AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Johan A. Rooney
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 154
∞ Avatar : sam claflin.
∞ Ici depuis le : 27/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : cuisinier.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan Ven 21 Aoû - 14:35




And now that heaven is on fire,
in the world's technicolour,
Oh I'll be chasin' angels all my life
Calypso T. Lewis et Johan A. Rooney
₪₪

En quittant le restaurant où je travaillais, comme cuisinier, cet après-midi, je remarquai le grand soleil qui illuminait toute la côte. J'eus alors une irrésistible envie d'aller profiter de la mer et donc du bateau que je possédais dans le port de plaisance des Hamptons. Après tout il n'y avait qu'un tiers de l'année où l'on pouvait profiter pleinement du beau temps et de la mer en même temps, alors lorsque l'envie se présenter il ne fallait pas hésiter une seule seconde. Je rentrai donc rapidement chez moi afin de préparer mes affaires pour aller en mer. Mais très vite, je réalisai que tout seul ça n'allait pas être très amusant. Je décidai alors de proposer à Calypso, après réflexion, de se joindre à moi. « Hey, ça te dis une balade en mer cet aprem ? » lui envoyais-je par message. Je savais qu'il y avait peu de chance pour qu'elle puisse mais je tentai quand même ma chance.
En attendant une réponse de sa part j'attrapai mon maillot, une serviette, et je préparai surtout de quoi manger parce que mine de rien la mer donnait toujours faim. Je pris aussi un bidon d'essence au cas où je serais à court durant ma balade. Puis, une fois prêt, je quittai ma villa pour rejoindre le port. Entre temps, Calypso avait accepté mon invitation pour mon plus grand plaisir, et je lui avais donc donné rendez-vous au port directement pour ne pas perdre de temps.
Je retrouvai rapidement mon bateau dans le port de plaisance, je grimpai alors dedans afin de d'y déposer mes affaires et de préparer tout ce qu'il fallait pour partir, en attendant que Calypso arrive. Cette dernière ne tarda d'ailleurs pas puisque le l'aperçu quelques minutes après s'approcher des bateau.  Je lui fis donc signe afin qu'elle sache où j'étais. « Salut » commençais-je par dire en la voyant s'approcher. « Je suis content que tu ais pu te libérer. » continuais-je. Je savais que le travail prenait un grande place dans la vie de Calypso, et c'était d'ailleurs en partie à cause de cela que ça n'était jamais aller plus loin qu'un simple baiser entre nous. C'était rare qu'on puisse l'inviter en plein après-midi un jour de semaine, mais peut-être que les choses étaient finalement plus simple pour elle, maintenant qu'il n'y avait plus vraiment quelque chose entre nous, mise à part de l'amitié. J'en attendais peut-être moins de sa part également. Toutefois je remarquais quand même l'effort de sa part, et ça me faisait très plaisir qu'elle ait finalement pu se libérer pour notre petite virée en bateau.
CREDITS IMAGES: ICI ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan Sam 22 Aoû - 17:20

JOHAN & CALYPSO

And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ✻✻✻ L’eau chaude coule sur ma peau, m’offrant un instant de détente mérité. Je ferme les yeux, les paupières encore lourdes suite à mon récent réveil. Après ma dernière garde avoisinant les quarante-huit heures, je me suis accordée une sieste matinale mais à midi, le réveil a sonné annonçant le fin de ce repos plus que bienvenu. Il faut bien que je profite de mon temps libre et ce n’est pas en dormant la majorité de la journée que je vais y parvenir. Cheveux rincés, je coupe l’eau. En sortant de la douche, je m’enroule dans une serviette, une deuxième sur les cheveux. Par reflex, je jette un coup d’œil à mon iPhone. Un sourire s’affiche sur mes lèvres lorsque je découvre la réception d’un SMS provenant de Johan. « Hey, ça te dis une balade en mer cet aprem ? » Le contenu du message me surprend puisque ce n’est pas une activité habituelle. Du moins, ça ne l’est pas pour moi. Néanmoins, étant libre, je lui réponds de façon positive. Ça me donne l’occasion de changer un peu de la routine du quotidien. De plus, la compagnie de Johan est tout sauf désagréable.
Je décide de m’habiller en conséquence. Je sors une petite robe fleurie dans les tons violets de mon armoire que j’enfile par-dessus un maillot deux pièces de bain noir. Je rassemble les affaires que je juge utiles dans un sac assez grand pour les contenir puis je prends la direction du port de plaisance où Joan m’a donné rendez-vous. J’espère le trouver facilement.
Je me gare sur l’un des parkings du port puis je me lance à la recherche de mon ami. La vérité, c’est que ça me fait toujours étrange de nommer Johan d’ « ami » ou bien d’y penser de la sorte car il n’y a pas si longtemps, il n’était pas loin de devenir plus. Il l’était devenu, d’ailleurs mais finalement, les choses n’ont pas abouties. Lunettes de soleil sur le nez, je pense l’apercevoir au loin. Le signe de main qu’il m’adresse me confirme cette idée. D’une démarche plus assurée maintenant que je sais dans quelle direction aller, je le rejoins. « Salut. Je suis content que tu ais pu te libérer. » Je lui adresse un joyeux sourire suite à sa remarque. « Salut. Ça me fait plaisir à moi aussi. C’est pas souvent que j’ai l’occasion de faire une balade en bateau ! D’ailleurs, merci d’avoir pensé à moi. » Il m’aide à monter sur l’embarcation. Une fois chose faite, je lui fais la bise. « Comment tu vas, cuistot ? » C’est un peu mon truc ça, lancer des surnoms aussi naturellement que les prénoms. Je pose mon sac sur la banquette du bateau, me débarrassant de ce poids. Comme toujours, j’ai sûrement emporté plus que nécessaire.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johan A. Rooney
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 154
∞ Avatar : sam claflin.
∞ Ici depuis le : 27/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : cuisinier.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: Re: And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan Mer 26 Aoû - 23:31




And now that heaven is on fire,
in the world's technicolour,
Oh I'll be chasin' angels all my life
Calypso T. Lewis et Johan A. Rooney
₪₪

A l'époque, lorsque j'habitais encore à Londres, je côtoyais plutôt les nuages, la grisaille et la pluie tous les jours. Alors, en arrivant dans les Hamptons, cette omniprésence du soleil me fit d'abord un léger choc avant de finalement me convenir totalement. Depuis cinq ans, il fallait bien avouer que je m'étais bien acclimaté, entre ma petite piscine à débordement, mon bateau, la plage avec la mer et son sable chaud, et puis encore plein d'autre chose rayonnante de chaleur. Je profitais de toute ces choses presque tous les jours, et d'ailleurs j'avais décidé ce jour là de sortir mon bateau du port de plaisance. Il était temps pour moi d'aller faire une petite balade en mer, et comme c'était toujours plus agréable d'être à plusieurs lors d'une virée en bateau j'avais proposé à Calypso de venir avec moi. En plus, il fallait dire que je n'étais pas le plus rassuré lorsqu'il s'agissait d'être tout seul au milieu de l'océan. Je paniquais rapidement dans ce genre de situation, sans vraiment savoir quoi faire, c'est pourquoi je préférais toujours m'assurer que quelqu'un m'accompagne.
C'est donc après avoir récupérer quelques affaires chez moi, que je me rendis au port des Hamptons pour retrouver mon bateau, qui n'était ni l'un des plus petits, ni l'un des plus grands. Il était tout à fait correct, et me convenait parfaitement pour ce que j'en faisais. J'eu à peine le temps de deposer mes affairer et de préparer un peu le bateau à quitter le port que j'aperçu Calypso au loin. Je lui avais donc fait un signe afin qu'elle me rejoigne. Elle arriva rapidement vers moi, ce qui me permit de la saluer et de manifester ma joie de la retrouver. « Salut. Ça me fait plaisir à moi aussi. C’est pas souvent que j’ai l’occasion de faire une balade en bateau ! D’ailleurs, merci d’avoir pensé à moi. » me répondit-elle. Je lui adressai alors un léger sourire pour lui faire savoir que c'était normal, et que ça me faisait plaisir de passer un moment en sa compagnie. Je ne pensais pas qu'il y avait besoin de beaucoup de mots pour faire comprendre des choses simple aux gens. Je savais que Calypso me comprendrait, et verrait avec ce sourire que j'étais aussi content qu'elle, et même peut-être plus, qu'on passe un peu de temps ensemble. Cela faisait bien longtemps que nous ne l'avions pas fait, et j'avais pensé qu'il était temps de remédier à cela.
J'aidai, par la suite, Calypso à monter sur le bateau ce qui nous permis d'échanger une bise. « Comment tu vas, cuistot ? » demanda t'elle en déposant son sac sur la banquette. « Ça va bien et toi, future chirurgienne ? » lui renvoyais-je la question, avec le surnom qui allait avec.
CREDITS IMAGES: ICI ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan Dim 6 Sep - 15:39

JOHAN & CALYPSO

And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ✻✻✻ Johan fait partie de mon entourage depuis un certain temps maintenant mais je n’ai encore jamais eu l’occasion de découvrir son bateau et donc, encore moins, de faire une balade dessus. Après réflexion, cela peut paraître étonnant puisque c’est une activité qu’on se réjouit de pratiquer lorsqu’on en a l’opportunité. Vaut mieux tard que jamais. Il est aussi vrai qu’il faut trouver le bon moment, la météo des Hamptons ne s’y prête pas toujours et lorsque c’est le cas, il faut que nos emplois du temps respectifs permettent qu’on se libère. Mon métier est souvent mis en cause lorsqu’il s’agit d’obtenir du temps libre mais il ne faut pas non plus oublier que Johan a également un travail qui ne permet pas de nombreuses sorties. En effet, pendant que les gens sortent, vont au cinéma, au restaurant, assistent à des concerts ect… Johan, lui, est derrière les fourneaux du restaurant dans lequel il travaille. En résumé, nos métiers ont l’inconvénient de rendre difficile l’entretien d’une vie sociale. Parfois, je me dis que ce n’est pas la principale raison qui nous a poussés à renoncer à une possible relation amoureuse. Il m’arrive de me dire que c’est nous qui n’avons pas fait assez d’efforts. Une relation demande des compromis, quelques sacrifices aussi et peut-être que nous n’en avons pas fait assez. Je n’aurais sûrement jamais la réponse. Pour ça, il faudrait en parler directement avec le principal intéressé et il se trouve que nous évitons ce sujet. Les rares fois où notre ancien flirt a été abordé, je me suis sentie assez mal à l’aise pour une raison que je ne saurais expliquer.
A présent en compagnie de Johan, les premières salutations sont de rigueur. Je comprends au sourire de mon interlocuteur qu’il est également ravi de partager un moment en ma compagnie. « Ça va bien et toi, future chirurgienne ? » Je regarde Johan et feins une mine offusquée. « Future ? Tu me vexes. » En effet, j’ai beau n’être « qu’une » résidente en chirurgie, les opérations font totalement partie de mon quotidien. Evidemment, je plaisante. Je suis d’humeur taquine comme c’est souvent le cas avec Johan. « Je vais bien. » Je finis tout de même par lui répondre même si je ne suis pas sûre que cela soit nécessaire. « Tu me fais faire le tour ? Il y a une cabine ? » Mon regard se balade sur l’ensemble de l’embarcation, désireux de ne louper aucun détail.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan

Revenir en haut Aller en bas

And now that heaven is on fire, in the world's technicolour, Oh I'll be chasin' angels all my life. ₪ calypso, johan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Premium Deck Series: Fire & Lightning
» Nouvelles regles escarmouche : Rate of Fire
» [Comic] Première BD Hero Factory 2011 : Ordeal of Fire
» Deck Recon: Rapid Fire
» Fields of Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: I want to meet him :: Hampton bays :: Port de plaisance-