AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE FORUM EST FERME ; RENDEZ VOUS SUR GET BACK TO GOLD>

Partagez|

passé, présent, futur. (adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: passé, présent, futur. (adriel) Mar 8 Sep - 15:20

ADRIEL & CALYPSO

passé, présent, futur. ✻✻✻ Le réveil sonne et pourtant, je ne travaille pas ce matin. Je l’éteins et m’étire de tout mon long, savourant mes dernières minutes sous la couette. Il y fait si chaud que je regrette presque d’avoir accepté la proposition d’Adriel. Evidemment, je ne vais pas reculer maintenant. D’une, Adriel m’en parlerait pendant trois semaines et de deux, j’ai envie de faire ce footing. J’avoue même que l’idée de le battre à la course me motive plus que jamais. Mon ex petit-ami a beau être un très grand sportif à tel point qu’il a choisi de faire ses études dans cette branche, je ne suis pas en reste. Je crois que si j’annonçais à un parfait inconnu avoir partagé ma dernière relation sérieuse avec un homme encore étudiant, il me prendrait pour une cougar ou bien, il aurait de la peine. Peut-être même les deux à la fois. Dans tous les cas, ce n’est pas très flatteur mais heureusement, j’ai pour habitude de me moquer des avis des autres. Si on écoute tout ce qui se dit sur nos personnes, on en finit plus. J’allume mon smartphone et dans les secondes qui suivent, je reçois un snap d’Adriel. Il porte une tenue de sport et la légende dit « ne te dégonfle pas ». Je souris. Je prends une photo de ma tête à moitié couverte par ma couette. J’écris « chacun son rythme ». Puis, je finis par me lever.
T-shirt, short, basket, queue de cheval, je suis parée lorsque j’arrive au parc où nous nous sommes donné rendez-vous. Ma montre indique qu’il est neuf heures tapantes, heure du rendez-vous. Adriel a quelques défauts mais il a pour habitude d’être toujours à l’heure. Si c’est vraiment le cas, il doit m’attendre. Justement, je l’aperçois au pied du plus gros arbre du parc où nous avons prévu de nous retrouver. Furtivement, j’arrive d’ailleurs. Il semble offrir toute sa concentration à son téléphone, il rigide un SMS. « Merci pour hier soir, tu m’as comblé. » Un sourire pointe sur mes lèvres. Je pose une main de son épaule. « Elle s’appelle comment celle-ci ? » fis-je en pointant son téléphone du menton, un sourire rayonnant sur le visage. J’adore être au courant des moindres détails de sa vie sentimentale ou plutôt sexuelle. La curiosité m’aura un de ces jours. Je finis quand même par lui faire la bise. « Je tiens une de ces formes ! » Mon ton est enjoué, j’effectue quelques foulés sur place pour prouver mes propos.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel E. Winston
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 43
∞ Avatar : Daniel Bederov.
∞ Ici depuis le : 25/08/2015
∞ Côté coeur, je suis : libre comme l'air.
MessageSujet: Re: passé, présent, futur. (adriel) Jeu 10 Sep - 21:41

ADRIEL & CALYPSO

passé, présent, futur. ✻✻✻ Quoi de mieux qu'un footing matinal pour bien commencer la journée. Sportif dans l'âme, ma devise pourrait être « Un corps sain, dans un esprit sain. », si on pouvait considérer la tournée des bars comme un marathon et le sport de chambre comme une discipline olympique. Malgré ses petits travers, je pratiquais le sport à outrance, que ce soit dans mes études ou pour mon plaisir personnel. C'était d'ailleurs un très bon moyen de dessaouler après une soirée trop arrosée. Ce matin-là ne dérogeait pas à la règle, et j'étais d'autant plus de bonne humeur que j'avais demandé à Calypso de m'accompagner.
On dit que l'amitié fille-garçon n'existe pas. Cela devrait être d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit d'une ex petite-amie. Pourtant nous avions su trouver un juste équilibre nous permettant de continuer à nous côtoyer sans gêne ou comportement déplacé de l'un ou l'autre. Il faut dire qu'elle avait été ma plus longue relation. Si j'étais romantique, j'aurais pu dire qu'elle était mon premier et véritable grand amour. Mais je laisse ça aux dragueurs du dimanche. Cependant, je ne pouvais pas minimiser l'impact qu'elle avait eu sur ma vie.
Mais ce matin n'était pas une session nostalgie, nous étions là pour la beauté du sport. Je l'attendais donc impatiemment dans le parc. J'avais d'ailleurs un peu harcelé Calypso pour être sûr qu'elle ne m'oublie pas et la titiller. Mais comme je suis en avance, une de mes rares qualités -difficile de faire autrement lorsqu'on est le fils du maire- j'en profite pour répondre à ma conquête de la veille. Jolie même sans maquillage et plutôt performante au lit, je ne serais pas contre un second round avec elle. Honneur que je lui fait. Quand je dis que Calypso à été ma plus longue relation, elle a aussi été la seule. Je ne suis pas du genre à me poser en couple, contrairement au désir de mon père. A peine le sms envoyé, je sens une main sur mon épaule et une douce voix. « Elle s’appelle comment celle-ci ? » Je sais sans hésitation que c'est elle et un sourire s'affiche sur mon visage. « Qui s'en préoccupe ? » Je réponds d'un ton désinvolte, un air arrogant aux lèvres. Pourtant, je sais qu'elle va me questionner, et je sais aussi que je lui raconterais tout, sans omettre aucun détail. Nous prenons tout de même le temps de nous saluer correctement et je la serre brièvement contre moi. « Je tiens une de ces formes ! » Je ris, la voyant sautiller sur place. Il semblerait qu'il soit temps de s'y mettre. « Alors on est parti. » Je termine à peine ma phrase que je m'élance déjà, prenant un peu d'avance, avant de ralentir le rythme pour qu'elle se remette à mon niveau. Ce n'est pas la première fois que nous courrons ensemble et notre rythme s'adapte facilement à celui de l'autre. Notre allure est soutenue, mais nous pouvons tout de même encore parler, signe que nous pourrions accélérer sans grande difficulté. Mais l'objectif du jour est de tenir sur la durée, il n'y a pas de chrono en jeu. « Que me raconte la plus jolie fille des Hamptons ? » Je fais attention de garder une respiration ample même en parlant pour ne pas m’essouffler. Ce petit surnom est affectif, et je sais que je peux me le permettre sans qu'elle ne s'en offusque de part notre passé.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calypso T. Lewis
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 593
∞ Avatar : la sublime katie cassidy.
∞ Ici depuis le : 14/06/2015
∞ Je suis âgé(e) de : vingt-sept ans.
∞ Dans la vie mon occupation est : résidente en chirurgie.
∞ Côté coeur, je suis : en partenariat domestique avec la plus belle, thaïs rose.
MessageSujet: Re: passé, présent, futur. (adriel) Mer 16 Sep - 12:01

ADRIEL & CALYPSO

passé, présent, futur. ✻✻✻ En tant que femme qui aime plaire et qui donc, fait attention à son apparence, je pratique régulièrement la course à pieds. Avec mon emploi du temps chargé et surtout irrégulier, il m’est impossible de m’inscrire à des cours collectifs. J’aimerai particulièrement essayer la zumba, sport à la mode qui je suis certaine me plairait. Cependant, je ne pourrais jamais être sûre de pouvoir assister aux cours. Du coup, j’ai dû renoncer à cette envie. Un nouveau sacrifice qu’entraîne mon travail. La course à pieds est donc le meilleur moyen que j’ai trouvé afin de pratiquer un sport sans être dérangée par mon emploi du temps. Heureusement, cela me plait. En effet, courir après rien pendant de nombreuses minutes, ce n’est pas fait pour plaire à tout le monde.
Alors que j’avais la journée de libre avant de me rendre à l’hôpital ce soir, je n’avais pas programmé de séance de sport cependant, c’était sans compter sur Adriel, mon ex petit ami. Ce dernier, au courant de mon emploi du temps, m’a proposé un footing. Y voyant l’occasion de passer un bon moment en sa compagnie tout en prenant soin de mon corps, je lui avais fait part d’une réponse positive. Voilà pourquoi je me trouve au parc au milieu de la matinée au lieu de me trouver dans mon lit ou devant mon bol de céréales.
Il faut dire que j’aurai difficilement pu faire autrement puisque dès que j’ai allumé mon téléphone, j’ai vu un snap de sa part me rappelant notre rendez-vous. Celui-là lorsqu’il veut quelque chose, il n’y va pas de main morte. Bref. C’est justement les yeux rivés sur son smartphone que je le trouve. Je comprends rapidement qu’il parle avec sa dernière conquête en date. Je l’interroge à ce sujet avant même de le saluer. « Qui s'en préoccupe ? » L’air arrogant qu’il arbore me fait sourire sans même que j’y puisse quoique ce soit. Parfois, il m’arrive de me dire que je devrais presque être honorée d’avoir partagé sa vie pendant deux ans puisqu’il n’accorde que quelques nuits à ses fréquentations et encore, pas toutes. Les salutations arrivent avant que je lui annonce mon bon état de forme. « Alors on est parti. » Sans plus attendre, il me laisse sur place et commence à courir. Il s’arrête seulement quelques mètres plus loin pour me permettre de le rattraper. Je n’ai toujours pas bougé mais je finis par revenir à sa hauteur. Le footing commence réellement. « Que me raconte la plus jolie fille des Hamptons ? » Une nouvelle fois, un sourire pointe sur mes lèvres sans me demander la permission. Je ne compte pas parler de mon travail puisqu’il n’y a pas grand-chose de nouveau à en dire. A vrai dire, une chose me vint à l’esprit. « Johan m’a emmené faire une balade en mer. Je suis heureuse de t’apprendre que je n’ai toujours pas le mal de mer. » Je ris doucement à la fin de ma phrase. Ce n’est pas tous les jours que j’ai l’occasion de me retrouver sur un bateau en marche et pourtant, j’adore ça. C’est si agréable d’avoir l’impression d’être loin de tout pendant un instant.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

      LEWIS ◇ I was raised to be a good man in a storm. Raised to love my country. Love my family. Protect the things I love. ©endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adriel E. Winston
c'est moi, tu me connais déjà ?
∞ Mes messages : 43
∞ Avatar : Daniel Bederov.
∞ Ici depuis le : 25/08/2015
∞ Côté coeur, je suis : libre comme l'air.
MessageSujet: Re: passé, présent, futur. (adriel) Ven 25 Sep - 22:00

ADRIEL & CALYPSO

passé, présent, futur. ✻✻✻ Alors que j'attends que Calypso arrive, je réponds à ma conquête de la veille, ce qui est plutôt rare. Elle devrait remercier mon ex petit-ami d'arriver après moi, lui donnant ainsi droit à ce privilège. Cependant, à peine cette dernière arrivée, que j'oublie instantanée la fille de la veille. Je range d'ailleurs mon téléphone, préférant la présence de la belle blonde. En pleine forme et impatiente de courir, Calypso est différente de la plupart des filles, ayant trop peur de se casser en ongle si jamais elles n'osaient ne serait-ce que prononcer le mot "effort". Mon ex petite-amie au contraire s'entretien, nous offrant un point commun lorsque nous étions encore ensemble.
Voulant mettre à l'épreuve ses propos, je démarre juste après mon annonce, la prenant de court. Voyant qu'elle n'a pas réagi, je m'arrête quelques mètres plus loin pour qu'elle puisse me rattraper et qu'on commence réellement notre footing. On se calme rapidement sur un rythme tranquille mais énergique, qui ne m'empêche pas de parler. Il faut dire que pour me faire taire, il en faut bien plus, bavard que je suis, spécialement en sa présence. Je la regarde sourire à mon petit surnom, et me rappelle l'effet qu'elle me produisait les premières fois que je l'ai vu. Presque intimidé, la conquérir avait été ma grande fierté. Et mon égo était encore aujourd'hui flatté d'avoir partagé pendant deux années la vie d'une si belle jeune femme. Ma nostalgie ne durait jamais longtemps, semblable à des flash-backs rapide mais agréables et je me reconcentre sur sa réponse et notre course. « Johan m’a emmené faire une balade en mer. Je suis heureuse de t’apprendre que je n’ai toujours pas le mal de mer. » Je suis partagé entre un sentiment protecteur vis-à-vis de ce Johan, et le simple plaisir de la voir heureuse. Les sentiments amoureux n'ont plus lieu d'être entre nous, et je partage à présent une belle amitié avec elle. Pourtant, lorsqu'il est question de garçon, je ne peux m'empêcher de ressentir ce besoin de la protéger. Par ailleurs, elle et Johan n'en sont pas à leur premier coup d'essai. Le premier s'étant soldé par un échec, je ne veux pas d'une nouvelle déception pour elle. Pourtant, je ne veux pas lui faire part de mon avis trop ouvertement, ne voulant pas qu'elle croit à de la simple jalousie. Mais dans le fond, peut-être est-ce simplement cela ? « Il essaye de t'impressionner ? » Je tente plus ou moins discrètement d'obtenir des informations, avant de faire une remarque qui serait mal interprétée. « Je t'amènerais en mer moi aussi, si tu le souhaites. » Ajoutais-je en souriant. Si elle aimait ça, je me ferais un plaisir de m'en occuper. De cette façon, elle n'aurait pas besoin de Johan pour l'amener. Je n'avais cependant aucun désir de me remettre avec elle, la relation qui me liait à elle était au-dessus d'un simple désir charnel, depuis longtemps révolu entre nous.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
c'est moi, tu me connais déjà ?
MessageSujet: Re: passé, présent, futur. (adriel)

Revenir en haut Aller en bas

passé, présent, futur. (adriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Intrigue de Noel : Passé, présent, futur (PV Céline)
» [DESSINS ANIMES] Les dessins animés : passé, présent, futur
» La communauté WF : Passé, Présent, Futur ...
» Mael ★ Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.
» MagnumUrgal, passé, présent et futur d'une Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mybedoflies :: I want to meet him :: Montauk :: Hither hills state park-