dis et j'ai quitté New york afin de venir ici » avouais je en grimaçant légèrement, connaissant mon père et mon meilleur ami ils se seraient mis en duo pour tuer Alex et je n'avais aucune envie de leur causer des soucis. « Ne fais rien s'il te plait... » ajoutais je par la suite, je connaissais pas trop Zac en réalité mais vu la façon dont il s'énervait en parlant j'avais peur qu'il se mette dans les ennuis à cause de moi c'était pas le moment, relevant mon menton il m'avoua que je faisais ce que je voulais et qu'il ne me prenait pas pour une fille facile que juste c'était Alex le fautif pas moi. « Ouais mais faut être idiote pour faire confiance à quelqu'un et au final pour se faire avoir comme une conne mais bon c'est passé et c'est trop tard pour avoir des regrets, cela ne changera rien du tout ; j'ai juste envie de laisser cette histoire de photos et de pari derrière moi » confiais je à Zac alors que j'étais toujours sur ses genoux. D'ailleurs on changea de sujet pour rire un peu quand il m'avoua qu'il était différent des autres mais pour m'en rendre compte il allait falloir que je l'étudie mais selon lui, mon étude allait devoir être complète ce qui me fit rire, « je vois le genre d'étude dont tu parles d'une étude de préférence sans nos vêtements c'est ça ? » demandais je afin de l'embêter un peu, bien sûr j'avais compris ce qu'il voulait dire par une étude complète mais je voulais juste le faire marcher.
Rapidement on partit en direction de la plage car j'avais envie de surfer mais Zac pas du tout voilà pourquoi il se posa sur le sable en disant qu'il gagnait des millions grâce à sa passion « je suis sur que je te battrais au football » dis je en riant légèrement, c'était pas sorcier de taper dans un ballon mais tenir debout sur une planche c'était autre chose. Vêtue de mon maillot de bain je pris la direction de la mer afin de m'amuser dans les vagues pendant que lui était toujours sur le sable d'ailleurs au bout de quelques minutes je le repéra toujours tout seul voilà pourquoi je décida de ne pas trop traîner. Une fois sur le sable je planta ma planche pour ensuite le rejoindre en prenant bien soin de le mouiller grâce à mes cheveux mais je ne m'étais pas du tout attendue à la suite car il retira son tee-shirt pour ensuite me porter comme un sac à patate ce qui me fit éclater de rire. « Déééééééééééposeeeeees moi Hamilton » criais je comme une folle me débattant mais contre lui je n'avais aucune chance bien au contraire, d'ailleurs il prit la parole pour me dire qu'il espérait que j'ai beaucoup de souffle, sans prendre soin on se retrouva tout les deux sous l'eau. Aucun moyen de me détacher car il me tenait réellement bien, je retena mon souffle pour rester un maximum sous l'eau heureusement que mes cours de natation m'avaient appris pas mal de choses, accrochée à Zac j'arrêta de me débattre pour lui faire comprendre qu'il venait de gagner la bataille mais pas la guerre. Il me lâcha enfin pour qu'on remonte à la surface prendre de l'air et à ce moment là je me plaça derrière lui pour monter sur son dos et tenter de lui couler la tête autant que je le pouvais, la guerre était ouverte, on aurait dis des gamins.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mer 12 Aoû - 2:20





Zac&Sia


À cet instant précis, des milliers de choses passaient à travers mon esprit mais celle qui resta le plus longtemps était l'image de Tobi. Je ne m'imaginais même pas sa réaction en apprenant ça. Lui qui était l'un de mes plus proches amis, je connaissais parfaitement ses relations avec Sia, à quel point il tenait à elle et surtout jusqu'où était-il prêt à aller lors que l'on faisait du mal aux personnes proches de lui. « C'est question de principe Sia, même si ce n'est pas l'argent qu'il te manque il t'en a racclamer en te faisant chanter ! T'aurais du en parler plus tôt, t'es amis ou tes parents auraient pu t'aider. Il ne faut pas avoir peur. » expliquais-je sérieusement à Sia. Le chantage était quelque chose de grave et puni par la loi, il n'avait en aucun cas le droit de publier des photos de celle-ci sans son accord et surtout lui demander de l'argent en échange. Il fallait lui refaire le portrait et j'allais avec un plaisir non dissimulé m'en charger. D'ailleurs, la brunette me demande de ne rien faire chose qui n'était vraiment pas possible et surtout qui allait à l'encontre de mes principes. « Je ne te promets rien, je ne peux pas le laisser s'en tirer comme ça. » repondais-je sincèrement avant que Sia ne se plaigne d'avoir été conne. Bien sûr les femmes donnaient plus rapidement leur confiance aux hommes que nous pouvons la donner aux femmes, mais elle n'avait en aucun cas été bête. « Il t'a berné c'est tout tu n'as pas à t'en vouloir. En tout cas, ce mec mérite une bonne correction avant que cette histoire s'achève une bonne fois pour toute. » terminais-je par dire avant de dériver sur un sujet bien plus joyeux. En effet, la jeune femme avait déclaré falloir m'étudié avant de savoir si j'étais bien différent des autres garçons qu'elle avait pu côtoyer auparavant. S'en suivi le fait que je lui avais répondu qu'elle devait bien m'étudié et entièrement surtout réponse à double sens me connaissant ce qu'elle compris d'ailleurs très rapidement. « Tu commences à comprendre les choses rapidement. Je savais que tu étais moins coincée que tu en avais l'air. » déclarais-je avant de lâcher un petit rire moqueur.

Sur la plage, nous entrons dans un débat surf contre foot ce qui était bien sûr incomparable mais madame avait toujours son mot à dire même lorsqu'elle devrait s'abstenir et avait déclaré qu'elle me battrait même au foot. Déclaration qui me fit d'ailleurs éclater de rire. « N'abuses pas non plus. » lâchais-je avant que celle-ci ne parte surfer et ne revienne quelques temps après me mouillant par la même occasion. Je ne perdis pas une seule seconde pour me venger et pour la ramener dans l'eau histoire de lui faire boire la tasse. Elle essayait de se débattre tout en hurlant ce qui me faisait bien rire. J'entrais sa tête dans l'eau quelques petites secondes avant de la relacher et qu'elle puisse enfin respirer. Le temps que je puisse à mon tour reprendre ma respiration, Sia en profita pour me noyer à mon tour. Me débattant le plus possible, je réussis à sortir ma tête de l'eau et de reprendre Sia pour la mettre face à moi. Elle se retrouvait à présent agripper à mon cou et à ma taille me suppliant de de ne pas la refaire souffrir une seconde fois ce qui me faisait d'ailleurs bien rire. J'avais l'impression de retourner en enfance ne serait-ce que quelques minutes et c'était ce que j'aimais par dessus tout avec Sia. Ont ne se prenaient pas la tête et préférions nous amuser sans regarder ce qui pourrait se passer par la suite. D'ailleurs, sans vraiment m'en rendre compte je me trouvais vraiment très proche de la jeune femme ce qui m'intimida légèrement. Sur le moment, j'avais vraiment l'impression qu'il n'y avait plus qu'elle et moi sur cette plage et sans vraiment réfléchir je fermais les yeux doucement avant de m'emparer de ses douces et petites lèvres lui offrant un baiser qui fut premièrement timide.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mer 12 Aoû - 19:11





Zac&Sia

Avec Zac c'était toujours le jeu du chat et de la souris, on aimait se taquiner, se lancer des pics mais au fond il était quelqu'un de bien, à l'écoute comme je venais de le découvrir car j'avais pour la première fois parlé de l'histoire avec Alex ; ce n'était pas rien surtout que j'en avais bien honte. Si mon père et Tobias avaient appris cela il aurait sans doute tué Alex et Zac venait de m'avouer qu'il devait payer mais je lui demanda de ne rien faire parce que je n'avais aucune envie de créer des histoires à quelqu'un et oublier juste la situation que j'avais vécu quelques semaines auparavant. Ce n'était pas facile certes mais je faisais des efforts pour cela depuis mon arrivée dans les Hamptons il y a quelques semaines, pour Zac c'était important de régler cette histoire moi je ne voyais pas du tout cela comme ça, « pour dire quoi, bonjour papa et maman, j'ai fais des photos nues avec un mec et il me fait chanter, au faite vous préférez manger des croissants ou pains au  chocolat ? » demandais je en riant, je me voyais pas balancer cela au petit déjeuné à mes parents bien au contraire même. J'avais trop honte, puis je ne voulais causer aucun tord à mon père surtout qu'il est quand même le conseiller du maire de New York, alors imaginez vous le tableau, c'est pour éviter que les photos sortent durant l'élection ou ce genre de chose que j'ai payé rien de plus. « Pour moi cette histoire est déjà finie depuis longtemps, j'ai laissé ça derrière moi à New York » dis je tout simplement au moins là c'était clair dans ma tête et j'assumais d'avoir payé d'ailleurs je ne regrettais pas du tout de l'avoir fais bien au contraire. Quand Zac me taquina en disant que j'allais devoir l'étudier en totalité je ne pus m'empêcher de rentrer dans son jeu en parlant de le faire sans nos vêtements parce que soyons honnêtes il pensait directement à cela, cela qu'il confirma en ajoutant que je commençais à comprendre les choses rapidement, « c'est toi qui t'es imaginé que j'étais coincée, moi je ne t'ai rien dis à ce sujet » répondis je du tac au tac avant de me lever direction la plage avec Zac.
Après quelques minutes de voiture on arriva là bas, sans perdre de temps je partis dans l'eau pendant que Zac lui resta planté sur le sable, il me prenait pour une folle de surfer mais cela faisait partie de moi depuis que j'étais toute petite et je ne pouvais pas m'empêcher de surfer dès que j'avais du temps pour moi. Afin qu'il ne soit pas trop seul sur le sable je décida de le rejoindre en profitant de le tremper grâce à mes cheveux mais sans attendre il retira son tee shirt pour me porter comme un vieux sac à patate direction l'eau et de préférence sous l'eau m'obligeant à garder mon souffle. Il allait me le payer, voilà pourquoi une fois remontés à la surface je lui monta sur le dos pour lui faire couler la tête encore ayant mes jambes autour de sa taille je me retrouva face à lui en quelques secondes après qu'il ait remonté à la surface, face à lui je me retrouvais totalement collée contre lui en lui souriant, cela changeait de d'habitude cette fois les choses étaient différentes on ressemblait à de vrais enfants qui s'amusaient simplement. C'était agréable réellement, Zac approcha son visage du mien afin d'y déposer un léger baiser sur mes lèvres assez chaste je dois dire sans doute avait-il peur de ma réaction d'ailleurs quand il y mit fin ce dernier me regardant attendant ma réaction. Le sourire aux lèvres et toujours accrochée à lui avec mes jambes autour de sa taille je mis une main dans ses cheveux tout en ne quittant pas son regard j'approcha à mon tour mon visage du sien pour l'embrasser mais cette fois ci avec beaucoup plus d'intensité m'approchant au maximum, je me fichais des gens autour de nous je profitais réellement du moment avec lui et j'étais ravie de lui avoir proposé cette sortie à la mer.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mer 12 Aoû - 21:07





Zac&Sia


Dans ma tête tout devenait flou. Je ne savais pas encore ce que je comptais faire à Alex malgré le fait qu'il méritait une bonne correction. J'étais donc la seule personne à qui Sia avait parlé ce qui m'étonna d'ailleurs fortement. Mais me flatté aussi. Ça montrait qu'au fond, elle se sentait assez bien face à moi  même si elle aurait sûrement dû en parler bien avant que ce soit à Tobi ou même à ses parents comme je lui avais conseillé.
« beuk, finalement ne dis plus rien ! J'espère que ses photos étaient belles au moins, je lui demanderais une copie. » disais-je en riant histoire de détendre un peu l'atmosphère. C'était vrai qu'il fallait aller de l'avant en laissant cette histoire derrière soit mais je ne pouvais pas laisser Alex s'en tirer comme ça et j'avais prévenu  Sia que je ne promettais rien sur le fait de lui faire quelque chose ou non.  
« T'as raison, laisses cette histoire derrière toi mais de mon côté, j'aurais deux trois choses à régler avec lui. » affirmais-je n'entrant pas vraiment dans les détails. De toute manière quoi qu'elle dirait ou ferait ne me ferait pas changer d'avis. J'étais têtu et surtout fier. Laissez passer une histoire comme ça serait honteux pour mon propre orgueil d'homme. Je lui avais ensuite déclaré que finalement elle n'était pas si coincé que ça après sa théorie sur le fait de m'étudier entièrement sans les vêtements. « Hm, je retire ce que j'ai pu dire alors. » repondais-je en riant. C'est qu'elle se dévergondait de plus en plus la Fernandez,  ce qui n'avait pas le dont de me déplaire, forcément.

Quelques minutes plus tard, je me retrouvais à la plage ayant suivi Sia pour la regarder surfer. Je me demandais d'ailleurs ce qu'elle trouvait à ce sport mais je respectais sa passion et c'était vrai qu'elle gérait plutôt bien sûr la planche. Revenant à la surface, celle-ci voulu me défier en m'éclaboussant chose qu'elle n'aurait pas dû faire puisse que je la ramenais dans l'eau la noyant en retour. S'en suivi une grande bataille de gamins, ce qui me faisait d'ailleurs bien rire. Sia finissait agripper à ma taille face à moi ce qui me déstabilisa réellement. J'étais faible, il fallait l'avouer et sans réfléchir j'avais fini par poser mes lèvres sur les siennes avec timidé. Je finissais par rompre le baiser assez rapidement ne savant pas vraiment comment allait-elle réagir. Mais se fut avec surprise que je remarquais le désir dans les yeux de Sia et c'est alors qu'elle passa ses mains dans mes cheveux avant de m'offrir à son tour un baiser qui se disait plus long et passionné. Notre baiser se faisaient de plus en plus passionnés, et notre désir de plus en plus consumant. Et lorsque nous arrivions enfin à termes et que notre souffle s'apprétait à couper je pris quelques secondes pour me remettre de mes émotions et surtout de prendre ma température qui était montée de plusieurs degrés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sia J. Fernandez
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 2315
∞ Avatar : Shay Mitchell
∞ Ici depuis le : 26/04/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt quatre ans
∞ Dans la vie mon occupation est : étudiante en business pour faire plaisir à papa ; avec en deuxième filière la danse ; mannequin à ses heures ; égérie de la marque de son amie "carlson"
∞ Côté coeur, je suis : célibataire
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Mer 12 Aoû - 22:38





Zac&Sia

Zac me fit rire au sujet des photographies ce qui changea un peu, « tu n'auras rien du tout Hamilton et si j'te vois avec une photo je te crève les yeux tu ne pourras même plus me voir en réel quel dommage quand même » me contentais je de lui dire en riant au moins là il avait une bonne raison de ne pas avoir une photographie, de toute façon Alex ne pouvait pas les donner vu que j'avais payé enfin je l'espérais ce qui n'était pas sur du tout ! Je lui confia que je voulais juste laisser cette histoire derrière moi, mais lui avait visiblement quelques petites choses à régler avec lui, « hum... fais pas n'importe quoi Zac, plus vite il se fait oublier, plus vite il retour à New York donc c'est mieux » ajoutais je tout naturellement, j'espérais réellement qu'il reparte parce que je ne le croyais pas et j'étais réellement énervée contre lui en ce moment même et aussi contre ma sœur qui lui avait donné notre adresse. Quand je parla du fait que je n'étais pas coincée et que je n'avais jamais confirmé cela, en effet Zac le pensait mais il ne me connaissait pas assez pour se faire une idée donc en m'écoutant parler du fait de l'étudier sans ses vêtements il retira ce qu'il avait dis plus tôt...
Ce dernier avait accepté de venir avec moi à la plage mais pas de faire du surf malheureusement alors je partis en faire durant une demi heure environ toute seule, cela ne me dérangeait pas du tout car j'en faisais depuis mon plus jeune âge, c'était une réelle passion transmise par mon père et j'en étais fière. Finalement en arrivant sur le sable j'avais taquiné Zac ce qui déclencha sa vengeance en m'emmenant avec lui dans l'eau me mettant la tête sur l'eau mais moi je m'accrocha à lui à sa taille quand on remonta à la surface, non mais oh je n'allais pas laisser ça là bien au contraire et une nouvelle fois je lui mis la tête sous l'eau. Quelques minutes plus tard je me retrouva collé à Zac de face mes jambes autour de sa taille, la situation était électrique et totalement différente de d'habitude, je ne m'étais jamais retrouvée aussi proche de lui, ce fut à ce moment qu'il déposa un tendre baisé sur les lèvres ce qui me surpris agréablement. A la fin de celui ci, Zac me regarda guettant ma réaction qui ne se fit pas attendre, je me colla d'avantage à lui passant ma main dans ses cheveux pour l'embrasser plus intensément, la température montait d'un cran et je prêta pas attention aux personnes qui se trouvaient autour de nous. Avant de mettre fin à ce baisé pour reprendre mon souffle je lui mordilla légèrement la lèvre avant d'émettre un léger rire en voyant sa tête, « tu devrais voir ta tête en ce moment, c'est vraiment très drôle... pas si mal pour une coincée non .. ? » demandais je en faisant balader une main dans ses cheveux tout en ayant l'autre posé sur son épaule pour ne pas tomber. « Finalement tu ne regrettes pas d'être venue avec moi je pari » me contentais je de lui demander en souriant, Zac se retrouvait toujours piégé avec mes jambes autour de lui mais j'aimais voir ses réactions et ses mimiques.


_________________
Breath Of Life.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia) Jeu 13 Aoû - 1:54





Zac&Sia


N'empêche Alex était un sacré salopard! Avoir des photos nues de Sia, c'était juste collector. Je les vendrais à plus d'un millions si j'étais lui et je fis d'ailleurs part à la jeune femme de mon envie de voir les photos d'ailleurs celle-ci n'hésita pas une seule seconde à me menacer physiquement avant de d'insinuer que ce serait dommage de voir cela en photo alors que je pouvais voir ça de mes propres yeux. « quelle agressivité, j'espère que tes pareil au lit j'aime les filles qui ont un petit côté sauvage. » disais-je en plaisantant avant de mélanger mes rires avec ceux de Sia. J'étais toujours partant pour faire rire mon entourage et cela même dans les pires situations. Je n'aimais pas voir les gens tristes autour de moi alors si je pouvais arranger quelque chose, c'était avec grand plaisir. La jeune femme me demanda ensuite de ne pas faire n'importe quoi en m'avouant que le mieux pour elle était qu'il ne retourne sur New York. Bien entendu, les choses ne se passaient jamais comme prévu et je me doutais qu'Alex ne repartira pas avant d'avoir eu le pardon de Sia.
« Je sais pas Sia... De toute façon, je vais régler ça avec lui ce soir et je te tiendrais au courant des nouvelles. Je sais comment m'y prendre avec ce genre de mec, ils sont tellement cons ! » disais-je à celle-ci en essayant de la rassurer le plus possible. Il y avait plusieurs solutions. Soit, je le défoncais jusqu'à ce que l'un de nous finisse inconscient ou alors je décide de trouver un terrain d'entente avec le jeune homme ce qui était d'ailleurs pour l'instant l'option numéro 2. Je ne pouvais rien prévoir sur l'affaire, j'espérais simplement ne pas partir trop loin durant cette confrontation.

quelques minutes après avoir quitté le starbuck et après avoir rejoinds la plage où j'avais asisté au numéro de surf de Sia, je me trouvais dans l'eau à ses côtés à me chamailler avec elle. Bien vite, ces chamailleries se transformèrent en becotaye public et sensuelle, embrassant la jeune femme d'une manière plutôt passionelle. D'ailleurs, le baiser finissait par être rompu après que celle-ci ne m'ait mordu la lèvre inférieure. Il n'y avait pas de doute, elle avait apprécié ce baiser vu la façon dont elle agissait face à moi. D'ailleurs, elle ne manqua pas de se moquer de la tête que je tirais ce qui me fit doucement rire. « Genre j'suis un clown ? Dis seulement que t'as fondu devant ma pure tête de beaugosse et que tu n'as pas su résisté à mes lèvres. » répliquais-je devant la jeune femme qui s'amusait à caresser mes cheveux. J'appréciais particulièrement ce moment et si je pouvais rester collé à elle durant des heures encore, je n'hésiterai sûrement pas.
« pas mal pour une coincée en effet.. J'en redemanderais presque. » avouais-je à mon interlocutrice qui était toujours agrippé à ma taille. Elle finissa par me dire que finalement je ne devais pas vraiment regretter le fait de l'avoir suivi jusqu'à là, chose que j'approuvais d'un hochement de tête. « j'ai passé une super journée en ta compagnie c'est vrai. » concluais-je avant de passer l'une de ses mèches derrière son oreille.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: tu peux plus te passer de moi ? (zia)

Revenir en haut Aller en bas

tu peux plus te passer de moi ? (zia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» La PSP, je peux m'en passer?
» tu peux plus te passer de moi ? (zia)
» Les énigmes qui font passer le temps
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H
» Demande de laisser passer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: It's just a fucking game :: archives :: Part one-