AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

home sweet home •• cecy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Garrett L. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 255
∞ Avatar : ryan gosling.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : d'être caporal dans la marine.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: home sweet home •• cecy Lun 31 Aoû - 19:35

Ma mission étant maintenant terminée, j'étais de retour à New-York depuis quelques jours maintenant. Autant dire que contrairement à mes hommes cela ne me plaisait pas plus que ça. Pour être honnête, j'attendais déjà avec impatience la prochaine mission qui nous ferait partir de nouveau pour plusieurs mois. J'avais sans doute beaucoup de mal a rentrer dû a la grande superficialité habitant la ville. Pratiquement tout ici se mesurait à la grandeur du compte en banque. Je détestais mon statut, et les privilèges qui allaient avec ce dernier. Sous prétexte d'être né dans la bonne famille, vous avez le droit à tout, contrairement aux autres qui doivent se battre pour réussir. Et dans le fond je crois que ne personne ne réalise jamais vraiment la chance qu'il a. Enfin j'étais de retour dans le grand manoir que partagé la famille. J'avais eu la chance de croiser mon père depuis mon retour, et comme à chaque fois, il se fichait pas mal de ce que j'avais bien pu faire, même si pour une fois il avait fait l'effort de poser quelques questions. Au fond de moi, je savais bien que ce n'était que des formalités.
Je n'avais pas fais grand chose de ma journée. J'avais profité d'être à la maison pour rattraper un peu de sommeil, et m'étais par conséquent levé en fin de matinée. Chose faite, j'étais sorti du lit afin d'aller boire un café, avant de prendre une douche rapide. Enfilant par la suite mes affaires de sport. Avec mon métier, il fallait que je garde la forme constamment, et je ne comptais pas relâcher la pression maintenant. Et puis sortir, et courir permettait également de se vider la tête ce qui n'était pas trop mal. Après une bonne heure, j'étais rentré afin de prendre une nouvelle douche et me changer. J'avais occupé le reste de ma journée en allant me balader en ville. Sachant que Cecy ne devrait pas tarder à rentrée en fin de journée, je m'arrêtais au restaurant chinois afin de nous prendre des plats à emporter pour la soirée. Nous nous étions croisés depuis mon retour mais nous n'avions pas vraiment eu l'opportunité de discuter tous les deux. Mais nous n'avions réussi a nous programmer cette soirée ensemble. De nouveau rentré, je posais la nourriture dans la cuisine, m'ouvrant une bière en attendant ma petite soeur. Cette dernière en tarda pas, puisque au bout d'un petit quart d'heure je la vis pointer le bout de son nez. J'avais besoin de cette soirée avec elle pour m'assurer qu'elle allait bien, puisque peu de temps avant mon départ je l'avais retrouvé aux urgences à la suite d'une overdose. Autant dire que je n'étais pas vraiment parti l'esprit tranquille, mais j'espérais grandement que ces six mois l'avaient aider à aller mieux. « Comment va la plus belle? » demandais-je lorsqu'elle fut a son tour dans la cuisine. Avant de lui déposer un baiser sur la joue. Nous avions certes une opinion différente sur plusieurs choses, et étions parfois en rivalité, notamment du point de vue de mon père, mais cela n'empêchait pas que nous étions tous deux très proche. Et voir Cecy était peut-être la seule chose qui me plaisait dans le fait de rentrer. « J'ai opté pour chinois ce soir, j'espère que ça te va? » la questionnais-je tous lui désignant les plats a emporter posé sur le plan de travail de la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecy R. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 298
∞ Avatar : amber heard, la divine.
∞ Ici depuis le : 15/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : de dépenser l'argent de papa sans compter.
∞ Côté coeur, je suis : les ennuis.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Mer 9 Sep - 0:02


♢♢
"and there is death upon the vine,
there is fear in the eyes of your father
and there is yours and there is mine."
------------------------------

Lorsque Garrett avait fait son retour sur le sol Américain, j'étais la seule personne à l'avoir attendu sur les quais du port de New York. Malgré ses absences à répétition, j'étais toujours aussi impatiente de le retrouver à chacune de ses permissions. Il était l'unique membre de ma famille à être à peu près saint d'esprit. Même si je devais avouer que cette fois, c'était un peu différent. Lors de son départ, j'étais dans un état lamentable, et le fait de ne pas avoir mon frère auprès de moi n'avait pas été facile à vivre. D'une certaine manière, je lui en avais voulu de m'avoir abandonné alors que j'étais au plus mal. Cependant, ce n'était pas quelque chose que je me voyais lui reprocher. La cause qu'il servait était noble, et le punir pour ce qu'il faisait serait égoïste, mais cela n'empêchait pas que ses départs me touchaient plus qu'il ne le pensait. Je savais que mon frère détestait les Hamptons, mais parfois je me demandais si il ne les détestait pas plus qu'il ne m'aimait.
Malheureusement, nous n'avions pas encore eu l'occasion de vraiment discuter depuis que Garrett était à la maison. Il avait eu plusieurs choses à gérer en ce qui concernait son retour, et mon père avait tenté tant bien que mal de passer du temps avec son fils. Je savais toutefois qu'aujourd'hui, nous aurions probablement l'occasion de rattraper le temps perdu puisque notre paternel s'était retiré pour affaire, et que nous étions tous deux présents au manoir ce soir. Seulement, je devais toute d'abord me rendre à ma réunion de groupe hebdomadaire au centre de cure. Je n'étais jamais ravie d'y aller, mais il fallait avouer que lorsque je parvenais à me lâcher un peu, ces réunions pouvaient s'avérées être libératrices. Bien que dans le fond, je n'étais pas très persuadée de leur efficacité sur le long terme. Le centre que je fréquentais était rempli de gens comme moi, de gens à qui la vie avait tout donné à la naissance. Même le centre ressemblait d'avantage à un hôtel cinq étoiles qu'à un endroit destiné à aider les toxicos. Il était donc assez difficile de remettre les choses en perspective dans ce genre de lieu.
Quand la séance fut terminée, je partis en ville pour récupérer une robe que j'avais laissé chez le pressing. Ce n'est qu'après cela que je décidais d'enfin rentrer à la maison. Lorsque j'arrivais, je déposais ma robe sur un des fauteuils de l'entrée puis me débarrassais de mes affaires. Il y avait comme une odeur de poulet frit qui circulait doucement jusqu'à mes narines. Je me dirigeais donc vers la cuisine pour voir ce qu'il s'y passait. « Comment va la plus belle? » entendis-je en entrant dans la pièce. Je souris en découvrant Garrett qui sirotait une bière. « Bien. Je reviens tout juste de ma séance de toxicos anonymes. Et toi, qu'as-tu fait aujourd'hui? » Ce dernier déposa un baiser sur ma joue avant que je ne découvre les sacs de nourriture chinoise sur le plan de travail. J’espérais d'ailleurs qu'elle nous était destinée, car ouvrir mon cœur à une bande de dégénérés m'avait ouvert l'appétit. « J'ai opté pour chinois ce soir, j'espère que ça te va? » demanda ensuite mon frère. Mon vœu était exhaussé. « Très bonne initiative frérot! On commence maintenant? Il ne faudrait pas que ça refroidisse. » J'attrapais les sacs ainsi que le bras du jeune homme pour les emmener jusqu'au salon, afin que l'on savoure notre alléchant repas confortablement installés. Garrett devait me prendre pour une véritable ogresse, mais je mourrais de faim et j'avais attendu ce moment toute la journée, le moment où je pourrais enfin me retrouver seule avec mon frère, comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett L. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 255
∞ Avatar : ryan gosling.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : d'être caporal dans la marine.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Dim 13 Sep - 21:02

Ce qu'il y avait d'agréable dans le fait de rentrer à la maison, c'est que je savais que lorsque l'on arriverait au port je pourrais apercevoir la petite tête blonde de Cecy, qui m'attendrais afin de m'accueillir. Même  si cette fois, j'avais tout de même une petite appréhension. Au moment de mon départ Cecy n'était pas très bien, mais j'espérais sincèrement que durant ces six mois, ça allait un peu mieux pour elle. Et si je n'avais pas pu être présent dans ce moment difficile, je comptais bien me rattraper durant mon séjour dans les Hamptons. Même si Cecy, comme à son habitude avait bien été présente sur le port le jour de mon arrivée, non n'avions pas eu pour autant l'occasion de vraiment discuter tous les deux, ni même de passer du temps ensemble. J'avais du gérer quelques petites choses avec mon supérieur, et c'était sans compté l'envie de mon père que l'on passe du temps ensemble, et ça malgré toutes nos différences d'opinion et de comportement. J'avais malgré tout cédé et accepté de passer quelques heures en sa compagnie, même si nous n'étions jamais d'accord, je savais que notre mère n'apprécierait pas que je refuse catégoriquement de voir notre paternel.
Aujourd'hui c'était différent, j'allais enfin pouvoir passer un peu de temps avec ma soeur. Et par la même occasion pouvoir rattraper ces six mois où j'étais absent. J'espérais bien réussir à lui apporter un peu de soutien et réconfort. Contrairement à Cecy, je n'avais pas grand chose à faire de mes jours lorsque j'étais en ville. Je m'étais donc contenté de faire un tour, remarquant par la peine occasion que durant ces six mois, rien n'avais changé dans les Hamptons, ce qui en soit ne m'étonné pas plus que ça, rien ne changeait vraiment ici. Et ne voulant pas que l'on se prenne la tête pour le repas, je nous avais pris de quoi manger chez le chinois. Je savais que Cecy ne serait pas contre, puisque tout comme moi elle adorait ce genre de nourriture. Je n'étais rentré que depuis quelques minutes, le temps de déposer la nourriture sur la table de la cuisine et de m'ouvrir une bière que ma soeur fit son apparition. Bien content de la voir, un sourire s'était dessiné sur mes lèvres. « Ca c'est bien passé cette séance? Moi j'ai pas fait grand chose, j'ai été faire un tour en ville après avoir couru rien de grandiose. » répondis-je doucement, je ne savais pas si ce genre de réunion l'aidait, je l'espérais, au mois elle prenait tout de même l'effort de s'y rendre à chaque fois, montrant ainsi son envie d'en finir complètement. Comme je m'en doutais, elle fut emballée par le chinois. « Je te suis. » me contentais-je alors de répondre, alors qu'elle partait déjà en direction du salon, déposant le tout sur la table basse. Je pris rapidement place à côté de ma soeur sur le canapé, tout en l'aidant à sortir la nourriture des sacs après avoir déposé ma bière sur la table également. « Bon alors dis-moi, ces six mois comment ça c'est passé pour toi? » la questionnais-je alors tout en me préparant a manger. J'étais vraiment ravi que l'on passe enfin cette soirée seul. Nous allions ainsi pouvoir réellement nous retrouver tous les deux, d'autant plus que ce genre de petit moment simple en sa compagnie m'avait manqué durant ma mission.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecy R. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 298
∞ Avatar : amber heard, la divine.
∞ Ici depuis le : 15/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : de dépenser l'argent de papa sans compter.
∞ Côté coeur, je suis : les ennuis.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Sam 19 Sep - 23:47


♢♢
"and there is death upon the vine,
there is fear in the eyes of your father
and there is yours and there is mine."
------------------------------

Garrett et moi nous étions toujours très bien entendus, et ça, depuis aussi loin que je me souvienne. Pourtant lui et moi étions un peu comme le jour et la nuit. Mon frère était d'avantage renfermé, ou fonctionnait selon des lignes de conduites et des principes, alors que moi, j'étais quelqu'un d'assez extravertie, me souciant peu des règles que l'on pouvait m'imposer. Cependant, nous avions un point commun, celui d'être tous deux très impulsifs. Je ne savais pas si nous tenions ça de notre père ou de notre mère, mais lorsqu'il s'agissait d'agir sans réfléchir, nous étions les premiers sur la ligne. Résultat, Garrett tentait tant bien que mal de ne pas frapper toutes les crapules snobinardes des Hamptons en partant à l'autre bout du monde tous les six mois et moi, bien moi je sortais tout juste de cure, il n'y avait rien à ajouter.
Aujourd'hui était le jour où nous étions censés rattraper le temps perdu après tous ces mois d'absences. J'allais enfin pouvoir parler à mon frère autre qu'à travers une webcam, ou un réseau social, c'était inespéré. D'autant plus qu'à chaque fois qu'il s'en allait, il n'y avait jamais de garantie qu'il revienne, et c'était probablement ce qui était de plus dûr à supporter. Mon père n'avait jamais réellement accepté que Garrett s'engage de manière permanente. Ayant effectué son service lorsqu'il avait dix-neuf ans, il avait conscience des risques encourus lorsque l'on faisait ce métier, et il ne voulait pas cette vie pour son fils. Toutefois, je savais que mon frère ne se voyait pas faire autre chose. Il aimait le fait de se sentir utile, de servir quelque chose qu'il jugeait plus grand que lui. Et surtout, il voulait tenir la promesse qu'il avait faite à l'état lorsqu'il s'était engagé; celle de protéger les résidents de sa nation. D'après mon humble avis, il devait être presque aussi attardé que moi pour faire un tel sacrifice.
Ce n'est néanmoins qu'après être passée au centre de cure ainsi qu'au pressing que j'étais rentrée au manoir pour profiter de la soirée. Par chance, Garrett s'était occupé du repas en prenant de la nourriture à emporter. C'était bien pensé. « Ça c'est bien passé cette séance? Moi j'ai pas fait grand chose, j'ai été faire un tour en ville après avoir couru rien de grandiose. » dit-il après que je lui ai exposé mon programme de l'après-midi. Il avait bien raison, après tout ce temps passé en mer, il pouvait bien se reposer un peu. « C'est toujours étrange. Tu sais, de parler devant des inconnus de ce qui te tracasse... Mais bon, on s'y fait. » Je ne savais pas si mon frère pouvait comprendre, mais ayant eu quelques soucis à maîtriser ses émotions, je le pensais capable de se rendre compte de ce que ça pouvait être. « Je te suis. » lança t-il ensuite alors que je nous dirigeais vers le salon, là où nous serions bien mieux installés pour manger. Ce n'est qu'une fois que nous ayons déballer tous les sacs que mon frère reprit la parole, curieux à propos de ces derniers mois. « Bon alors dis-moi, ces six mois comment ça c'est passé pour toi? » Je ne savais pas vraiment quoi répondre. La cure avait été un véritable cauchemar au début, et puis mon retour en mode incognito n'avait pas été des plus faciles, mais je tentais de garder la tête sur les épaules. « La cure, c'était quelque chose. Mais depuis, j'ai tenté de faire profil bas. Pour l'instant, je cherche ce que je pourrais faire de ma vie. » confiais-je alors à Garrett qui serait probablement ravis d'entendre ce que je venais de dire. Bien que rien de tout ça n'avait été une partie de plaisir. Ayant coupé les ponts avec un bon nombre de personnes, je me sentais très seule depuis que j'étais revenue au manoir, c'était d'ailleurs pourquoi j'étais si heureuse d'avoir mon frère de nouveau dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett L. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 255
∞ Avatar : ryan gosling.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : d'être caporal dans la marine.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Ven 25 Sep - 21:55

Cecy était très clairement mon pilier le plus important, et surtout la personne que j'avais a chaque fois le plus envie de revoir lors de mes retours. C'est sans doute pour ça que sur le chemin du retour la seule impatience que j'avais était celle-ci, je savais que Cecy serait toujours présente sur le port à m'attendre. Il faut dire que peu importe nos différences, nous avions toujours été très liés, et très complices. Cecy avait du se faire plus facilement que moi à la vie dans les Hamptons. Malgré tout, nous avions tous les deux le même caractère, très probablement hérité de nos parents. Caractère qui pouvait bien souvent nous faire agir sans réfléchir. Voilà pourquoi je m'étais retrouvé dans le bureau du principal bon nombres de fois, jusqu'au point de non retour. Dans un sens ça n'avait pas été si mal, ça m'avais permis de trouver ma voie et de m'engager dans l'armée. Pour Cecy ça n'avait pas été évident non plus, puisque peu de temps avant mon départ, elle avait du se rendre en cure. J'espérais que pour moi, il s’agirait de son "déclic".
Quoi qu'il en soit j'avais attendu cette soirée avec impatience, non seulement parce que de retour en ville je n'avais pas grand chose à faire si ce n'est rattrapé le temps perdu, et profiter. Mais surtout parce que j'allais enfin pouvoir passer un moment privilégié avec ma petite soeur. Nous n'avions pas encore eu l'occasion de réellement nous voir et discuter. Certes contrairement à d'autres personnes, je gardais contact avec Cecy durant mes absences, dans un premier temps pour la rassurer. Puisque j'étais conscient qu'avec mon métier, elle ne devait jamais être vraiment rassuré de me savoir à l'autre bout du monde, et surtout qu'un jour, je ne pourrais peut-être pas revenir. Mais aussi parce que j'avais le besoin de savoir qu'elle allait bien. Et malgré les risques que je pouvais prendre à chaque départ, je ne changerais de voie pour rien au monde, c'est agréable de sentir utile, d'agir pour aider et protéger les autres sans rien attendre de particulier en retour. Ma plus belle récompense étant sûrement de découvrir des nouvelles choses à chaque fois.
Pendant que Cecy avait encore des choses à faire avant de me rejoindre dans ce grand manoir, j'avais été nous chercher le repas, je connaissais assez bien ma soeur pour savoir qu'elle ne pourrait pas refuser un plat chinois. Je trouvais ça bien plus convivial de nous prendre à emporter et d'ainsi pour manger ensemble, que de devoir cuisiner quelque chose. Je me doutais que devoir ce rendre à ces séances régulièrement ne devait pas être simple, puisque après tout vous êtes plus ou moins obligé de vous mettre à nu devant des inconnus, mais j'espérais grandement que cela l'aide à l'avant. Je n'avais pas de doute, Cecy était forte, il n'y avait aucune raison pour qu'elle n'y arrive pas. « Oui c'est sûr que ça doit pas être toujours facile, mais tu peux être sûr qu'ayant eu les mêmes problèmes que toi tu ne seras pas jugée. » répondis-je doucement. Je n'avais jamais eu a me rendre dans ce genre de réunion quelle quelle soit. Mais l'avantage de parler à des personnes ayant vécue la même chose, qu'à des connaissances ou amis, surtout dans une ville comme ici ou les ragots ont une place importante, permettait de ne pas être jugé, du moins c'était mon opinion personnelle.
Rapidement installés dans le salon, nous ne tardions pas a déballer la nourriture présente sur la table basse. Me doutant que les six mois qui venaient de s'écouler n'avaient pas du être simple pour elle, je voulais justement savoir comment cela s'était déroulé. J'avais eu un peu de réticence à quitter le sol américain sachant pertinemment qu'elle allait rentrer en cure, mais c'était justement de savoir que Cecy serait entre de bonnes mains que j'avais pu partir l'esprit disons un peu plus tranquille. Un sourire s'était glissé sur mes lèvres en l'entendant parler. « Tu sais c'est pas plus mal, et ça te permettra de faire profil bas. » commençais-je à lui dire, elle pourrait ainsi faire un tri dans son cercle d'amis, et par la même occasion rayer de sa vie les personnes avec qui elle avait l'habitude de traîner lorsqu'elle prenait de la drogue. Et surtout elle verrait les personnes qui tenaient réellement à elle, en la soutenant dans cette épreuve. « T'as toujours été passionné par la mode, t'aurais pas envie de faire un truc dans ce domaine? » repris-je ensuite. Aussi loin que je me souvienne, elle avait toujours été intéressé par ce domaine. Et je n'y connaissais pas grand chose, mais je me doutais bien que les débouchées ne devaient pas manquer. « Mais en tout cas c'est une bonne chose, ça montre que tu as envie d'aller de l'avant. » concluais-je. Encore une fois, il s'agissait seulement de mon point de vue, mais pour commencer à se demander ce qu'elle pourrait bien faire de sa vie, était pour moi bel et bien un pas en avant. Et j'espérais qu'elle réussisse à trouver ce qui la motiverait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cecy R. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 298
∞ Avatar : amber heard, la divine.
∞ Ici depuis le : 15/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : de dépenser l'argent de papa sans compter.
∞ Côté coeur, je suis : les ennuis.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Mer 7 Oct - 0:40


♢♢
"and there is death upon the vine,
there is fear in the eyes of your father
and there is yours and there is mine."
------------------------------

Les avis que mon frère et moi partagions divergeaient sur un bon nombre de points. Nous étions tous deux très différents, et nos modes de vie étaient quasiment à l'opposé. Nous avions même développé une sorte de rivalité vis à vis de notre paternel qui durait depuis des années maintenant. Cependant, tout cela n'empêchait pas qu'il était et resterait une des personnes les plus importantes de ma vie. Et malgré les jours où il n'était pas là, lorsqu'il l'était, il arrivait à me comprendre. Nous agissions différemment, mais nous avions le même mode de fonctionnement. C'était comme une boule d'énergie en nous qui parfois implosait. Cette énergie était probablement ce qui nourrissait la passion de mon frère pour la marine. Avec les autres soldats, sur le terrain, il pouvait pleinement transformer sa frustration en qualités qui faisaient de lui un bon marin. Et même si je pouvais lui en vouloir de m'avoir abandonné à maintes et maintes reprises, j'étais en quelque sorte fière de lui pour ce qu'il faisait.
Aussi, c'était pourquoi j'avais grande hâte de le retrouver après cette après-midi chargée. Il allait enfin pouvoir me raconter ses récentes aventures à l'autre bout de l'océan, même si je savais qu'il n'était pas nécessairement autorisé à me parler de tout. Car oui, lorsqu'une personne s'engageait, elle s'engageait également à garder les horreurs qu'elle voyait pour elle. Même les familles n'étaient pas en droit de savoir les détails macabres des missions dans lesquels leurs proches étaient envoyés. De toutes les façons, il était difficile d'extirper ce genre d'informations de la bouche de Garrett, et c'était probablement mieux comme ça. Puis, si il aimait tant ce métier, il n'y avait peut-être pas tant de moments sombres que l'on pouvait le penser.
Dans tous les cas, j'étais finalement rentrée au manoir, pressée de retrouver mon frère. Je l'avais rapidement retrouvé dans la cuisine, où l'on s'était salué avant que l'on se raconte brièvement nos journées respectives. Garrett en avait profité pour tenter de se renseigner sur ma séance de groupe, ce à quoi j'avais répondu que ce n'était pas forcément évident, bien que parfois, c'était libérateur. « Oui c'est sûr que ça doit pas être toujours facile, mais tu peux être sûre qu'ayant eu les mêmes problèmes que toi tu ne seras pas jugée. » Il ne croyait pas si bien dire. Beaucoup de gens avec qui j'avais eu le privilège de résider durant la cure étaient bien loin d'être des lumières. Certains d'entre-eux étaient même carrément dérangés, mais il était vrai que quelques uns tentaient réellement d'aller mieux. « Oui, enfin, je suis mes séances dans un centre de cure qui facture dix-mille dollars le mois, tu crois sincèrement que les gens ne se jugent pas là-bas? » Aux Hamptons, tout le monde se jugeait, c'était ainsi. Dans un univers où l'argent, la puissance et la beauté régnaient, il était compliqué d'esquiver les critiques, même dans un centre où les gens étaient censés s'entraider. Toutefois, je voyais ce que mon frère voulait dire. Au moins là-bas, je pouvais toujours trouver des personnes qui me comprendraient, tout comme lui.
Nous étions par la suite passé au salon pour déguster le fabuleux repas que Garrett avait été cherché avant que je n'arrive. Nous avions tout déballé, puis commencé à discuter de ce qu'il s'était passé pour moi pendant son absence. « Tu sais c'est pas plus mal, et ça te permettra de faire profil bas, commença t-il par dire. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres avant que je ne commence à manger. Me faire discrète était loin d'être mon point fort, et ça Garrett le savait. T'as toujours été passionné par la mode, t'aurais pas envie de faire un truc dans ce domaine? » demanda t-il quelques secondes après. J'admettais que c'était une bonne idée. Cependant, ma dernière expérience dans la mode en tant que mannequin m'avait rapidement déçue. Pour dire vrai, le métier de model n'avait rien d'un rêve, du moins, pas avant d'avoir eu votre visage affiché sur un écran géant en plein Times Square. « Il faudrait que j'y réfléchisse, mais la mode est un milieu très fermé. Sans l'aide de  papa, je ne peux espérer décrocher un job nulle part. » admettais-je amèrement en regardant mon frère. Il ne fallait également pas oublié que je n'avais aucune qualification, ni diplôme d'études superieures. « Mais en tout cas c'est une bonne chose, ça montre que tu as envie d'aller de l'avant. » J'esquissais un léger sourire en coin. « Il faut bien. Et toi alors, ces mois passés en mer? » Bien que j'aimais être le centre de l'attention, je ne voulais pas que la discussion se porte uniquement sur moi ce soir. Il fallait que Garrett me fasse voyager, et autre qu'avec de la nourriture asiatique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Garrett L. Henstridge
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 255
∞ Avatar : ryan gosling.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Dans la vie mon occupation est : d'être caporal dans la marine.
∞ Côté coeur, je suis : célibataire.
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy Dim 11 Oct - 19:08

Nous avions beau être complètement différent avec Cecy, cela ne nous empêchait par pour autant d'être très proche. C'était d'ailleurs assez surprenant de se dire que même si nous avions le même tempérament, et cette façon d'agir impulsivement parfois, nous avions une vision complètement différente. Cecy supportait bien plus que moi cette vie, et notre statut dans les Hamptons. Durant ses six mois en mer, elle m'avait d'ailleurs manqué. Certes nous parlions assez souvent mais ce n'était pas vraiment la même chose. Ce soir nous allions vraiment pouvoir passer du temps ensemble, sans avoir besoin d'un écran entre nous. Et j'avais vraiment hâte. Hâte de savoir comment ça c'était passé pour elle ici, ci cela n'avait pas été trop dur avec sa cure. Et puis hâte de lui raconter ce que j'avais vu. Du moins, le positif. Si partir me permettait de découvrir le monde, en apprendre d'avantage sur la culture des autres, je ramenais malheureusement quelques horreurs également avec moi. Être dans la marine n'avait rien de facile par moment, mais cela ne m'empêchait pas de continuer a aimer mon métier.
Une fois Cecy revenu au manoir, je l'avais directement questionné quand à sa séance de groupe, je voulais savoir si ça l'aider réellement. Même si comme elle ne tarda pas à me l'expliquer cela pouvait être dur, ce n'ait pas toujours facile de parler de ses problèmes, mais être entouré d'inconnus aide probablement. D'autant plus que leur présence aux séances est lié à leur problème d'addiction. D'ailleurs ayant tous le même problème, elle pouvait parler sans craindre d'être jugé par les personnes se trouvant dans la pièce. « Oui mais vous y êtes tous plus ou moins pour la même raison, et pour ce qui es du regards des autres c'est bien loin d'être important. » Voilà pourquoi j'aimais partir. Tout ici était lié à l'argent, à ce que vous faisiez, et dès le moindre faux pas, personne n'hésitait à vous montrer du doigt, en répandant maintes et maintes ragots. Pour ma part, j'avais finis par passer au dessus de tout ça, et j'évitais clairement de me lier de près ou de loin à des personnes de ce style. Ou rien n'est plus important que la valeur de votre compte en banque.
A présent dans le salon, nous ne tardions pas avant de déballer le repas, et par la même occasion commencer à manger. Cecy était loin d'être le genre de personne a restait dans son coin, et ne pas se montrer, mais la voir essayer était plutôt bénéfique, et je ne pouvais qu'être content pour elle, d'autant plus qu'en agissant ainsi ça lui permettrait de réellement réfléchir. D'ailleurs je ne pus m'empêcher de sourire en apprenant qu'elle cherchait quoi faire de sa vie. Je lui reparlais alors du monde de la mode, elle avait déjà tenté l'expérience mais avait finit par baisser les bras. Mais j'avais foi en elle, et elle était vraiment passionnée, tout comme moi par la marine. Alors il n'y avait aucune raison qu'elle ne réussisse pas, et ça même si elle devait surmonter quelques épreuves pour arriver au bout. Le monde de la mode pouvait être impitoyable et elle ne tarda pas à me le rappeler. « Tu sais bien que si tu lui demandes il te donnera un coup de main. » répondis-je alors, Cecy avait toujours été sa préférée, ce qui nous poussait bien souvent à être en conflit. Et ce qui dans un sens m'avais poussé à m'éloigner d'avantage de mon paternel. Je ne voulais pas lui être redevable d'une quelconque manière, ni même lui donner cette idée que je ne peux pas réussir sans lui. « Si son aide peut t'aider à faire tes preuves, ça peut-être une solution. » repris-je finalement. Je concluais finalement en lui montrant que j'étais réellement content pour elle, et de voir qu'elle avait réellement envie d'avancer, de faire quelque chose de plus dans sa vie. « Comme toujours j'en ai pris pleins les yeux. On était sur une petite île pas très loin des Philippines. » commençais-je alors par expliquer à ma soeur. « C'est une culture bien différente, les populations s'entraident mutuellement, peu importe les moyens de chacun. C'était plaisant de se mêler à eux. Ca permettait de s'échapper un instant de la mission. Dont je t'épargnerais les détails. » continuais-je, en même temps, je ne lui parlais j'avais vraiment des missions auxquelles je participais. Nous seulement parce que j'en n'avais pas spécialement le droit, mais aussi parce que je n'avais pas envie de lui partager certaines choses auxquelles je pouvais assister.

hj - désolé c'est pas terrible :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: home sweet home •• cecy

Revenir en haut Aller en bas

home sweet home •• cecy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Missions : Home Sweet Home
» Home sweet home V2
» Décors 3D réalistes avec Sweet Home 3D et les autres
» Sarah Ellowyne et son Home Sweet Home
» Home Sweet Home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: I want to meet him :: Shinnecock hills :: Habitations :: n° 48 ➸ Cecy R. Henstridge et Garrett L. Henstridge-